NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

CHR Orléans : grève reconductible à la stérilisation centrale! Ils et elles ont osé!

NHO
Après trois jours de mouvement intense impliquant la totalité de l’équipe du service de stérilisation, la direction a été obligée de céder en grande partie.

Pour rappel, ce service nettoie et stérilise l’ensemble du matériel et des instruments utilisés dans les blocs opératoires et les services de l’hôpital. Le nouvel hôpital a été construit à plusieurs centaines de mètres de la stérilisation. Il faut donc transporter chaque jour plusieurs tonnes de matériel entre les deux sites. Chaque chariot peut peser plus de 300 kilos lorsqu’il est chargé.

 
L’hôpital a investi des millions d’euros dans un système de transport robotisé. Mais la direction a décidé d’arrêter tout transport automatique après 22 h pour faire des économies de bouts de chandelles sur la maintenance des robots.

En parallèle la réorganisation/désorganisation des blocs opératoires contraint le personnel qui gère le retour du matériel vers le service de stérilisation à envoyer celui-ci en fin de journée lorsque toutes les opérations chirurgicales sont terminées. Il était prévu de le faire tout au long de la journée pour lisser les envois. Mais le manque de personnel aux blocs et la polyvalence imposée bouleverse toute l’organisation. Résultat ce sont les deux agents d’astreinte de nuit qui se paient, seuls, la majeure partie du boulot en plus de leur journée de travail. Normalement les agents d’astreinte la nuit n’assurent que la stérilisation du matériel lié aux urgences chirurgicales.

Cerise sur le gâteau, la direction, jamais avare d’idées géniales, a essayé de rajouter à cette désorganisation de base la prise en charge du transport des centaines de kilos de matériel au personnel déjà bien trop sollicité.

Alors ils et elles ont osé dire non !

Malgré les assignations et les pressions, jour et nuit, des directeurs et des petits chefs aux ordres, l’équipe a tenu bon.
La demande est simple et de bon sens : faire fonctionner les transports automatiques jour et nuit et revoir l’organisation des blocs pour lisser la charge de travail. Ce sont des revendications pour le moins raisonnables mais inacceptables dans un premier temps pour la direction de droit divin qui refuse toute critique, y compris constructive, de ses “organisations” du travail.

Devant la détermination des agents soutenus par l’intersyndicale et surtout par la section SUD qui a mouillé la chemise jours, nuits et férié, la direction a fini par céder. Après avoir menacé les militant-es SUD de poursuites judiciaires, avoir tenté de casser la grève avec des agents d’autres services, la direction a fini par s’assoir à la table de négociations et a enfin fait des propositions constructives :

– arrêt des transports de nuit par les agents de la stérilisation
– dans une période transitoire mise à disposition de personnel supplémentaire avec du matériel motorisé pour assurer les transports
– étude sur la mise en place des transports automatiques avant la fin de l’année
– réflexion commune blocs/stérilisation en vue d’une organisation véritable
– paiement de la dernière journée de grève
– paiement d’heures supplémentaires pour rattraper le travail non fait.

Le mouvement de grève est suspendu pour l’instant dans l’intérêt des malades que les collègues ne voulaient pas pénaliser et parce que les propositions de la direction sont un pas en avant dans la solution du conflit. Mais les agents restent vigilants. Ils et elles ont très mal vécu les pressions, menaces et intimidations en tous genres dont ils et elles ont été victimes durant ces trois jours de conflits. La méfiance reste de mise devant cette direction de choc, adepte des coups tordus.

D’autres équipes sont en grande difficultés, secrétariats, urgences, blocs, services de soins, cuisine… Les collègues de stérilisation ont montré que gagner c’est possible.

Alors toutes et tous ensemble refusons l’hôstérité !

Correspondant local

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 13 novembre 2015 par dans Actualités des luttes, anticapitalisme, local, santé, services publics, syndicats.