NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

L’UE approuve avec un bémol le projet de budget du gouvernement portugais !

L’Union européenne a approuvé vendredi le projet de budget pour 2016 du Portugal tout en pointant un risque persistant de « non-conformité » avec les exigences du pacte de stabilité, ont annoncé à Bruxelles les commissaires européens Valdis Dombrovskis et Pierre Moscovici.
« Il n’y a pas lieu de demander un document révisé », a déclaré M. Moscovici, commissaire aux Affaires économiques, parlant d' »une déviation acceptable » à propos des chiffres de déficit proposés. « Mais ça n’est qu’une étape (…) la route est encore longue, nous avons beaucoup de travail, le risque de non conformité est toujours là », a-t-il ajouté devant la presse, à l’issue d’une réunion extraordinaire du collège des 28 commissaires de l’exécutif européen.
Un nouvel examen des propositions budgétaires de Lisbonne aura lieu au printemps, a-t-il été précisé.
La Commission européenne et le P.S. au pouvoir au Portugal (Parti Socialiste au Gouvernement soutenu par le Bloc de Gauche et le Parti Communiste Portugais) se livraient depuis plusieurs jours à un bras de fer sur l’avant-projet de budget pour 2016, Bruxelles jugeant qu’il n’intégrait pas suffisamment de mesures d’austérité de nature à réduire le déficit public et l’endettement chronique.
Le document présenté le 22 janvier par le gouvernement portugais s’avérait « clairement en violation des règles du pacte de stabilité et de croissance », comme l’a rappelé vendredi M. Dombrovskis, le vice-président de la Commission.
Des amendements avaient été exigés, la Commission souhaitant en particulier des réformes qui permettent une baisse de 0,6 point du déficit structurel (hors effets de conjoncture) rapporté au Produit intérieur brut (PIB).
En définitive le Portugal affiche « un effort estimé entre 0,1 et 0,2 point de PIB », soit « légèrement en-dessous de 0,5″, ce qui lui permet d' »éviter le rejet de son projet de budget », a expliqué M. Dombrovskis.
« Mais nous devons rester très attentifs, nous ne pouvons être certains que ce projet offre suffisamment de garanties pour corriger le déficit excessif prévu pour 2016 », a-t-il ajouté, citant aussi le niveau de dette publique élevé du Portugal (près de 130% du PIB). Bref et pour être clairs le Portugal est tenu à l’œil et sera peut-être contraint, comme la Grèce de casser des emplois de fonctionnaires, de s’attaquer aux retraites, etc. En souhaitant que le Gouvernement et le peuple résistent !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 5 février 2016 par dans anticapitalisme.