NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Exclusions de parents d’enfants délinquants à l’Argonne: un scandale s’organise !!!

Par Tonton Ketchup

Résilier le bail des familles des enfants délinquants à l’Argonne, voici la dernière trouvaille que la droite a sorti de son chapeau pour faire oublier des élections générales catastrophiques. Cette proposition choc a été émise au début du mois par Florent Montillot (NC) qui n’en est pas à son coup d’essai dans ce domaine. L’adjoint à la «tranquillité publique» à la mairie d’Orléans (ah, le doux terme qui fleure bon le pétainisme!), propose aussi en parallèle, d’obliger les familles à la réparation des vitres brisées consécutivement aux actes de délinquance commis par ces jeunes. L’élu NC veut ainsi étoffer l’action civile engagée contre les familles de 4 jeunes délinquants soupçonnés de violences sur les forces de l’ordre.

Il s’agit, bien entendu, d’une mesure dangereuse. Dangereuse, car, tout d’abord, on ne règle pas un problème social par la répression, ensuite, ce sont des familles entières qui «trinquent» pour les «conneries» de leur progéniture, ce qui est profondément injuste. Certains y verront une mesure raciste car l’Argonne est comme tous les quartiers dits «sensibles», un espace qui abrite souvent une forte population immigrée, issue le plus souvent d’Afrique du Nord, de surcroît très fortement paupérisée. Cette proposition a donc peut-être comme objectif sous-jacent de vider les quartiers de la population immigrée… Quoi qu’il en soit, force est de constater que la droite locale libérale s’attaque une fois de plus au plus pauvres!

Honnêtement, dans le domaine, une gestion «Front National» n’aurait pas fait pire!!! Le plus terrible dans cette mesure est qu’il est prévu que les familles ne soient pas relogées. Autrement dit, l’administration UMP veut mettre des gens à la rue. On retrouve bien là tout le cynisme d’une droite qui était encore aux affaires il y a peu, pour qui le terme «social» est définitivement absent du dictionnaire et qui ressent ce besoin d’aller systématiquement chercher des boucs émissaires. Il n y a plus qu’une chose à espérer, que cette mesure, absolument abjecte, qui n’est pour l’instant qu’un projet ne soit jamais votée.

Histoire surtout de rappeler à M. Montillot que la devise de la France ne sera pas «Travail, Famille, Patrie».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 22 septembre 2012 par dans Actualités des luttes, anticapitalisme, expulsions, local, partis.