NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa45@npa-mail.org

Saint-Jean-de-Braye, laboratoire de l’Union de la gauche…

maire Saint jean de braye

Dans le dernier bulletin des communistes orléanais un article nous a interpellé sur l’avenir de la culture et sa gestion par la mairie de Saint-Jean-de-Braye.

Là encore (voir publication précédente), l’article est un classique du parti communiste français (PCF) dans sa volonté de rétropédalage par rapport à des errances politiques, mais aussi une récupération politique honteuse de l’indignation populaire à Saint-Jean-de-Braye.

Explication: le maire socialiste vient d’enlever leur délégation aux deux conseillers municipaux du PCF-Front de Gauche. Leur effronterie : s’être prononcé publiquement contre la baisse de subventions à la compagnie théâtrale Clin d’œil. Ils sont devenus de simples conseillers municipaux.

L’article dénonce, avec raison, cette attaque contre un lieu culturel, et, met en parallèle la volonté de la mairie d’agrandir le stand de tir. Nous n’aurions pas fait le même parallèle, même si celui-là est pertinent, mais nous aurions mis en avant la volonté du maire de créer un vaste centre commercial autour d’un méga Décathlon. En effet, le maire met la place de la culture en dessous du sport !

Le PCF-Front de Gauche déclare qu’il s’interroge maintenant sur le fond, car au moment de la campagne commune pour l’élection municipale avec le Parti Socialiste, celui-ci n’avait « pas indiqué aux électeurs qu’il allait baisser les subventions à la culture ».

Ce n’est pas une blague, c’est écrit dans l’article ; on leur a caché cela! On aurait menti au grand PCF, ce n’est très pas gentil de la part du PS… Mais gageons que si PCF-Front de Gauche l’avait su avant, il aurait quand été même à la soupe!

Il faut dire que le PCF-Front de Gauche essaie depuis des années de rentrer au conseil municipal, même si Le PS étant déjà en responsabilité à la mairie, le PCF-Front de Gauche a pu déjà largement juger de la gestion libérale du maire, de ses choix anti-sociaux. Mais cela n’a pas éveillé l’esprit de nos « révoltés ». Sans plus d’interrogation, le verbe haut et leur programme anti-austérité bien replié dans la poche, ils ont fait campagne commune avec le PS, comme au bon vieux temps de l’Union de Gauche!

Maintenant, le PCF-Front de Gauche veut nous faire croire qu’il ignorait tout des mesures d’austérités, qu’il est victime d’une injustice par la suppression des délégations! De vrais martyrs de la cause prolétarienne

De fait, en participant à la gestion de la mairie avec le PS, le PCF-Front de Gauche cautionne toutes les dérives libérales. Il a fait croire que cela serait différent avec lui, il a entretenu le climat d’abandon des défavorisés, il n’a servi à rein dans la mobilisation, la construction d’une alternative politique au PS. LE PCF-Front de Gauche mène une politique de petit laquais du PS.

Certains diront que c’est bien fait, qu’il n’avait qu’à pas aller avec le PS. Certes, mais cela est malheureux. Maintenant il faut vers la construction d’un mouvement alternatif pour prendre réellement nos affaires en mains.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 21 juin 2015 par dans anticapitalisme, ciné/théâtre, idées, local, partis.