NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Le 07 mars, malgré les divisions et le peu ou l’absence d’unité, il faut dire halte à la régression et aux lois du MEDEF !

Les organisations syndicales de la Fonction publique territoriale CGT, FO, FAFPT et SNUTER-FSU, dans la continuité des actions menées depuis plusieurs mois (Loi MAPTAM, NOTRe, Loi El Khomri, ATSEM …) appellent l’ensemble des personnels à participer à la journée de grève et de manifestations du 7 mars 2017. Dans le même temps et de son côté le personnel d’Engie (ex-EDF) est appelé à l’action sur les salaires, l’emploi et le service public. S’ajoutent les personnels de santé, les salariés d’Air France, etc

Les lois de finances et de financement de la Sécurité sociale adoptées sous l’actuel quinquennat ont organisé l’asphyxie et l’étranglement budgétaires de toutes les dimensions de l’action publique, celles de l’Etat, des collectivités territoriales, des hôpitaux, des établissements de l’action sociale, et plus largement encore de la Sécurité sociale.

La généralisation et l’aggravation des politiques d’austérité, au titre notamment du pacte de responsabilité, produisent des conséquences désastreuses :

 L’abandon, l’externalisation et la privatisation des missions publiques sont les conséquences en cours , avec la création des métropoles, entrainant des mobilités forcées, le non remplacement des départs en retraites donc des suppressions d’emploi par milliers…

 La négation des principes d’égalité, d’accessibilité et de continuité du service public.

Le budget de la sécurité sociale ne permet plus de financer l’ensemble du système de santé ; déremboursement, forfaits, franchises et dépassements d’honoraires.

Conséquences : dégradation des conditions de travail et fermetures d’accueils au public

Dans la santé engorgement des services, baisse de la qualité des soins, une pression insupportable pour le personnel, la suppression d’hôpitaux de proximité avec les GHT (Groupement Hospitalier de Territoire)

Les structures d’action sociale n’échappent pas à cette règle : fermeture de Centre d’accueil pour les enfants maltraités, de jeunes mineurs isolés.

Dans les EHPAD et les maisons de retraite, c’est la course à la place et les maltraitances « institutionnelles » font régulièrement la une de la presse locale

La casse des services publics s’amplifie partout avec :

 -La mise en place de la réforme territoriale, qui s’accompagne de mutualisations des services, de mobilité forcée, de remise en cause du temps de travail, de privatisations de services…

-La baisse des dotations de l’état (DGF), qui entraîne notamment pressions sur les effectifs, suppressions de postes (non-remplacement de départ à la retraite, fin de contrats de non titulaires…), fermetures de services, dégradation de nos conditions de travail…

-La mise en place du RIFSEEP qui accentue l’individualisation de la rémunération ;

-La revalorisation du point d’indice largement insuffisante, ne compensant pas les pertes de rémunération accumulées depuis de trop nombreuses années ;

-La remise en cause des droits conquis, des primes, de l’action sociale, du 1% CNFPT…

Tout cela conduit à une situation historiquement catastrophique dans nos collectivités, causée par les politiques d’austérité menées depuis plusieurs années par les différents gouvernements au service de la finance.

Depuis le 1er janvier la situation des agents se détériore encore plus avec :

 -La fusion des Établissements Publics de Coopération Intercommunale (40% de disparitions) ;

-La création de nouvelles métropoles ;

-La création de communes nouvelles, qui interviendront en 2017.

Des dizaines de milliers de postes sont menacés !Les modalités d’organisation du temps de travail sont remises en cause pour en allonger la durée !

Depuis plusieurs mois les mouvements de grève se multiplient, ils s’inscrivent dans la durée. Comme dans les hôpitaux, les maisons de retraite, l’enseignement, la Sécurité sociale, ces conflits dans nos collectivités viennent confirmer notre constat, que toutes ces remises en causes s’attaquent au service public qui est un gage d’égalité de traitement de tous les citoyens, attaquant par la même l’ensemble des salariés qui le servent.

Nous nous devons d’organiser la résistance face à ces attaques concertées contre le service public local.
Les Fédérations CGT-FO-Sud Santé et Action sociale appellent, elles aussi à la grève le 7 mars sur le champ social, sanitaire et médico-social, dans le public comme dans le privé, pour la défense d’une santé publique accessible à toutes et à tous et pour la défense de la protection sociale. Ce combat pour notre système de soins solidaire est évidemment aussi le nôtre.

D’autres appels à l’action ont été lancés à l’État, dans le secteur de la protection sociale et chez les retraités pour le 7 mars.

Pour mettre un coup d’arrêt aux attaques et porter les revendications, nos organisations ont décidé de prendre leurs responsabilités et appellent les agents territoriaux à participer massivement aux côtés de nos collègues hospitaliers et de l’État à la mobilisation nationale du 7 mars dans la Fonction publique.

Et parce qu’au-delà des attaques actuelles, les propositions et annonces qui émergent du débat électoral et qui remettent en cause nos acquis collectifs (emplois, statuts, protection sociale …) nous imposent, agents publics, de prendre la parole et d’exprimer notre profond attachement au service public et à la Fonction publique.

Contre la casse de la Fonction publique territoriale, des services publics et de la protection sociale, pour l’augmentation des salaires, pour l’égalité professionnelle femmes/hommes, pour la défense des garanties statutaires, pour les créations de postes indispensables, pour de meilleures conditions de travail, pour le droit à la formation professionnelle.

A Orléans la division est au sommet : La CGT appelle, seule,  le 07 mars à l’autre bout de la ville, au CHRO à la Source à 11h00, (13h30 devant le Centre Hospitalier à Montargis) pendant que les personnels de SUD, appliquant les mots d’ordres nationaux iront manifester à Paris ! ….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s