NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Sécurité Globale », Violences Policières, Etat Policier : 2.000 manifestantEs à Orléans le 28 novembre à 14h !

Près de 2.500 manifestants selon la CGT 45 (2.000 en réalité !)  étaient rassemblés ce samedi après-midi à Orléans pour protester contre la loi de Sécurité Globale, avec notamment son article 24 et contre les violences policières. Une manifestation à l’appel de plusieurs syndicats et d’associations pour protester contre la loi « sécurité globale », réclamant l’abandon du texte, qu’ils jugent attentatoire à « la liberté d’expression » et à « l’Etat de droit ». Ils manifestent également contre les violences policières, notamment le passage à tabac d’un producteur de musique noir par des policiers à Paris il y a une semaine.

Les critiques visent en particulier l’article 24 de la loi « Sécurité globale », qui pénalise la diffusion malveillante d’images de forces de l’ordre. 

Beaucoup de monde à Orléans pour cette manifestation contre la loi de Sécurité Globale et contre les violences policières à l’appel de CGT, FSU, Solidaires, NPA, PCF, UCL, …MAIS OU ÉTAIENT FO, CFDT, UNSA, CGC, etc ? Cà ne les concerne pas ?

« Baissez vos armes, nous baisserons nos téléphones »« policiers floutés, justice aveuglée » ou encore « on est là même si Macron ne le veut pas » scande le cortège, qui est parti de la place De Gaulle vers 14h30. Il a ensuite pris la direction de la rue de la République avant de s’arrêter place d’Arc. 

Ça fait beaucoup trop depuis trop longtemps.

« Ça concerne tout le monde », estime une manifestante qui ne souhaite pas donner son nom. « Cet article 24 va vraiment permettre un plein pouvoir à la police et c’est une vraie atteinte à la démocratie », continue cette jeune femme. « Je suis là aujourd’hui avec ma pancarte parce que quand il se passe des choses aussi graves, ça me touche dans ma chair profondément et je suis solidaire avec tous les gens qui ont subi des violences policières mais qui n’ont pas été médiatisés », complète-t-elle. 

Manon et Élodie sont venues pour protester contre « la manière dont la police traite les gens », disent-elles. « On ne se sent plus rien », continent Manon et Élodie en brandissant leur pancarte où on peut lire « Police et politique, on ne vous paye pas pour ça ». « Ça fait beaucoup trop depuis trop longtemps », affirment les deux jeunes femmes qui travaillent dans la restauration. 

Une réussite pour cette manifestation unitaire

« On demande que ce projet de loi soit enterré, annulé, on ne peut pas laisser passer des lois comme celles-ci. Concernant la loi de « Sécurité Globale », elle entrave la totalité des lois fondamentales des citoyens français »

Une autre manifestation est prévue le samedi 5 décembre à 14h30 prochain, qui démarrera de la cathédrale d’Orléans, pour défendre « les libertés fondamentales et sur un fond de riposte contre toutes les lois liberticides, la loi chômage, sur les retraites et sur les travailleurs que met en place le gouvernement », à l’appel de CGT, FSU, SOLIDAIRES, NPA, … 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s