NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Troubles urbains à Lyon : une nouvelle soirée de tensions !

Plusieurs voitures ont brûlé mercredi 10 mars après quatre jours de calme, suite à une série de troubles enclenchant l’envoi de renforts policiers.

Un important dispositif policier constate les scories des feux allumés dans le 8e arrondissement de Lyon mercredi en fin de journée.Un important dispositif policier constate les scories des feux allumés dans le 8e arrondissement de Lyon mercredi en fin de journée. AFP/Philippe Desmazes

Par Julie Cloris 

Plusieurs feux de véhicules ont encore été recensés mercredi soir à Lyon et dans la commune voisine de Feyzin (Rhône). Des forces de police et des pompiers avaient été envoyés dans le 8e arrondissement de Lyon et à Feyzin suite au signalement de ces feux vers 18 heures. Contrairement aux soirées tendues de la semaine dernière, il n’y a pas eu d’affrontement entre les auteurs des incendies et les forces de l’ordre.

Vers 19 heures, un journaliste de l’AFP a pu observer que le calme avait été rétabli dans le quartier sensible de Mermoz, dans le 8e arrondissement à l’est de Lyon, qui était quadrillé par les forces de police alors que quelques amas de débris encore fumants entravaient la circulation. Plusieurs tubes de mortiers jonchaient le sol. Selon Le Progrès, deux individus ont été interpellés en possession de jerricans d’essence. Selon Lyon Mag, un bus TCL de la ligne C15 a été impacté par un projectile sans faire de blessé.

« Aucun regroupement, effusion ou rassemblement »

A Feyzin, dans la banlieue sud, la police municipale a été alertée, également vers 18 heures, pour des feux de voiture dans les quartiers des Géraniums et des Maures, selon la maire, Murielle Laurent (PS). « Six véhicules ont été incendiés », selon l’élue qui a précisé que la police municipale, nationale et les pompiers étaient sur place. « Les choses sont rentrées dans l’ordre, les pompiers sont en train de faire le travail », a-t-elle ajouté. Mme Laurent précise qu’« aucun regroupement, effusion ou rassemblement » n’ont été observés. De son côté, la préfecture a fait état de l’arrestation d’une personne à Feyzin. Il s’agit d’une personne seule, dont les motifs ne sont pas encore connus.

La métropole de Lyon a connu la semaine dernière une flambée de violences urbaines parties jeudi du quartier sensible de la Duchère après l’accident de scooter d’un adolescent de 13 ans, aujourd’hui toujours dans le coma. Des répliques sont survenues les deux soirs suivants dans les villes voisines de Rillieux-la-Pape et Bron. De nombreux véhicules ont été incendiés, au grand dam des riverains.

Lundi, un homme de 20 ans jugé en comparution immédiate a été condamné à huit mois de prison ferme avant d’être écroué, il avait été interpellé le premier soir. Le parquet de Lyon a par ailleurs annoncé mercredi l’ouverture d’une information judiciaire sur l’accident de La Duchère, face aux versions contradictoires des faits données par des jeunes du quartier, qui accusent la police d’être impliquée dans l’incident, et celle-ci qui dément formellement.

La police nationale n’est pas seule impactée. Mardi en fin de journée, selon Lyon capitale, un équipage de la police municipale de Saint-Fons a été attaqué dans le quartier des Clochettes. Les policiers municipaux ont été la cible de jets de pierre alors qu’ils intervenaient sur un feu de poubelle. Selon le maire Chistian Duchêne (DivG), les policiers étaient attaqués par une vingtaine de mineurs « déterminés » et ont fait usage de leur lanceur de balles de défense.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s