NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Enfin, le 29 juin 2017, la préfecture du Loiret va recevoir une délégation sur la situation des jeunes majeurs isolés étrangers.

Venez nombreux soutenir la délégation le 29 juin 2017, à 17H30, devant la préfecture.

 

Depuis des mois nous alertons sur la situation faite à des jeunes isolés étrangers.
Depuis des mois le Préfet a peu tenu compte de nos observations.
Un grand nombre de jeunes se retrouvent sans visibilité administrative, d’autres sont déjà
menacés d’une Obligation à Quitter le Territoire Français (OQTF), d’autres reçoivent des titres
qui ne leur serviront à rien.
Le préfet montre sa volonté de laisser ces jeunes dans la précarité administrative et
sociale et de se servir ensuite de cette précarité pour les expulser.
Cela n’est pas acceptable par rapport aux efforts fournis par ces jeunes pour s’insérer et se
construire en France. Cela n’est pas acceptable par rapport aux efforts d’encadrement et
d’instruction fournis par les équipes enseignantes et éducatives des différents lycées où ces
jeunes étudient.
Ces jeunes sont formés. Ils ont obtenu des diplômes, vont en passer d’autres en cette fin
d’année scolaire. Ils sont prêts à entrer dans la vie active. Ils ont souvent des perspectives
d’embauche chez des entrepreneurs.
Mais, sans titre de séjour, ou sans autorisation de travailler, c’est avec une grande inquiétude qu’ils
abordent cette fin d’année scolaire.
L’attitude de blocage du Préfet, contre ces jeunes, est incompréhensible et injustifiable.
Oui, il faut :
– Retirer les Obligations de Quitter le Territoire Français à tous les jeunes concernés.
– Régulariser tous les élèves étrangers isolés, pour qu’ils retrouvent une certaine
sérénité et qu’ils puissent s’épanouir dans leurs études et dans leur vie quotidienne.
– Qu’ils reçoivent tous, tant qu’ils sont encore scolarisés, une allocation ou une bourse
chaque mois, pour qu’ils puissent subvenir à leurs besoins.
Le Préfet peut et doit attribuer aux jeunes, en tenant compte de leur isolement, un titre de
séjour qui corresponde à leur situation, et qui leur ouvre la voie d’une insertion professionnelle.
Qu’il le fasse maintenant !!!
Venez nombreux les soutenir le 29 juin 2017,
à 17H30, devant la préfecture.
La délégation sera reçue à partir de 18 H
A l’issue de l’audience nous pourrons tous ensemble,
avec les parrains et marraines et tous les autres soutiens,
faire un grand pique nique, au même endroit.
(repli possible sous les arcades du Conseil Régional, en cas de pluie)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 27 juin 2017 par dans anticapitalisme, Immigrés, JEUNES, RESF, SANS PAPIERS, SOCIETE.