NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Maintenons la pression contre Monsanto !

Le Parlement européen est sur le point de voter une résolution sur le renouvellement de l’autorisation du glyphosate – voulu par la Commission européenne – pour une durée de 15 ans.

Certains eurodéputés pensent que ce véritable poison classé cancérogène par l’OMS — que l’on retrouve dans le RoundUp de Monsanto, l’herbicide le plus vendu au monde — peut tranquillement continuer de menacer notre santé et celle de nos enfants  pour les 15 années à venir. Nous avons déjà perdu trop de temps !

A nous de faire entendre nos voix afin de rappeler à ces eurodéputés qu’ils/elles doivent rendre des comptes aux citoyens qui les ont élus et non pas aux multinationales de l’industrie phytosanitaire comme Monsanto et compagnie.

Dites aux eurodéputés que notre santé doit passer avant les intérêts financiers de l’industrie agro-chimique.

Il y a moins d’un mois, Monsanto et la Commission européenne s’attendaient à ce que l’Europe renouvelle sans problème l’autorisation du glyphosate pour 15 ans de plus. C’était sans compter sur la mobilisation de la communauté scientifique, d’ONG ansi que sur les dizaines de milliers de membres de SumOfUs qui, partout en Europe, ont fait pression sur leurs gouvernements pour que ces derniers se prononcent pour la fin du glyphosate en Europe.

Et cela a marché ! De peur de voir les gouvernements européens se rebeller, la Commission européenne a été contrainte de reporter le vote sur la réautorisation du glyphosate au mois de mai.

Ce délai supplémentaire est certes une victoire qui mérite d’être célébrée, mais nous ne pouvons nous permettre de relâcher la pression alors que nous sommes si près du but. 

Entre-temps, c’est l’institution censée représentée nos voix à l’échelle européenne – le Parlement européen – qui va soumettre au vote une résolution pour que les eurodéputés se positionnent contre le renouvellement du glyphosate la semaine prochaine. L’adoption de cette résolution constituerait un obstacle supplémentaire pour la Commission et Monsanto tout en renforçant le mouvement que nous avons enclenché il y a un mois qui vise à l’interdiction définitive du glyphosate dès le mois de mai.

Dites aux eurodéputés d’adopter la résolution qui se prononce pour la fin de l’autorisation de glyphosate cancérogène en Europe.

Faire adopter cette résolution représenterait un véritable cauchemar pour Monsanto dont le modèle économique est très dépendant des ventes du RoundUp et de semences génétiquement modifiées pour le tolérer.

Le dirigeant d’un des lobbys les plus puissants de l’industrie agro-chimique en Europe a même déclaré qu’il était «très contrarié que des pays soient influencés par l’importante pression politique exercée par les ONG» pour contrer le renouvellement de l’autorisation du glyphosate ! En d’autre termes, le pouvoir du peuple agace sérieusement les multinationales du toxique.

Marinet, maintenons cette formidable pression citoyenne afin de mener cette campagne à son but ultime : l’interdiction totale et définitive du glyphosate.

Signez la pétition pour que les eurodéputés votent en faveur de la résolution se prononçant pour la fin de l’autorisation du glyphosate en Europe.

Merci pour tout ce que vous faites,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 12 avril 2016 par dans anticapitalisme.