NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Que s’est-il (vraiment) passé lors du rassemblement pour l’égalité et la solidarité du dimanche 11 janvier?

censure

Communiqué commun d’Alternative libertaire (AL) Orléans, des Jeunes communistes (JC) et du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) du Loiret

Dimanche 11 janvier, nous avons soutenu le rassemblement pour l’égalité et la solidarité initié par des citoyens, militant-e-s politiques, syndicaux ou associatifs. Lancé sur Facebook, ce rassemblement voulait condamner les attentats de Charlie Hebdo et du supermarché casher de la Porte de Vincennes tout en s’inquiétant de l’instrumentalisation de ces tueries par les partis de gouvernement, la droite et l’extrême droite et des amalgames nourrissant les agressions racistes et les attaques de lieux de culte musulmans. Nous renvoyons à l’appel au rassemblement reproduit plus bas.

C’est bien pour cela que nous étions présents place du Martroi ce dimanche 11 janvier. Mais d’autres appels avaient été lancés sur les réseaux sociaux, notamment un à l’initiative d’un groupe de motards. Il s’en est suivi une grande confusion. Les suites, notamment les commentaires douteux sur internet ainsi que des provocations réactionnaires et des choses vues et entendues place du Martroi dimanche, laissent à penser que des militants d’extrême droite étaient bel et bien présents à ce rassemblement et ont volontairement attisé la confusion.

L’allocution des organisateurs du rassemblement pour l’égalité et la solidarité, que nous reproduisons plus bas, a été huée par certaines personnes, applaudie par d’autres. Les invectives ont fusées. Un peu plus tard, le groupe de motards présent place du Martroi décidait de couvrir par le bruit de leurs moteurs l’intervention du représentant de LO.

Nous savons que l’émotion est forte après la tuerie de Charlie Hebdo et les meurtres antisémites de Vincennes. Cette émotion, nous la partageons. Pour autant saurait-elle excuser les actes de censure ayant eu lieu dimanche 11 janvier ? La liberté d’expression n’est-elle réservée qu’à la parole présidentielle et aux partis de gouvernement ?

Les militantes et militants d’Alternative libertaire, du Nouveau parti anticapitaliste et des Jeunes communistes entendent dans les semaines et les mois à venir faire valoir leur droit à la liberté d’expression, un droit réaffirmé par l’écrasante majorité de la population ces derniers jours.

Le dimanche 18 janvier 2015

 

1. L’appel au rassemblement publié sur Facebook le vendredi 9 janvier

CHARLIE : rassemblement pour l’égalité et la solidarité

Nous sommes profondément choqués par la tuerie de Charlie Hebdo ;

Nous sommes écœurés par les récupérations politiciennes des partis de gouvernement, de la droite et de l’extrême droite, ceux-là même que les dessinateurs assassinés dénonçaient à longueur de colonnes ;

Nous sommes révoltés par les agressions racistes et les attaques qui ont visé des lieux de culte musulmans ;

Nous refusons les amalgames et les instrumentalisations.

Nous voulons, en cette période troublée, nous retrouver pour exprimer nos valeurs d’égalité et de solidarité et notre répugnance à l’égard de tous les fascismes, qu’ils soient intégristes ou nationalistes.

Pour faire entendre tout cela, nous appelons à un rassemblement le dimanche 12 janvier 2015, Place du Martroi à 15h.

2. L’allocution lue par les organisateurs le dimanche 11 janvier

Si nous sommes rassemblés cet après-midi, c’est avant tout pour exprimer notre dégoût, notre tristesse et notre colère suite aux massacres commis mercredi au siège de Charlie Hebdo et vendredi dans un supermarché casher porte de Vincennes. Nous n’avions pas connaissance du massacre antisémite porte de Vincennes au moment de lancer l’appel à manifester. Ces actes ignobles nous rappellent la nécessité de condamner et lutter contre l’extrême droite, quelle que soit l’idéologie ou la religion dont elle se réclame.

La ligne éditoriale de Charlie Hebdo ces dernières années a provoqué la polémique. Mis il serait trop facile de réduire ce journal à l’affaire des caricatures, faisant ainsi oublier l’engagement de ces dessinateurs aux côtés du mouvement social : contre le Front national, contre les impostures politiciennes ou encore dans les luttes des mal-logés et des sans-papiers.

Depuis mercredi, on ne dénombre pas moins de 15 coups de feu, jets d’explosifs ou tags « Mort aux arabes » sur des mosquées. Vendredi  Le Pen était reçue à l’Elysée. Aujourd’hui Sarkozy et Hollande défilent en tête de manifestation, aux côtés de 50 chefs d’état, dont des dictateurs ou des dirigeants d’extrême droite. Ces attentats auront et ont déjà des conséquences politiques. On peut se demander ce que les journalistes de Charlie Hebdo et plus généralement les 17 personnes assassinées pour leurs idées ou leur religion auraient pensé de tout ça.

Ces donc pour exprimer notre tristesse suite à ces attentats, mais aussi pour réaffirmer des valeurs d’égalité et de solidarité que nous, militants politiques, syndicaux ou simples citoyens,  avons initié ce rassemblement. Il ne s’agissait pas de le faire en concurrence avec la marche d’hier, mais de permettre à celles et ceux qui souhaiteraient affirmer des valeurs de se retrouver.

Merci de votre présence.

Pour l’égalité, pour la solidarité.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s