NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

FRANCE : Manifestation nationale contre les licenciements du 27-11-2021

Malgré la pluie, une nouvelle manifestation unitaire contre les licenciements, à l’appel de la CGT TUI et de l’intersyndicale de PPG, a eu lieu ce samedi 27 novembre, qui a compté plus de 400 personnes.

Elle est partie sous bonne escorte policière de Bercy pour rejoindre République après des prises de paroles de ses initiateurs dont celles de Gaël Quirante, de SUD Poste 92, de la CGT Prévention Sécurité, qui vient d’obtenir une victoire sur le renouvellement de la carte professionnelle aux agents, de Philippe Poutou, seul candidat à la présidentielle venu faire le déplacement, de la France Insoumise ou des étudiant-es de Nanterre mobilisés pour l’inscription des sans-facs depuis plus d’un mois.

Là où il y a une volonté, il y a un chemin que des équipes syndicales de base, essentiellement CGT et SUD, essayent de tracer depuis bientôt un an, celui de l’interdiction des licenciements alors que la pandémie apporte chaque jour son lot de licenciements collectifs avec plus de mille PSE initiés depuis mars 2020. Alors que les grèves sur les salaires se multiplient dans les entreprises et que les journées d’action par corporations s’enchaînent (retraité-es, santé ou travail social), une réelle combativité ouvrière s’exprime qui ne demande qu’à converger.

Dommage, alors que cette date de mobilisation était connue depuis plusieurs semaines, qu’une nouvelle manifestation antifasciste se tienne elle-aussi le même jour, entre autre, à l’appel de Solidaires dont aucun responsable n’était présent tout comme d’ailleurs des militant-es d’autres secteurs que ceux des structures impliquées dans sa construction telles SUD Commerce, SUD Industrie ou SUD-PTT, là où la CFTC, elle, était représentée par son Président et venue en nombre.

Mieux valait garder ses forces contre le meeting d’Eric Zemmour dimanche 5 décembre prochain au Zénith de Paris, diront certainEs,  avec une manifestation prévue à 14 h de Barbès à la Villette : le fascisme se combat certes dans la rue mais aussi sur le terrain de la désespérance économique qui fait se tourner les travailleurs/euses comme autant de poussières humaines vers des démagogues qui divisent notre classe.

Laurent Degousée, le 28-11-2021.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :