NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Nouveaux licenciements à l’Imprimerie Nouvelle à Saint-Jean-de-Braye et MCP à Saran

machine

À Mayenne, le groupe Jouve vient d’annoncer un nouveau plan de 120 licenciements. Le dernier plan de sauvegarde ne date que de 2009 et s’est achevé par 23 licenciements secs.

Le groupe Jouve c’est 3000 salariés dans différentes filiales, surtout dans les services éditoriaux (comme la mise en page) et 200 emplois dans l’imprimerie.

À Mayenne, ce sont 46 emplois qui sont concernés par le plan de sauvegarde (PSE), notamment dans les services éditoriaux.

Le pôle édition de Nancy va fermer: 12 emplois sont condamnés.
Dans le Loiret, après avoir absorbé deux entreprises l’Imprimerie Nouvelle à Saint-Jean-de-Braye et MCP à Saran, le groupe Jouve est présent et les deux structures sont les plus durement touchées par rapport au nouveau plan de licenciements : la partie impression de l’Imprimerie Nouvelle est supprimée (50 emplois), la production est rapatriée en Mayenne et seule la partie fabrication et commercialisation est maintenue (14 emplois). Chez MCP, 9 emplois sont supprimés.
Le secteur de l’imprimerie est une nouvelle fois gravement touché par les restructurations. Le patronat du secteur de l’édition et de la presse ont fait le choix de réduire gravement la capacité d’impression du pays.

Ils ont largement délocalisé leur production dans le but d’augmenter leurs profits, mais aussi avec l’objectif de s’en prendre aux droits des salariés, par la précarisation de l’emploi et la baisse des salaires en général dans le secteur.

Mais cette politique industrielle a des conséquences graves pour les droits démocratiques: qu’est ce qu’un pays où les plus riches possèdent les moyens d’expression? Un pays sans imprimerie est en danger démocratique. Et en déclin culturel.

Les salariés de l’imprimerie Nouvelle et de Saran viendront rejoindre la masse des chômeurs qui enfle dans le Loiret.

En France, le patronat jette à Pôle Emploi 1000 salariés chaque jour. Ils ne viennent pas majoritairement des grandes entreprises, mais surtout des petites comme chez l’Imprimerie Nouvelle ou MCP.

C’est seulement par une loi sur l’interdiction des licenciements que nous arriverons à arrêter cette spirale infernale.

Car aujourd’hui comme demain, nos vies valent plus que leurs profits!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s