NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Appel du syndicat CGT Energies Loiret pour le 28 janvier.

Ce jour-là, les Electriciens et Gaziers montreront, une nouvelle fois, leur opposition au dépeçage du secteur de l’énergie dont les conséquences seraient désastreuses sur le Service Public, les factures des Usagers et pour le personnel.

Les 11 syndicats CGT des IEG de la Région CVL appellent les salariés de Grdf, d’Enedis, d’Engie, d’EDF, du Nucléaire, du GRT Gaz, du Transport RTE Sologne, de Commerce et les retraité.es à la

journée de grève et au rassemblement régional, à partir de 10h, sur le site de Chémery (41), plus gros site de stockage gaz d ‘Europe.

Le stockage souterrain de gaz de Chémery (41) situé à 30 km au sud de Blois dans le département du Loir-et-Cher, est doté d’une capacité de stockage de 7 milliards de mètre cube. Le stockage de Chémery est le premier stockage français en termes de capacité et le second au niveau Européen. A titre d’exemple le site de Chémery peut fournir des volumes de gaz représentant 25 ans de consommation de la ville d’Orléans et 5 ans de consommation de toute la région Centre-Val de Loire.

Caractéristiques

Date de mise en service 1968

Type de stockage Nappe aquifère

Nature géologique du sous-sol Trias

Profondeur du réservoir 1085 m

Capacité maximale de stockage 7 Milliards de mètres cubes

Nombre de puits d’exploitation 67

Nombre de puits de contrôle 26

Date du décret d’autorisation de stockage 25/10/1971

Date du décret de renouvellement 12/10/2016

Durée renouvellement 25 ans (5 novembre 2041)

Pour Orléans : Départ à 8h45 du syndicat CGT (site LTA de St Mesmin).

Dans l’action, la grève depuis de nombreux mois, le personnel défend une idée moderne à travers le Programme Progressiste de l’Énergie (PPE) de la FNME-CGT qui répond à une nécessité majeure : sortir ce bien commun et vital des mains du marché et des intérêts privés !
Nous vous informons, dans le document en PJ, des grands axes de cette proposition de la CGT.

Le 28 janvier, le personnel réaffirmera son opposition résolue aux plans de démantèlement et prises de décisions politiques qui remettraient en cause la conception même du Service Public et du Secteur de l’Energie :
• Le projet  » HERCULE  » pour EDF amènerait à découper le groupe en différentes entités et détruirait l’entreprise intégrée en permettant au passage l’entrée au capital des investissements privés capitalistiques sur les activités les plus rentables (distribution, ENR…)
• Le plan  » CLAMADIEU  » pour ENGIE limiterait le groupe ENGIE uniquement aux activités de réseaux, laissant au passage 70 000 salariés du groupe sans avenir.
• L’énergie gaz est également fortement remise en cause par les décisions politiques en lien à la nouvelle règlementation RE2020. La fin de l’énergie gaz dans l’immobilier neuf aura des conséquences directes pour GRDF qui va voir s’éteindre son potentiel de développement.
Recevez, Mesdames et Messieurs, nos salutations cordiales.
Pr le syndicat CGT Energies Loiret,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 27 janvier 2021 par dans anticapitalisme, DEPECAGE, EDF, ETAT POLICIER, FRANCE, PRIVATISATIONS.