NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Jeunes isolés étrangers: soutien!

Capture d’écran 2013-10-26 à 14.49.37Orléans, le 23 octobre 2013

Le Conseil Général du Loiret a pris, en date du 17 octobre 2013, un arrêté qui « met fin à tout nouvel accueil des jeunes isolés étrangers par le service d’Aide sociale à l’Enfance dans le Loiret ».

Nous, Collectif de Soutien aux jeunes mineurs isolés du Loiret, en lutte depuis janvier 2012 pour faire accéder ces jeunes à une réelle prise en charge éducative et non pas à une simple mise à l’abri, nous indignons de l’utilisation d’un public fragile à des fins politiciennes.

Outre qu’elle est contraire aux missions de protection et d’éducation dues par le Conseil Général à ces jeunes, la décision de M. Doligé est une provocation. Mais sa première conséquence concrète est d’exposer ces jeunes à tous les dangers et les priver de leurs droits les plus élémentaires pour subsister.

M. Doligé, Président du Conseil Général du Loiret, se plaint de :

– Ne plus pouvoir accueillir les jeunes français pour lesquels la justice a décidé d’une mesure d’assistance éducative, faute de place en foyer. A cela nous répondons que la pénurie des dispositifs d’accueil ne peut en aucun cas amener à opposer jeunes français et jeunes étrangers. Ce qui doit primer avant tout c’est la protection due à ces jeunes, quelle que soit leur origine.

Pour cela, nous demandons depuis janvier 2012 l’ouverture de nouvelles structures d’accueil qui seraient beaucoup moins onéreuses que les hôtels où on entasse les jeunes, sans aucun accompagnement éducatif.

– N’obtenir aucune réponse de la Ministre Garde des Sceaux, Mme Taubira, qu’il aurait alertée à 5 reprises.

Nous nous demandons pourquoi il n’a pas alerté son prédécesseur, M. Mercier, en poste jusqu’au 15 mai 2012 et pourquoi il ne donne pas écho, par des propositions, à la circulaire de Mme Taubira de mai 2013.
Car, bien que nous considérions que cette circulaire ne répond pas de manière satisfaisante à l’ensemble des besoins des Mineurs Isolés Etrangers, elle est toutefois une forme de réponse aux alertes émises par différents Conseils Généraux et associations.

Nous demandons que les élus et les pouvoirs publics prennent leur responsabilité pour une prise en charge réelle de tous les jeunes mineurs isolés étrangers présents sur le territoire français. Nous demandons le retrait de l’arrêté pris le 17 octobre 2013.

Contact : Collectif de soutien aux jeunes MIE du Loiret pour adresse ASTI 14 rue Sainte Anne 45000 ORLEANS

Avec le soutien de : EELV Loiret, PC Loiret, NPA, MJCF, PG45

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 26 octobre 2013 par dans Actualités des luttes, local, RESF.