NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Non aux interventions militaires! Non aux manœuvres impérialistes! Bachar El Assad dégage ! Solidarité avec le peuple Syrien !

Capture d’écran 2013-09-12 à 20.28.42

 

Les va-t-en guerre Obama et Hollande semblent se résoudre à reculer devant le rejet par la majorité des populations de toute intervention militaire en Syrie. Tant mieux, une telle intervention n’aurait fait qu’accentuer les souffrances du peuple syrien et accentuer les tensions et conflits au Moyen Orient. Mais cela ne met nullement fin aux manœuvres des grandes et moyennes puissances que ce soient les USA, la France, la Grande-Bretagne, l’Arabie Saoudite ou la Russie, la Chine et l’Iran, contre le peuple syrien. Il ne s’agit que d’une négociation dans leurs rivalités et luttes d’influence autour de la survie de la dictature contre le peuple. Ces rivalités et luttes ont déjà détruit l’Irak, plongé l’Afghanistan dans la guerre, et entretiennent des tensions armées et menaces de guerre dans le monde.
Dehors le dictateur sanglant
Le 21 août dernier, la dictature syrienne a franchi un nouveau degré d’atrocité en déclenchant un bombardement chimique dans la région de la Ghouta près de Damas. La folie acharnée et aveugle d’Assad et de son clan pour garder le pouvoir aboutit à un bain de sang, plus de 120000 morts, 2 millions de personnes contraintes à l’exil.

Les gouvernements des USA, de la France, de la Grande-Bretagne, qui veulent continuer de s’imposer comme les «gendarmes du monde », ont cru pouvoir invoquer cette barbarie pour justifier une opération de police internationale, des frappes aériennes contre le régime de Bachar Al- Assad. Mais une intervention n’aurait qu’aggravé la situation ! Elle n’aurait pas eu d’autre but que de permettre aux grandes puissances occidentales de garder la main, puissances qui ne font rien pour aider les populations sur le plan humanitaire ou armer les forces démocratiques dressées contre la dictature.
Pendant des années, ces mêmes grandes puissances ont accordé leur soutien au régime d’Assad. Elles cherchent une solution qui les arrange au mépris de la population qui, seule, peut le renverser et conquérir les droits démocratiques, contre aussi les forces intégristes.
Pour le droit des peuples

En Syrie, comme en Afrique, en Algérie ou au Vietnam, la France porte une lourde responsabilité dans l’oppression des peuples, elle qui pendant des décennies a imposé par les armes son pouvoir colonial qu’elle essaie de perpétuer, aujourd’hui, à l’ombre des USA. Les travailleurs et les classes populaires d’ici sont du côté des peuples opprimés contre leur propre bourgeoisie et son État.

Ils doivent être solidaires du peuple syrien contre le dictateur et son clan ainsi que des peuples d’Égypte, de Tunisie et de l’ensemble du monde arabe.

L’avenir de la démocratie, de la justice sociale, de la dignité n’est pas entre les mains des armées des grandes puissances qui veulent maintenir l’ordre mondial des oligarchies financières. Il est du côté de la révolte des peuples, de leur lutte pour prendre leur destin en main.
Orléans le 11septembre 2013

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 12 septembre 2013 par dans anticapitalisme, armée/police, idées, international, Révolutions arabes.