NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Ils ont encore besoin de notre soutien

25.02.2013

Voici un appel commun de l’ASTI, La CIMADE et RESF45

POUR LES JEUNES MINEURS ISOLES ETRANGERS :
C’EST ENCORE LA GALERE…

Le Relais Orléanais n’ayant plus les moyens de prendre de nouvelles inscriptions, comme pour des dizaines d’autres personnes, les jeunes évincés de toute protection par le Conseil Général, se retrouvent maintenant sans nourriture !

Lundi 18 février 2013, la mobilisation avait empêché que 4 jeunes mineurs soient jetés à la rue du fait  que le Conseil Général avait décidé de mettre fin aux obligations qui sont les siennes concernant la jeunesse. En fin de journée, nous apprenions que la gestion de l’hébergement de ces jeunes serait reprise au titre de la Cohésion Sociale, géré par l’association AIDAPHI.

Cependant, dès la  fin de la semaine, le vendredi 22 février, les jeunes ont été confrontés à un nouveau problème : leur alimentation. Lorsqu’ils se sont présentés dans les foyers  où ils prenaient habituellement leurs repas du midi et du soir, on leur a dit  qu’ils étaient radiés des listes.

Nous nous sommes aussitôt tournés vers le Relais Orléanais qui a dépanné les jeunes en sandwichs samedi et dimanche midi. Mais lundi 25 au matin, le Relais Orléanais nous apprenait qu’il n’est plus possible pour eux d’inscrire de nouvelles personnes depuis 1 mois déjà. Ce restaurant social, le seul sur l’agglomération, a vu  en effet le nombre de demandes de prise en charge augmenter de manière inhabituelle depuis le mois d’août 2012. Le Président de l’association a déjà écrit plusieurs courriers d’alerte en direction de la préfecture, du Conseil Général et de la ville d’Orléans, sans recevoir aucune aide supplémentaire à ce jour.
Le problème rencontré par les jeunes que nous soutenons est aujourd’hui celui de dizaines de personnes qui ne peuvent plus accéder à un repas chaud au moins une fois par  jour du fait de l’insuffisance des dispositifs.

Toutes ces personnes qui vivent dans la plus grande précarité ont besoin de vous et de  votre soutien.

C’est pourquoi nous vous appelons, associations, syndicats, partis politiques, simples citoyens à vous rassembler :

Ce jeudi 28  février à 11 h 30 devant le Relais Orléanais, 41 bis faubourg Madeleine à Orléans.

Ensemble nous dénoncerons publiquement l’insuffisance de moyens et exigerons l’ouverture en urgence d’autres lieux de restauration sociale !

Site national RESF : http://www.educationsansfrontieres.org/
Blog du RESF 45 : http://resf45.hautetfort.com/
Permanence du RESF 45 : Tous les jeudi de 18h à 20h au local de la FSU 10 rue Molière à Orléans

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 27 février 2013 par dans Actualités des luttes, anticapitalisme, expulsions, local.