NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Ouibus, le service de bus low-cost de la SNCF lancé à Orléans en pleine COP 21 !

Capture d’écran 2015-12-03 à 20.52.25

Les bus low-cost de la SNCF arrivent aujourd’hui à Orléans mardi 02 décembre 2015.

Annoncé depuis plusieurs mois à grand renfort de pubs, le service de bus à bas coût de la SNCF est lancé à Orléans.

Il assure des liaisons forcément déficitaires aux prix pratiqués (de l’ordre de 5 à 20 euros selon les destinations), à moins d’un remplissage à 100%.  Ouibus est donc renfloué à hauteur de plus de 60 millions d’Euros par la SNCF qui est en déficit elle même depuis pas mal d’années sans que les gouvernements successifs n’aient levé le petit doigt pour rembourser la dette…

La belle initiative de Macron! L’idée c’est de permettre entre autre à la SNCF de se faire elle-même concurrence pour encore hâter la casse de ce service public! Facile avec tous les frais d’infrastructure en charge de la SNCF ou des régions contre des concurrents routiers qui, mis à part les péages autoroutiers, ne participent pas à l’entretien ou au renouvellement des infrastructures: le combat est largement déloyal!

Après l’abandon des axes à péage pour les poids lourds c’est un cadeau supplémentaire aux lobbies des transporteurs, des constructeurs autos et des pétroliers !……. Au fait, le pétrole a baissé de moitié prix passant des 85 dollars à 42 dollars et les consommateurs que nous sommes en ont-ils vu la moindre répercussion à la pompe? Mais non, c’eut été une catastrophe pour les trusts pétroliers et pour les taxes d’état!  Il parait d’ailleurs que l’Arabie Saoudite, notre grand allié (sic) et un de nos gros clients militaires, frise la catastrophe en terme  d’accroissement de la dette. Bon, on ne va pas pleurer…

La libéralisation des bus par Macron, c’est rapidement 10.000 bus en plus sur les routes et les autoroutes. Avec des créations d’emplois de conducteurs en contrepartie nous direz-vous? Oui mais non car l’opération est nulle du point de vue de l’emploi: la contrepartie, c’est le nombre d’emplois de cheminots qui vont être supprimés!  Une estimation du comité central d’entreprise de la SNCF fait apparaitre comme conséquences de la reforme ferroviaire et l’application de cette loi Macron, la fermeture de 7500 à 15000 Km de lignes et la suppression de 11000 à 13000 emplois d’ici cinq ans, soit près de 10% des emplois actuels ainsi que la remise en cause des lignes les moins circulées avec un abandon total ou partiel des trains intercités anciennement CORAIL et du fret par le ferroutage (vous savez, une des solutions moins polluante…)! Sans parler, en pleine COP 21, de l’augmentation de la pollution, ce qui montre à quel point nos gouvernants sont des hypocrites.

Nous allons vers un transport voyageurs à plusieurs vitesses, le confort, le respect des horaires, la rapidité des trajets pour ceux qui auront les moyens de payer cher et pour les autres, les transports les plus polluants, moins rapides, moins confortables, plus accidentogènes et plus dépendants des conditions climatiques.
Décidément, les valeurs de gauche, porteuses de progrès sociaux et écologiques, ne font pas partie des préoccupations de  M. Macron.
Capture d’écran 2015-12-03 à 21.17.41

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s