NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

France EHPADS : Faute de personnels, les Ehpad du Puy-de-Dôme ferment des lits !

Face aux difficultés de recrutement, les directeurs d’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes sont contraints de laisser des places vacantes. 

Par Manuel Armand(Clermont-Ferrand, correspondant) Le MOnde

Deux aides-soignantes suspendues car non vaccinées, deux infirmières en congé maternité et des congés annuels qu’il a bien fallu accorder à d’autres. Et surtout, aucun remplaçant disponible. « C’est impossible de trouver des remplaçants, les boîtes d’intérim sont prises d’assaut, explique Fabienne Chardin, la directrice de l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de Loubeyrat (Puy-de-Dôme). J’ai pris la décision de suspendre les admissions pour ne pas faire peser un poids supplémentaire sur le personnel qui est déjà sous tension en raison du Covid. »

Mme Chardin a donc laissé deux chambres vides, sur les soixante-huit de l’établissement, et fait, le 16 septembre, un signalement d’événement indésirable auprès de l’agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes. Cette situation, dans la région, n’est pas isolée. A l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes, on reconnaît qu’il existe des Ehpad« qui régulent leurs entrées ». C’est également vrai ailleurs.

L’Association des directeurs au service des personnes âgées (AD-PA) qui regroupe les directeurs d’Ehpad et de services de soins à domicile, a tiré, au niveau national, le signal d’alarme. « Du fait de la difficulté à recruter des professionnels, 20 % des lits d’hôpitaux sont fermés, a écrit l’AD-PA dans un communiqué du 26 octobre. La situation est la même pour l’aide aux personnes âgées : de nombreux services à domicile ne peuvent pas aider toutes les personnes qui le voudraient par manque de professionnels, et nombre d’établissements pour personnes âgées ferment des places pour les mêmes raisons. Cette situation particulièrement préoccupante va devenir totalement insupportable. »

« Il y a une fatigue »

Pascal Champvert, le président de l’AD-PA, n’a cependant pas de chiffre précis sur les fermetures de lits dans les Ehpad et admet que celui de 20 % est sans doute largement exagéré. Mais la situation n’en demeure pas moins, selon lui, préoccupante : « Les pouvoirs publics nous disent : “Vous n’avez qu’à fonctionner en mode dégradé.” Concrètement, cela veut dire ne plus aider une personne âgée à se lever ou ne plus l’accompagner pour la toilette. »

Brigitte Bourguignon, la ministre déléguée chargée de l’autonomie, balaie d’un revers de main cette idée que les Ehpad sont touchés par une vague de fermetures de lits en raison de problème de personnel. « Les fermetures de lits, on entend ça de manière récurrente », a-t-elle affirmé au Monde, lundi 8 novembre, lors d’une visite à l’Ehpad de Volvic. « Moi, je peux vous assurer que ce n’est pas le cas, même s’il y a parfois des réorganisations dues à l’absence d’un membre du personnel. Par exemple, dans le Puy-de-Dôme, il y a seulement 10 % des établissements en tension réelle. »

Lire aussi   Article réservé à nos abonnés  Ehpad, hôpitaux : les ressources humaines au défi de l’obligation vaccinale

Mme Bourguignon admet toutefois que le recrutement pose problème. « Ce secteur était déjà très en tension avant le Covid-19. Bien sûr cela ne s’est pas amélioré avec la crise sanitaire mais, pour autant, je préférerais qu’on souligne le fait que les établissements ont tenu. Aujourd’hui, il faut les renforcer, les aider et les accompagner parce qu’il y a une fatigue. »

La Maison Saint-Joseph, à Lezoux, a proximité de Clermont-Ferrand, a trois chambres vacantes destinées à des personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer. « Je ne fais pas preuve d’une grande vigueur pour les remplir », admet le directeur, Bruno Fonlupt. Il lui manque une infirmière pour cinq postes et une aide-soignante sur vingt-cinq, et pas question pour lui de peser davantage sur le personnel, très éprouvé par la mort de dix-sept résidents lors de la première vague de Covid.« Budgétairement, c’est difficile de garder des chambres vides », ajoute M. Fonlupt. Le salut viendra des cinq apprenties aides-soignantes qui doivent arriver.

Lire aussi   Article réservé à nos abonnés  Recrutement : Ehpad et hôpitaux s’organisent pour « tenir »

A la fin de l’année 2020, aides-soignantes et infirmières des Ehpad ont vu leur salaire revalorisé de 183 euros par mois. « Ce n’est pas du luxe, c’est votre dû, a souligné Mme Bourguignon devant le personnel de l’Ehpad de Volvic. Il faut revaloriser les métiers mais aussi les rendre attractifs. » Ce qui reste une gageure.

Orthez et Mourenx : Les salariées des Ehpad manifestent

Orthez et Mourenx : Les salariées des Ehpad manifestent
Les salariées ont manifesté leur colère devant l’hôpital.N. D

 5PAR N. D, PUBLIÉ LE 10 NOVEMBRE 2021 À 18H39.« Épuisés », « en souffrance », les salariés des Ehpad ont manifesté devant l’hôpital mercredi 10 novembre.

Une quarantaine de salariées des Ehpad les Pionniers de Mourenx et La Visitation d’Orthez ont débrayé ce mercredi 10 novembre à 14h. Elles s’étaient donné rendez-vous devant l’hôpital, qui gère les deux établissements, pour faire entendre leur souffrance. Anne Riune-Lacabe, aide-soignante à Mourenx, explique : « Nous souffrons depuis trop longtemps. Nous n’avons pas le temps de parler aux résidents, de les rassurer, de leur faire une toilette complète, de les accompagner en promenade. Demain, nous serons ces résidents ! Donnez-nous les moyens de les accompagner. » Guy Pisant, délégué CGT de l’hôpital est également intervenu pour « dire stop aux conditions de travail, au manque de moyens humains, matériels et financiers. Nos aînés sont abandonnés ! Les personnels sont épuisés, et rien ne change. Il faut donner des moyens pour s’occuper dignement des résidents…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :