NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Inacceptable, Puigdemont avec Israël ! Et les Palestiniens, bordel !

Le président de la Généralité destitué est sévèrement critiqué, y compris dans les rangs indépendantistes, pour avoir fait d’Israël une référence pour la Catalogne.

Israël se serait gagné le respect du peuple catalan après 70 ans d’indépendance ? C’est ce qu’a assuré le président de la Généralité Carles Puigdemont, qui a félicité le pays hébreu par un tweet, en son jour anniversaire, [pour sa lutte contre l’adversité et son esprit de sacrifice ! (1)]. Ce message a surpris par son contenu et a suscité de nombreuses critiques parmi les propres partis catalans, y compris les partis indépendantistes.

Congratulations Israel on the 70th anniversary of your Independence. Your struggle against adversity and your spirit of self-sacrifice has gained our respect in Catalonia #yomhaatzmaut

Carles Puigdemont  (@KRLS) 19 de abril de 2018

La kyrielle de commentaires opposés à ce tweet ne s’est pas fait attendre. Il y a eu, en peu d’heures, une marée en faveur de la Palestine et contre Israël, en un contrepied des propos de Puigdemont : beaucoup de Catalans ont déclaré s’identifier au peuple palestinien et ont défendu l’idée que l’indépendance d’Israël signifie des années de terreur pour la population palestinienne.

#LlibertatPresosPolítics i #PresesPolitiques ni aquí ni enlloc pic.twitter.com/Kije0UmOgA

#SocCDR Yashira Riu (@RiuYashira) 19 de abril de 2018

Un tuit desafortunat…crec jo. Mira que hi ha paisos per felicitar per la seva independència! Israel no em sembla l’exemple a seguir, francament: ells tampoc, com Espanya, no fan cas de les resolucions de les Nacions Unides!

[Un tweet maheureux…Israël n’est franchement pas l’exemple à suivre : comme l’Espagne, ils ne respectent pas les résolutions des Nations Unies]

Frederic Camallonga (@fcamallonga) 19 de abril de 2018

La República catalana serà germana del poble palestí.
No podem lluitar per la nostra llibertat felicitant l’opressió a altres pobles!

[La République catalane sera la soeur du peuple palestinien. On ne peut pas lutter pour notre liberté en se félicitant de l’oppression d’autres peuples]

Àlex (@aescales21) 19 de abril de 2018

#FreePalestine pic.twitter.com/ZlBTPPZzNI

Esperanza (@pechosboys) 19 de abril de 2018

Mais les twitteurs n’ont pas été les seuls à qualifier ce tweet de « honteux » et d' »erreur ». Podem Catalunya et la CUP aussi ont réagi. Leurs comptes twitter ont critiqué le message de Puigdemont en rappelant à celui-ci qu’Israël ne peut pas « être, pour les Catalans, un miroir où se reconnaître  » car les 70 ans d’indépendance dont il s’agit ont été 70 ans d’occupation, de bombardements et de tant d’autres violences.

Respect? Not in our name!

70 years of illegal occupation, bombings, killings and violence. Israel can never be a mirror for the Catalan people. #FreePalestine pic.twitter.com/x5DU8ZnqCP

PODEM (@podem_cat) 20 de abril de 2018

We do not respect the way how Israel has occupied, violated and killed Palestinian people. We’ll never accept any apartheid or colonialist State. It is a shame to congratulate this racist, zionist and killer State of Israel. It must be condemned and sanctioned

CUP Països Catalans (@cupnacional) 19 de abril de 2018

Nombreux sont les twitteurs qui ont décidé de rappeler à Puigdemont que la Palestine compte des prisonniers politiques, comme la Catalogne. Le cas qui a été le plus évoqué est celui de l’activiste Ahed Tamimi, qui, détenue par les forces israéliennes, a été condamnée à huit mois de prison.

pic.twitter.com/S5sVn2HqgA

Óscar (@oscartaxibcn) 19 de abril de 2018

@KRLS esta chica si es una Presa política, tú en cambio, eres un cobarde #FreePalestine #PalestinaLibre pic.twitter.com/0vJxns7Y4A

[Cette fille est bien une prisonnière politique, toi, en revanche tu es un lâche] (2)

victoria manchón gar (@gar_manchon) 20 de abril de 2018

(1) Note du traducteur : « pour sa lutte contre l’adversité », quelle hypocrisie : pour sa lutte, oui, contre l’adversaire, pire ceux qu’il a transformés en ennemis à dominer, à coloniser, à discriminer, à humilier, à expulser, à briser, à emprisonner, à torturer, à tuer .. les Palestinien-nes ! Quant à l’esprit de sacrifice, quelle indécence quand on pense au martyre que les partisans ouvertement revendiqués de « l’Etat juif », oui, juif, font subir à ceux-ci que ce soit à Gaza ou en Cisjordanie ! Sans parler des Arabes israéliens incessamment rappelés à leur statut de citoyens de seconde catégorie tant sur le plan politique que social ou culturel …

(2) Note du traducteur : ce tweet propalestinien émane visiblement d’une personne qui reprend le discours des Rajoy boys and girls qui ont traité Puigdemont de « fuyard », autant dire de « lâche », pour leur avoir échappé et les avoir privés d’exercer sur lui l’arbitraire (là est la lâcheté !) de leur justice qu’ils ont appliqué à tous ceux, toutes celles, des dirigeant-es qui ont fait le choix de se présenter devant les juges et qui croupissent depuis en prison au grand dam des démocrates épris de justice et de liberté d’expression ! Puigdemont aura, lui, réussi, avec ceux et celles qui, ayant fait le choix douloureux de l’exil, à internationaliser la question catalane et à mettre en évidence, en Europe et au-delà, que l’Etat espagnol ne respecte pas les « standards de la démocratie et des libertés » dont l’Europe se flatte d’être l’exemple mais que, par le soutien sans faille de ses gouvernements à Rajoy, elle-même renie ! La critique sévère et sans concession de la position de Puigdemont en faveur d’Israël ne saurait permettre qu’en douce, en se servant des Palestiniens, on glisse une attaque envers son combat courageux contre le régime liberticide de Madrid. Et cela, indépendamment de bien d’autres désaccords avec lui que la CUP, par exemple, a sur d’autres terrains comme celui de la politique sociale à articuler à la lutte pour l’indépendance de la Catalogne.

Traduction par Antoine Rabadan de Críticas a Puigdemont por señalar a Israel como un referente para Catalunya [Puigdemnt critiqué pour faire d’Israël une référence pour la Catalogne] (eldiario.es)

Le tweet de la CUP : « Nous ne respectons pas la façon qu’a Israël d’occuper, de violer et d’assassiner le peuple palestinien. Nous n’accepterons jamais aucun Etat d’apartheid ou colonialiste. Il est honteux d’envoyer des félicitations à cet Etat raciste, sioniste et assassin qu’est Israël. Il doit être condamné et sanctionné »

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 3 mai 2018 par dans anticapitalisme, CATALOGNE.