NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

APRES LA GREVE DES CHEMINOTS DES 06 ET 07 DECEMBRE 2022.

LES ANNONCES DE LA DIRECTION
FACE À L’ACTION DES CHEMINOTS !

À l’issue de cette table ronde, du 07 Décembre 2022, la direction annonce :


• Hausse générale des salaires : +2 % au 1er janvier 2023 ;


• Primes de Travail :

– Revalorisation de +600 euros/an de toutes les primes de
travail au 1er janvier 2023 ;
– Lancement d’une négociation début 2023 pour mise en œuvre en 2024 de l’intégration de l’équivalent du montant du code prime 1 (sédentaires) dans le traitement, et d’une négociation
sur les primes de travail Traction et ASCT ;


• Indemnité de Résidence :
– Zone 1 : passage de 2 % à 2,8 % du taux de calcul ;
– Extension aux départements de Savoie et Haute-Savoie ;
– Lancement d’un groupe de travail pour étudier une extension supplémentaire ;


• Carrières :
– Augmentation des contingents de niveau 2023 : +15 % ;
– Création de la PR 16 pour la classe 3 et de la PR 20 pour la classe 4. Les cheminots bénéficiant du supplément de rémunération sont automatiquement placés sur ces nouvelles PR en remplacement du supplément, et ceux qui bénéficiaient du supplément depuis plus de 18 mois au 1er avril 2023 se verront attribuer le supplément de rémunération PR16+ ou PR20+ ;
– Les mesures ADC de la Commission métier Traction du 11 octobre 2022 sont confirmées ;
– Application d’un délai de séjour maximum étendu aux classes 3, 4, 5, 6, TA2 et TB ;

• EVS :
– Hausse des nuits, dimanches et fêtes : +4 % ;
– Hausse des EVS de production : +2 % ;
• Solde 2022 : les mesures de juillet 2022 sont rétroactives au 1er janvier 2022 au
lieu du 1er avril (la régularisation sera effectuée sur la paye de janvier 2023) ;


• Contractuels :
– Transposition des mesures générales ;
– Mesures individuelles pour les embauchés depuis moins de 4 ans au
1er janvier 2023 sur les classes 1 à 6 : enveloppe de 3 % ;
– Mesures individuelles pour les autres contractuels : classe 1 à 6, enveloppe de
1,4 % ; classes 7 à 8, enveloppe de 1,7 % ;


• Autres mesures :
– Passage de 50 % à 75 % de la prise en charge sur les abonnements de transport
en commun ;
– Prime carburant de 150 € par an (sur paye de mai) pour les cheminots déclarant
utiliser leur voiture pour le trajet domicile-travail (s’ajoute à la prime du
Gouvernement) ;
– Prime mobilité durable de 400 € par an pour tous les cheminots déclarant utiliser
un vélo ou faire du covoiturage au moins 5 jours par mois pour le trajet domicile-
travail, aide de 150 € pour l’achat d’un vélo ;
La direction annonce également une clause de revoyure en juillet 2023

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 9 décembre 2022 par dans anticapitalisme, ANTISOCIAL, CHEMINOTS, ETAT POLICIER, FRANCE, SNCF.
%d blogueurs aiment cette page :