NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

ALGERIE : RÉSULTATS DÉFINITIFS DES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES

Le FLN perd encore trois sièges

Le Soir d’Algérie, 20 mai 2017

Minimes sont les changements apportés par le Conseil constitutionnel dans son verdict concernant les résultats des élections législatives du 4 mai dernier.
M. Kebci – Alger (Le Soir) – Le Conseil constitutionnel n’a finalement pas trop chamboulé les résultats provisoires des dernières élections législatives qu’il avait rendu publics le 8 mai écoulé, et ce, a contrario de toutes les «prévisions» émises par-ci, par-là quant à un remake de scénarios d’il y a cinq ans quand l’instance que préside Mourad Medelci avait opéré de substantiels changements aux résultats préliminaires qu’il avait publiés plus de dix jours auparavant.
Des prévisions que leurs auteurs avaient justifiées par le nombre considérable de saisines, 295 émises, et par les partis et par les candidats indépendants concernant de supposés cas de dépassements et d’irrégularités constatés le jour du scrutin, allant jusqu’à parler de fraude semblable, sinon plus grande que celle ayant prévalu lors des élections législatives du 10 mai 2010.
Finalement, de cette flopée de recours, le Conseil constitutionnel n’a retenu qu’une infime partie, 20, les 275 autres ont été tout simplement rejetés dans le fond. Des recours même fondés mais qui ont été sans incidence sur la répartition des sièges dans certaines wilayas comme Illizi, Oran, Msila et Sétif. Ceci a contrario des deux wilayas de Médéa et Blida où la rectification et l’annulation des résultats enregistrés dans certains bureaux de vote ont contraint le Conseil constitutionnel à de nouvelles répartitions des sièges.
Opérations qui ont été «fatidiques» au FLN, comme lors des résultats provisoires puisque l’ex-parti unique perd, à l’occasion, trois autres sièges parlementaires, deux à Blida et un à Médéa, ce qui porte sa cagnotte à 161 sièges, loin des 207 arrachés lors des élections législatives d’il y a cinq ans. Et ces trois sièges sont revenus, à raison d’un siège chacun, au TAJ qui voit son escarcelle portée à 20 sièges, celle du MSP à laquelle un autre siège a été ajouté la portant ainsi à 34 sièges alors que le troisième siège «arraché» au FLN est revenu au FNA qui récupère, ainsi, son unique siège qui lui a été enlevé lors des résultats préliminaires.
Pour les autres partis et listes indépendantes, le verdict définitif du Conseil constitutionnel a été la copie conforme de celui provisoire avec l’alliance triangulaire Nahda-FJD-El Binaa qui conserve ses 15 sièges, le Front El Moustakbel et le FFS qui gardent, chacun, ses 14 sièges, le MPA ses 13 sièges, le PT ses 11 sièges, le RCD ses 9 sièges et l’ANR ses 6 sièges.
Autres changements minimes, ceux opérés dans le nombre des suffrages exprimés et des bulletins nuls, désormais établis à respectivement 6 446 750, alors que le taux de participation est resté figé à 35,37%.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 23 mai 2017 par dans anticapitalisme, LEGISLATIVES, MAGREB.