NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Le village sportif veut s’installer à Saint Jean de Braye

INFRASTRUCTURE

C’est quoi au juste ce village sportif, dit village OXYLANE?
Cela se veut la « cité du bonheur du sportif », un lieu unique dédié au sportif où l’on peut faire ses achats de sportif, participer à des activités organisées pour les sportifs (le plus souvent contre eux et leur porte-monnaie et surtout contre le droit social des salariés).

La municipalité de Saint-Jean-de-Braye pousse un projet qu’elle a dans ses cartons depuis des années mais qu’elle a savamment caché aux citoyens.

Aujourd’hui, les riverains apprennent que les parcelles dépendantes de la mairie et de l’agglomération sont  cédées au promoteur du village du sportif. L’objectif, c’est de créer une plate-forme dédiée à la vente de 25 hectares.

Et le promoteur n’est pas n’importe qui! C’est Décathlon et la famille Mulliez, c’est-à-dire :

Auchan,   Alcampo, Simply Market, Maximarché, Chronodrive, Auchan drive, Rick et Rok, Immochan, Alinéa, Gros Bill, Banque Accord,   Leroy-Merlin, Bricocenter, AKI, Weldom, Bricoman, Kbane, Zodio, Dompro, Delamaison, Décathlon, Koodza, Cabesto, dont les marques Nabaiji, Quechua, Tribord, Boulanger, Electro Depot, Planète Saturn, Kiabi, Pimkie, Brice, Jules, Bizzbee, Pimkie, Phildar, Saint-Maclou, Flunch, Pizza Paï, Les 3 Brasseurs, Atac, Kiloutou, Surcouf, Norauto, Auto5, Maxauto, Synchro Diffusion, Center Cash, Kiloutou, Cultura, Milonga, Grain de malice, Top Office,  etc., etc…

Donc c’est du lourd, un rouleau compresseur qui, lancé, écrase tout… Et sait s’appuyer sur le personnel politique surtout quand sa médiocrité n’est plus à démontrer.

Largement épargnée jusque là par la démesure des Zones d’Activités Commerciales tentaculaires, Saint-Jean-de-Braye veut donc rentrer dans la cour des ZAC et pour cela, les élus locaux sont prêts à dérouler le tapis rouge pour la pieuvre Mulliez et à tout concéder au leader du capitalisme commercial. Très idéologique, cette élite municipale ne devient qu’un rouage de l’économie de marché.

Quitte à ce que cela détruise des hectares de terres agricoles et surtout rende la vie des riverains impossibles avec des pollutions, qu’elles soient visuelles, auditives, olfactives…

Il y a évidemment de l’argent à faire, une cible de clientèle évaluée à 100 000 habitants qui pourra peut-être s’élargir à tout l’est du département, Pithiviers, Montargis, Gien,

On comprend que, pour leurs intérêts, les capitalistes soient prêts à tout surtout quand cela ne va pas leur revenir à grand-chose: on offre déjà toute l’infrastructure pour accéder au site qui se situe le long de tangentielle en face du rond-point dit de Dior et ils prévoient même un tronçon de voie du tram propre au site! Ça, c’est cadeau avec les impôts des citoyens.

On est prêt à modifier tous les plans d’occupation des sols et tous les obstacles légaux divers et variés qui empêcheraient l’arrivée du barnum d’Oxylane.

Sur la question de l’acquisition des terrains (qui est déjà acquise), la municipalité et l’agglomération ne souffrent d’aucune concurrence à 2,40 euros le mètre carré… Certains diront que cela s’apparente à une subvention déguisée, mauvaises langues!

Il faut admettre que Décathlon propose jusqu’à 30 euros le mètre carré aux particuliers pour récupérer leur terrain eux qui,  quand ils veulent bâtir payent le mètre carré en général à 150 euros…   Une telle municipalité et agglomération, c’est le jackpot assuré pour Décathlon!

Pour justifier tout cela on n’avance qu’un seul argument : l’emploi. Alors parlons-en. Oxylane déclare la création de 240 emplois. Comme à chaque fois, ces grands groupes ont tendance à gonfler les nombres des effectifs à temps plein, et à minorer le prix de revient de la création du site.

Et au final, la communauté se retrouve avec une facture plus importante que celle promise à sa charge et une création d’emploi bien en retrait de celle annoncée.

Les spécialistes parlent maintenant d’une création de 50 emplois plein temps, on est donc loin des 240 annoncés, sans parler des concurrents qui annoncent déjà des restructurations d’effectifs voire des fermetures si le joli village voit le jour…

Sans parler non plus des conditions de travail dégradées des salariés, des salaires plus que bas, des temps partiels imposés…

Et sans parler de la politique de contournement du droit du travail avec la possibilité « d’organisation de journées événementielles », qui permettront à la grande surface, logiquement fermée le dimanche, d’ouvrir et d’imposer au personnel de s’asseoir sur cette journée de repos.

Les arguments tombent un à un. En plus des pollutions, de la perte de terres agricoles, chacun devrait donc admettre que ce projet doit disparaître!

Le Parti Socialiste du Loiret qui trouve inutile le projet d’ARENA de Grouard (UMP) est pour la création de ce méga Décathlon à Saint-Jean-de-Braye (mairie dirigée par le Parti Socialiste-Verts)! C’est peut-être le terme de « Village » qui fait plus présentable…

Le NPA a toujours pensé que l’ARENA à l’Ile Arrault ou ailleurs est et reste inutile; de même pour le village du sportif. Ceux qui veulent s’entretenir n’ont rien à faire avec ce supermarché du sport.

Nous savons que des pressions sont  organisées pour que les particuliers concernés vendent leur terrain. Pourtant cela n’avance pas pour ces acquisitions car d’autres riverains s’organisent dans un comité contre le projet.

Le NPA soutient vivement cette initiative citoyenne et répondra favorablement à toutes initiatives d’action contre ce projet gigantesque. Nous appelons d’ores et déjà à signer massivement la pétition du collectif :

http://www.petitions24.net/pour_un_site_preserve_entre_loire_et_foret

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 19 mars 2013 par dans Actualités des luttes, anticapitalisme, écologie, économie, local, partis, transports.