NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

France-REGION CENTRE VAL DE LOIRE : Le Premier ministre Jean Castex s’engage à ouvrir une faculté de médecine à Orléans

Le Premier ministre a reçu le président du conseil régional et celui du Ceser ce matin, à Paris. Deux « décisions historiques » ont été prises, défendues unanimement par tous les participants, dont celle de créer un second pôle hospitalo-universitaire dans la région.

C’est historique. Après des années de bataille, un pas immense vient d’être franchi.

Deux décisions essentielles et très attendues viennent d’être annoncées ce matin par le Premier ministre, qui a reçu, pendant près de deux heures et demie, une imposante délégation de quinze élus de toutes les sensibilités de la région Centre-Val de Loire (lire plus bas le détail), ce mardi 22 février, à 10h30, à Matignon.

Cette rencontre faisait suite à la lettre ouverte signée par les présidents de tous les départements et une vingtaine de parlementaires.

« On a obtenu ce qu’on était venus chercher« , se félicite Eric Chevée, président du Ceser et unique représentant de la société civile, lors du point presse qui a suivi.

Un cursus complet de médecine à Orléans

À commencer par une « décision politique », qualifiée comme telle par Jean Castex : celle de créer un pôle de formation médecine et un CHU à Orléans, en plus de celle de Tours.

« Il s’agira bien d’un cursus complet, et pas seulement du PASS (Parcours d’accès spécifique santé). La totalité de la formation se fera à Orléans. C’est une décision politique majeure et une avancée très importante. Jamais, malgré toutes les démarches entreprises, une telle décision n’avait été prise », a précisé François Bonneau, président de la Région. 

Une pétition portée par le Collectif #200medecins demande de passer de trois cents à cinq cents le nombre de médecins formés en Centre-Val de Loire, dont deux cents à Orléans. Dès la rentrée prochaine. Objectif ambitieux mais sans doute à la hauteur du retard pris. Elle a déjà récolté plus de 15.000 signatures depuis son lancement en novembre.

Or, pour l’heure, rien ne dit que cette formation ouvrira bien dès la rentrée 2022.

L’Inspection générale des affaires sociales va recevoir une lettre de mission cette semaine : « Cette mission de préfiguration devra déposer ses conclusions d’ici la fin mars. Elle dira les conditions et les délais de mise en oeuvre : comment il est possible de former ces médecins, quels sont les moyens nécessaires, le rythme à adopter… » précise François Bonneau, qui ne peut donc pas s’engager sur le calendrier.

« Nous avons tous souligné l’urgence de la situation et espérons que cette antenne verra le jour le plus vite possible. »

Quant au projet de Zagreb « poussé » par le maire d’Orléans, Serge Grouard, également signataire de cette lettre ouverte et présent ce matin, il est « complémentaire » de cette faculté de médecine qui se dessine et reste d’actualité.

Davantage de médecins formés, dès septembre

Autre décision saluée par les participants, au vu de la situation très défavorable dans la région : celle de former plus de médecins dès la rentrée. Non seulement l’objectif des 500 jeunes à former dans la région a été acté mais le nombre de jeunes médecins passera de 300 actuellement à 350 dès septembre 2022.

Des mesures à court et moyen terme, aussi

Ces annonces visent à améliorer la démographie médicale d’ici six ans, le temps que les premiers internes arrivent sur le terrain. Mais « il faut aussi penser au court et moyen terme », insiste le président de Région, pour soulager les patients au plus vite.

Concernant le court terme, c’est le ministre de la Santé qui s’est plus particulièrement engagé. Plusieurs solutions ont été mises sur la table par Olivier Véran : 

  • le nombre d’infirmiers de pratique avancée va fortement augmenter : ils sont actuellement 19 dans la région. Ils passeront à 35 dès 2022 puis 50 en 2023. La région Centre-Val de Loire sera un terrain d’expérimentation dans ce domaine. Ces praticiens, encore peu connus, sont des aides précieuses pour désengorger les cabinets médicaux car ils assurent le suivi des pathologies chroniques, au moyen de consultations longues. 
  • La Région sera aussi très impliquée dans les dispositifs de validation des acquis de l’expérience (VAE), qui permettraient, par exemple, à des aides-soignants de devenir infirmiers. Et de répondre ainsi aux besoins très forts dans cette branche.
  • Par ailleurs, le nombre d’internes (250 à ce jour) sera aussi augmenté, passant à 300 dès 2022 à 350 en 2023. Répartis sur tout le territoire régional et en lien avec tous ses hôpitaux.
  • Enfin, la consultation des kinésithérapeutes se fera en direct, sans passer par la case médecin généraliste. Là encore, dans le but de vider les salles d’attente. 

Un front uni a permis d’aboutir

« L’objectif politique est acquis, estime Eric Chevée, mais il reste encore du travail pour le rendre opérationnel. »

François Bonneau renchérit : « Il faut la traduction territoriale, maintenant : les expérimentations, l’universitarisation du CHR… seront débattues lors des sessions du Conseil régional. »

Les bases sont jetées. Reste à concrétiser. Mais tous s’accordent à souligner un élément essentiel dans ce dossier : l’unanimité. C’est bien ce front uni qui a permis d’aboutir. Et qui a impressionné les ministres présents ce mardi. 

Qui faisait partie de cette délégation?
Francois Bonneau, président de Région ;
Éric Chevée, président du Ceser ;
Nicolas Forissier, député de l’Indre ;
Jean-Pierre Sueur, sénateur du Loiret ;
Christophe Le Dorven, président du Conseil départemental d’Eure-et-Loir ;
Serge Grouard, président d’Orléans Métropole ;
Gil Averous, maire de Châteauroux ;
Stephanie Rist, députée du Loiret ;
Philippe Vigier ; député d’Eure-et-Loir ;
François Jolivet, député de l’Indre ;
Philippe Chalumeau ; député d’Indre-et-Loire ;
François Cormier Bouligeon ; député du Cher ;
Jacques Fleury, président du Conseil départemental du Cher ;
Marc Fleuret, président du Conseil départemental de l’Indre ;
Yann Galut, maire de Bourges.

LA REPUBLIQUE DU CENTRE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :