NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Les filles de la mat ? Elles sont formidables !

Alors que des dizaines d’hôpitaux sont en lutte partiellement ou totalement en France contre la casse de l’hôpital public en particulier et la santé …Aujourd’hui le personnel de la maternité-gynécologie de l’hôpital d’Orléans a montré une fois encore sa détermination face à la politique des technocrates et des patrons.Refusant la détérioration de la qualité de prise en charge provoquée par la suppression d’emplois dans un service qui connaît une activité sans cesse en augmentation, le personnel a fait une longue marche de la Source à la cité administrative Coligny où siège l’Agence Régionale de Santé.Près de cent hospitalières et hospitaliers ont relevé ce défi. C’est la première fois dans l’histoire sociale d’Orléans que des salariées manifestent entre cette lointaine banlieue sud et le centre de la métropole. Les 15 km ont vite été avalés et à peine 3 h plus tard la manifestation se présentait devant les représentants de l’ARS, preuve que les kilomètres supportés chaque jour au travail sont réels. 15 km à pied n’effraient ni les plus jeunes ni les moins jeunes, une rigolade face au quotidien au boulot.Personne ne se faisait beaucoup d’illusions sur ce qui sortirait de cette rencontre. Il y avait deux objectifs pour les grévistes. Faire éclater au grand jour, en prenant à témoin l’opinion, l’enjeu de santé publique au cœur de leurs préoccupations et mettre l’ARS au pied du mur sur les conséquences dramatiques des décisions de la direction en mat-gynéco et dans les autres services du CHRO.Ils et elles ne pourront plus dire « je n’étais pas au courant ». La directrice de l’ARS qui siège régulièrement dans les instances du CHRO connaît parfaitement la situation. Mais là, les collègues ont pu vider leur sac et il était bien plein. Malgré leur entraînement à la surdité, face aux acteurs de santé, les responsables de l’ARS ont été ébranlés par les récits poignants des gens de terrain qui se coltinent au quotidien les conséquences des économies aveugles. La réelle mise en danger des mamans et des bébés, les décideurs la redoutent mais continuent la casse hospitalière en croisant les doigts pour que l’irréparable ne se produise pas. Maintenant l’opinion connaît les enjeux et les responsabilités des uns et des autres. Et ces Messieurs Dames ne sont plus très à l’aise dans leurs baskets.  À la sortie de cette « négociation » pendant laquelle l’ARS s’est défaussée sur la direction du CHRO, on s’y attendait, la déception des collègues était grande. Face à de telles difficultés et à la mise en danger des femmes et des bébés, ces hospitalières engagées professionnellement, comme tant d’autres collègues, espéraient un geste d’encouragement, à minima qu’on leur rende les postes volés. Mais rien, le silence absolu comme réponse ! La politique du pire érigée en mode de gouvernance. Tant pis pour les collègues qui craquent, tant pis pour les usagères  et les usagers exposé-es à des pertes de chances, le bulldozer continue sa route malgré les appels au secours. Ils sont devenus définitivement sourds à toute humanité.  Ils ne pensent qu’aux sous,Nous ne pensons qu’aux soins ! Face à ce mépris des « décideurs » il n’existe qu’une seule réponse : amplifier le mouvement avec les autres services du CHRO, les usagers, les autres maternités et services menacés de la région. À l’heure où le service des urgences du CHRO s’enfonce une nouvelle fois dans la crise chronique et où, une nouvelle fois, on déclenche un plan blanc en ne comptant que sur le dévouement du personnel, sans apporter aucune aide réelle à leur détresse, l’urgence d’une autre politique de santé devient flagrante. Toutes et tous ensemble solidaires dans la lutte. Des maternités aux EHPAD,Face à leur mort comptable, Faisons triompher la vie ! Jean de Lhosto 21 Novembre 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 22 novembre 2017 par dans Actualités des luttes, anticapitalisme, HÔPITAL.