NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Edito 7

Purée j’y crois pas !!

Le Front de Gauche, dixit Mélenchon, appelle à une manifestation centrale à Paris, le 30 septembre, place de la Nation à 13h30 contre le Traité sur la Stabilité, la Coordination et la Gouvernance (TSCG). Cet appel, unilatéral disons le, à quand même réuni pas mal d’organisations politiques à la « gauche de la gôche », dont le NPA, ainsi que plusieurs Fédérations syndicales de la Cgt et de la FSU.

Force est de constater qu’il y a plusieurs gros « couacs » et que le gouvernement socialiste est plus embêté par ses alliés Verts que par la mobilisation à venir des masses populaires.

 Tout d’abord au niveau des syndicats : la CES –Confédération Européenne des Syndicats-  s’est fendue d’un communiqué dénonçant mollement les contraintes à venir pour les salariés et propose « un contrat social en accord avec toutes les Confédérations Européennes ». Nous pouvons nous attendre au pire à voir la façon dont les Confédérations se positionnent. Pour la CFDT et Chérèque c’est clair : »Il faut ratifier ce traité budgétaire bien qu’imparfait », pour la CGT, qui se dit résolument contre, une simple pétition demandant aux parlementaires de ne pas ratifier le traité suffit, pas d’appel à manifester si ce n’est quelques UD parisiennes et quelques Fédérations, idem pour la FSU qui prend exemple sur la CGT, FO, qui est contre le traité, s’est adressé aux parlementaires mais ne mobilise pas, Solidaires est contre le traité et milite dans les collectifs et appelle à manifester.

Bref Big MicMac !

 L’attitude prudente de la CGT et de la FSU jette un regard nouveau sur la volonté du PCF (dont on connaît le poids dans ces deux directions syndicales), principale composante du Front de Gauche. Le PCF fait le grand écart entre ses déclarations « d’être une force de progrès aux côtés de la majorité » jusqu’à sa dépendance au PS dans les Conseils Régionaux où il gère à leurs côtés, sans parler des élus comme Marie Georges BUFFET ou Nicolas SANSU dans le Cher qui furent élus après retrait du candidat PS au second tour…..et la volonté des militants de base d’en découdre !

 Ce qui se passe sur Orléans éclaire parfaitement ce propos. Prompt à mobiliser pour la Fête de l’Huma, avec plusieurs cars au départ d’Orléans, le PCF a entraîné le Front de Gauche dans un « grand débat sur le TSCG » …à la fête du Vin Doux à La Chapelle St Mesmin ! Loin de dénigrer cette fête militante il va sans dire qu’elle ne regroupera que les initiés militantEs, adhérentEs et sympathisantEs du Front de Gauche.

 Bah fallait s’y attendre!

Le reste du CAC 45 autour de la FSU, qui propose un car de 20 places et co-voiturage (rendez-vous à 11h le 30 parking de l’entrée autoroutière Orléans Centre à St jean de la Ruelle), d’Attac, de Solidaires et du NPA, montera à Paris pour la manif.

A. Rodriguez  Orléans le 25 Septembre 2012

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 26 septembre 2012 par dans édito.