NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Communiqué Sud-Education Loiret : Dans l’éducation : contre l’extrême-droite, contre toutes les régressions !

Depuis dimanche soir, pour la troisième fois en vingt ans, nous avons de nouveau le choix entre la droite et l’extrême-droite pour le 2e tour des élections présidentielles. Dans le Loiret, ce sont un peu plus de 3 points qui séparent les candidat·es Macron et Le Pen.

Comme tous les autres secteurs professionnels, l’éducation, en cas de victoire de l’extrême-droite, serait soumise à la couleur brune de ses idées nauséabondes. Ainsi le programme du RN pour l’école1 est un catalogue de mesures rétrogrades, élitistes et discriminatoires : rétablissement de « l’excellence éducative à la française2 », « suppression des ELCO3, qui nuisent à l’assimilation des élèves, notamment parce qu’ils sont assurés par des enseignants étrangers », « uniforme à l’école primaire et au collège », « retour au principe de la loi Ciotti, qui prévoit la suspension d’allocations familiales et des bourses en cas d’absentéisme avéré et de perturbations graves et répétées au sein des établissements scolaires », « retour à la laïcité dans les établissements soumis à des menées (sic) islamistes », « renforcement de l’exigence de neutralité absolue des membres du corps enseignant en matière politique, idéologique et religieuse vis-à-vis des élèves qui leur sont confiés. Accroissement du pouvoir de contrôle des inspecteurs en la matière (…) », sans oublier les fondamentaux de l’extrême-droite : sexisme, racisme, LGBTQIphobie, islamophobie.

Sans évoquer les difficultés que nous rencontrons quotidiennement, les seules mesures proposées par le RN portent sur l’ordre maintenu par la coercition, que ce soit en surveillant les collègues ou bien en rejetant les élèves et les familles issu·es de l’immigration et dont la seule présence au sein de l’école porterait définitivement et irrémédiablement préjudice à la communauté éducative par des atteintes permanentes à l’identité et la sécurité de la nation française !
Nous devons par ailleurs nous méfier du « tout sauf Macron ». N’oublions que l’extrême- droite ne fait que pousser à leur paroxysme les idées de sa grande sœur, la droite, dont fait objectivement partie LREM. Les cinq dernières années avec Macron et Blanquer, ce sont :
• la liquidation de l’éducation prioritaire ;
• la sélection sociale (Parcoursup, sélection pour l’entrée en Master, budget de la rentrée 2022 en très large hausse pour l’enseignement privé) ;
1 Attention, contenu explicite : https://mlafrance.fr/pdfs/projet-l-ecole.pdf
2 Cette citation et les suivantes sont extraites du programme de Marine Le Pen.
3 Enseignement de Langue et de Culture d’Origine.

• la maltraitance des personnels toutes catégories confondues, en particulier envers les
AED et les AESH ;
• un recrutement en baisse pour les personnels enseignants, de vie scolaire, médico-sociaux et techniques ;
• une baisse des dotations horaires ;
• des réformes délétères pour les baccalauréats généraux et professionnels ;
• la diffusion d’idées islamophobes sous couvert d’éducation à la laïcité ;
• la marchandisation et le recrutement à flux tendus dans l’Éducation nationale qui ont montré leurs limites durant l’épidémie de Covid 19 (recrutement de retraité·es, protocoles incompréhensibles annoncés par voie de presse, pénurie d’autotests, de masques, de personnel médical, vies scolaires et directions d’école submergées).
Nous ne pouvons que nous féliciter du faible score de Zemmour. Il ne faut cependant pas oublier que les zemmouroïdes peuvent – et vont – se présenter aux élections législatives, ni perdre de vue que la réélection de Macron le 24 avril exclut le progrès social que nous revendiquons pour l’Éducation nationale comme en mobilisation interprofessionnelle.
SUD éducation Loiret appelle tous les personnels à se mobiliser contre l’extrême-droite partout dans leur quotidien. Si nous votons contre l’extrême-droite le 24 avril prochain, n’oublions pas que les cinq années qui s’engagent seront, d’une façon ou d’une autre, placées sous le signe de la lutte, pour nos moyens, pour les conditions de travail de tous les élèves et personnels, contre la généralisation et la banalisation des idées de la droite et de l’extrême-droite.
Enfin, dans toutes les villes, portons haut et fort nos revendications le 1er mai, en nous mobilisant dans la rue pour la défense de la démocratie

Orléans, le 13 avril 2022.

SUD éducation Loiret

12, Cité Saint-Marc

45000 Orléans

06.41.37.69.36

Nous contacter : contact@sud-education-loiret.org

sud-education-loiret.org

solidairesloiret.org

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :