NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

25-11 Journée internationale contre les violences faites aux femmes

Inégalités salariales, violences économiques  : ça suffit !

 

Le 24 octobre, plusieurs dizaines de milliers de femmes islandaises ont quitté leur travail à 14h38 et sont sorties dans les rues de la capitale. Elles protestaient ainsi contre les inégalités de salaires entre les femmes et les hommes, de l’ordre de 18% en Islande.

Et en France, en 2016 ? A temps de travail égal (équivalent temps plein), l’Insee nous indique que les femmes sont payées 19% de moins que les hommes. A travail égal (même temps de travail, même métier, même responsabilité), l’écart est toujours de 8%. Les femmes, soit 51% de la population de ce pays, sont donc discriminées uniquement parce qu’elles sont nées femmes.

Affiche

Et ce n’est pas tout. Les inégalités salariales sont la partie visible de l’iceberg des violences économiques subies par les femmes. Elles représentent 78,1% des travailleurs.euses à temps partiel ; près de 50% d’entre elles sont concentrées dans 10 métiers sur 87 (soins, social…), souvent moins bien rémunérés ; elles accèdent moins aux postes à responsabilités (1 femme dirigeante d’une entreprise du CAC40 seulement !) ; 70% des travailleurs.euses pauvres sont des femmes ; leur pension de retraite est inférieure de près de 700 euros à celle des hommes.

Pourtant, les solutions existent… ou existaient : depuis 1972, la loi oblige les entreprises à rémunérer de la même manière femmes et hommes, “pour un travail de valeur égale”. En 1983, un outil concret avait été créé : le rapport de situation comparée (RSC). Cet outil a été supprimé en 2015 par la loi Rebsamen Nous sommes pourtant convaincuEs qu’il est possible d’en finir avec les violences économiques, en mettant en place de vrais moyens pour l’égalité : retour du RSC, sanctions pour les entreprises ne respectant par leurs obligations et publication de leur liste, budget conséquent…

À l’approche des élections présidentielles et législatives, que proposent les candidat.e.s qui sont au coeur des « médias » pour réduire ces inégalités ? Combien sont-ils/elles à dire “ça suffit !” et à proposer des moyens concrets pour en finir avec ces inégalités ? AUCUN car pour cela il faut s’attaquer au MEDEF, à la CGPME et autres patrons bref au Système Capitaliste ! SEUL Philippe POUTOU défend un programme de renversement du Capital !

 


 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 22 novembre 2016 par dans anticapitalisme.