NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits!

La marine israélienne intercepte le «bateau des femmes» qui se dirigeait vers Gaza

Par un nouvel acte de piraterie la marine israélienne a intercepté sans violence, ce mercredi 5 octobre, le «bateau des femmes» selon un communiqué de l’armée. Ce navire se dirigeait vers les côtes de la bande de Gaza pour dénoncer le blocus israélien.

«La marine israélienne a redirigé ce bateau pour éviter une violation (sic) du blocus maritime légal», a ajouté le texte en soulignant que les militaires avaient effectué une fouille du bateau qui s’est «déroulée sans incident».

La radio publique israélienne, citant un officier de la marine, a précisé que le bateau a été arraisonné à 35 milles au large des côtes de Gaza et que l’opération s’est déroulée sans violence, comme prévu. Le bateau et les passagères à son bord vont être dirigés vers le port d’Ashdod dans le sud d’Israël, a ajouté la radio.

Une porte-parole du «bateau des femmes» Claude Léostic jointe par téléphone a pour sa part indiqué à l’AFP que «le contact avait été perdu avec l’embarcation, il s’agit apparemment d’une coupure des communications».

Voir l'image sur Twitter

Soumise depuis 2006 à un rigoureux blocus israélien, l’enclave palestinienne est gouvernée par le mouvement islamiste Hamas. Trois guerres menées par  Israël entre 2008 et 2014 ont occasionné plusieurs milliers de morts plus d’une dizaine de millier de blèsséEs et des destructions massives dont la tour de contrôle de l’aéroport – qui ne fonctionne pas bien entendu suite au blocus – les infrastructures portuaires, les canalisations et stations de pompages pour l’eau, etc. Une grande partie de ces infrastructures détruites étaient financées par la communauté internationale dont l’Europe et la France qui, à chaque attaque, s’est contenté de demander plus de modération à l’agresseur israélien !

Depuis 2008, plusieurs expéditions civiles ont tenté, à chaque fois vainement, de forcer le blocus de ce territoire miné par la pauvreté et le chômage.

L’épisode le plus marquant reste celui de la flottille de 2010 quand un assaut israélien s’était soldé par la mort de dix militants pacifistes turcs à bord du Mavi Marmara.

NPA 45

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 5 octobre 2016 par dans anticapitalisme, international, Palestine.