NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Maria Francesca, la douleur et l’humiliation

Cortège des Roms de l'Essone

Honte sur Christian Leclerc!  Qui est Christian Leclerc ? Le « maire » divers droite de Champlan, commune de l’Essonne qui a refusé l’inhumation d’un petite fille, née à Longjumeau en octobre et qui a été victime dans la nuit du 25 au 26 décembre de la mort subite du nourrisson, décès constaté à l’hôpital de Corbeil.

Ce « maire » (peut-on encore dire maire quand on déshonore cette fonction à ce point) invoque le « peu de places disponibles » pour accueillir la sépulture: « Les concessions sont accordées à un prix symbolique et l’entretien coûte cher alors priorité est donnée à ceux qui paient leurs impôts locaux ».

Mais derrière ces justifications qui n’en sont pas, se cache derrière le racisme ordinaire ; Leclerc s’est mis au diapason des discours de haine des maires de droite, d’extrême-droite et parfois de gauche.

Cette petite fille s’appelait Maria Francesca, vivait depuis plus d’un an dans le bidonville de Champlan et ses parents sont Roms. Il faut croire que pour ce «brave homme», une Rom morte fait aussi peur qu’une vivante …

Ce petit notable local a abusé de son pouvoir contre cette famille parce qu’elle est Rom. Une décision abjecte qui rajoute l’humiliation à la douleur de parents qui viennent de perdre leur enfant.

Leclerc s’était déjà distingué par des campagnes de calomnies répétées contre les familles Roms qu’il laisse sans eau ni électricité ni ramassage des ordures dans leur campement.

Un élu qui commet de tels actes devrait être démissionné immédiatement mais le racisme contre les Roms vient aussi des sommets de l’État : le Premier ministre Valls s’était engagé personnellement dans une campagne contre les Roms lorsqu’il était ministre de l’Intérieur. Aujourd’hui encore, il persiste dans cette logique et les campements sont régulièrement détruits. Pas étonnant alors que des maires lâches et serviles suivent cette politique.

C’est un racisme dirigé contre les plus pauvres des pauvres, que certains voudraient transformer en boucs-émissaires. C’est ignoble. On ne peut refuser à des parents un carré de terre pour enterrer leur bébé, c’est du jamais-vu! Voilà où mène cette politique raciste et xénophobe.

Aujourd’hui l’émotion est grande face à une telle attitude, mais pour l’avenir quelles leçons seront tirées ? Va-t-on laisser les Roms croupir dans des campements de fortune? Va-t-on laisser des familles avec enfants dormir à la rue, comme à Orléans ?

Malheureusement oui, les autorités ne veulent pas trouver des solutions pour ces populations démunies ; il est plus simple pour eux de les maintenir dans la précarité, sans droits ni solutions…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 7 janvier 2015 par dans idées, national.