NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Mila doit quitter son nouveau lycée militaire : l’armée ne peut la protéger !

Le père de la jeune nord-iséroise Mila, menacée de mort après une vidéo où elle critiquait l’islam, explique qu’elle a été exclue du lycée militaire où elle était scolarisée. L’armée répond en disant qu’elle n’est pas exclue mais « placée en enseignement à distance ».

La lycéenne nord-iséroise avait déjà du quitter son lycée en janvier, après avoir reçu des menaces de mort 

Même l’armée ne peut la protéger ? La « sécurité globale » c’est pour qui alors ?

La jeune Mila se retrouve sans lycée pour le reste de l’année scolaire disent sa famille et son avocat, Richard Malka. Dans une lettre virulente, son père explique qu’elle a été renvoyée de l’établissement militaire où elle était scolarisée, après avoir mentionné le nom et donc l’emplacement de cet établissement dans un « live » sur les réseaux sociaux la semaine dernière. 

L’information, révélée par l’hebdomadaire Le Point, est confirmée à France Bleu Isère ce jeudi 10 décembre par l’avocat de la jeune lycéenne nord-iséroise, Richard Malka. La jeune femme s’est fait connaître après avoir été menacée de mort pour ses propos tenus en ligne sur l’islam. Elle fera cours à la maison, en suivant les enseignements du Cned, pour le reste de l’année scolaire.

L’armée ne peut renforcer ses dispositifs ici… elle est au Mali !

L’internat où était scolarisée Mila aurait évoqué une menace potentielle à sa sécurité pour justifier le fait que la jeune femme ne puisse plus être physiquement dans l’établissement. Jusqu’ici, en effet, on ignorait le nom de cet établissement, où elle était accueillie depuis la rentrée. Mila avait dû quitter son précédent établissement scolaire, justement suite à ses propos sur l’islam, pour assurer sa sécurité. Le père de la lycéenne iséroise, visiblement très en colère, a adressé une lettre au directeur du lycée militaire, où il parle de « lâcheté ». 

Mise à la porte mais « Pas exclue » répond l’armée

En réponse, l’armée explique que Mila n’est pas « exclue » du lycée, elle est placée en enseignement à distance. Elle est sous surveillance en continu et l’établissement scolaire également.

Le communiqué de l’armée : 

Nous pensons à elle et sommes à ses côtés dans l’épreuve qu’elle traverse. Mila a d’ailleurs exprimé toute sa reconnaissance auprès de l’institution militaire qui lui a tendu la main. Son encadrement, militaire et civil, a constamment été attentif à sa situation.

Du fait d’un certain nombre d’informations dévoilées, en particulier sur les réseaux sociaux et dans la presse, la discrétion quant à l’établissement en question n’est malheureusement plus assurée depuis peu. Son maintien au sein de l’établissement lui fait courir un risque que l’on ne peut pas accepter, ni pour elle, ni pour les 750 élèves de l’école.

Mila n’a pas été exclue. Il a été proposé aux parents de Mila qu’elle poursuive, pour un temps, son enseignement à distance dans un lieu sûr, le temps d’un apaisement de la situation sécuritaire. Elle reste une élève de l’établissement. Elle est mineure ; l’appui de ses parents est indispensable.

La sécurité de Mila, et des autres élèves, reste notre priorité. Mila fait l’objet d’une protection permanente du fait des menaces qui pèsent sur elle. Vous comprendrez que les moyens engagés ne sauraient être détaillés. Etant donné le contexte, l’établissement en question continuera à être protégé par ailleurs.

Nous continuons à travailler de concert avec le ministère de l’intérieur pour les aspects sécuritaires et le ministère de l’éducation nationale pour tout ce qui touche à sa scolarité.

Le NPA n’a pas pour habitude de prendre position par écrit sur tous les faits d’actualité. En l’occurrence cette situation précise révèle l’impuissance d’une « institution majeure de la République » qui se défausse sur le problème de la sécurité d’une personne mineure, et ce, sur le territoire métropolitain ! Mais que fait Macron ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 14 décembre 2020 par dans armée/police, ETAT POLICIER, FRANCE.