NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

PTT Loiret : Greve du Zèle appelée par SUD et CGT dans la semaine du 21 au 26 Juin.

Une campagne revendicative vient d’être lancée par SUDPTT Loiret et la CGT FAPT45, du 21 au 26 juin : « J’arrive à l’heure, je prends ma coupure et je rentre à l’heure ». En effet, depuis de nombreuses années, les réorganisations bouleversent le quotidien des agents, dans tous les services de La Poste. Ceci conduit systématiquement à des suppressions d’emplois, des fermetures de bureaux, des conditions de travail dégradées et une qualité de services, rendue à la population, en chute libre.

Au courrier, la course aux économies a fait que la productivité réalisée par La Poste a été en explosion par rapport à la baisse du trafic, à raison d’une réorganisation tous les 2 ans, subie par les Postier.e.s. On constate chaque jour que les agents ne peuvent plus exercer l’entièreté de leur travail dans le temps calculé par La Poste.

Parce qu’une véritable conscience professionnelle anime les fact rices et les facteurs, dans une logique de service public , ils/elles ont pris l’habitude d’arriver plus tôt, de se servir de leur coupure de 45mn comme variable d’ajustement, en ne la prenant pas, et de faire des heures supplémentaires en pagaille, afin de pouvoir terminer leur tournée.

Physiquement et moralement, de plus en plus d’agents sont épuisé.e.s avec de nombreux accidents de travail et d’arrêts maladie. C’est pourquoi les syndicats SUDPTT Loiret et la CGT FAPT45 appellent les Postier.e.s du Loiret à respecter leurs horaires du 21 au 26 juin, quitte à ramener du courrier et des colis . Cette action vise à forcer La Poste à prendre en compte le travail réel, à assouplir ses organisations, dans l’intérêt des conditions de travail de ses personnels, comme dans l’intérêt des usagers du service postal.

Plus précisément, au service courrier, réorganisé tous les deux ans, « la productivité réalisée par La Poste a été en explosion par rapport à la baisse du trafic. Les agents ne peuvent plus exercer l’entièreté de leur travail dans le temps calculé par La Poste ». Par « conscience professionnelle », toujours selon les syndicats, ils « arrivent plus tôt », se servent de leur coupure de 45 mn « comme variable d’ajustement » et font « des heures supplémentaires en pagaille » pour pouvoir terminer leur tournée.

Mais qu’est-ce que cela représente exactement ? La direction de La Poste n’a pu être contactée. Jointe ce dimanche, Isabelle Baudoin, pour la CGT, ne peut donner de chiffres précis mais des indications : « C’est de l’ordre du quart d’heure à l’heure, ou un peu plus. Sur certaines tournées, c’est quasi systématique. Je dirais qu’en moyenne, cela arrive 2 à 3 fois par semaine. Par exemple, le lundi, ils récupèrent les courriers qui n’ont pas été emmenés le samedi. » David Sempé, de UDPTT confirme et précise : « La Poste a sous-estimé  le nombre de colis qui a explosé depuis la crise sanitaire : les habitudes sont prises « .

Le respect des horaires initiaux devrait donc ralentir la distribution du courrier et des colis. Reste à savoir si le mouvement sera suivi pour mesurer réellement la gêne aux usagers.

En parallèle, une journée de mobilisation et de grève aura lieu le 22 Juin avec un rdv à 10h30 place d’Arc à Orléans.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :