NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

POUR UNE BISSONNERIS EN TRANSITION

A Saint-Jean de Braye, exigeons ensemble le retour en Zone Agricole

et Naturelle de ces terres toujours urbanisables !

RDV DIMANCHE 13 MAI, PLANTS, GRAINES ET FOURCHES EN

MAIN A LA BISSONNERIS, AVEC VOTRE PIQUE-NIQUE !

Rendons fertile ce qu’ils veulent rendre stérile !

DECATHLON a jeté l’éponge : il n’y aura pas de « Village

DECATHLON ». Notre opposition argumentée sur la nécessité de

préserver les 9 hectares de zone humide avait déjà convaincu le

tribunal administratif, maintenant DECATHLON. Il ne nous reste plus

qu’à convaincre… les élus !

Accès au niveau du Westerm Pony,

60 rue de la Bissonneris

à Saint-Jean de Braye,

à 1,5 km du terminus du

Tram B « Clos du Hameau »

par la rue de Frédeville.

PROGRAMME : DES LEGUMES, PAS DU BITUME !

12h00 : repas partagé

13h30 : lancement de l’opération « Bissonneris en transition! »,

plantations sur le site

15h00 : visite de la zone humide avec Laurent Richard, spécialiste

des sols

Association « Collectif pour un site préservé entre Loire et Forêt »

Adhérez à l’association (5 €) et/ou faites un don de soutien !

Je soussigné(e) …………………………………………………………………………………

Courriel :…………………………………..………………………………………….………….

Adresse postale :…………………………………………………………………………………

– Adhère à l’Association SPLF 45 « collectif pour un site préservé

entre Loire et forêt » (5€)

– Fais un don de : ………………€ Merci !

Signature :

16 hectares DE TERRES CULTIVEES & BOISEES,

dont 9 hectares DE ZONES HUMIDES

A PRESERVER !

En cas de pluie,

repli à la salle de la Picardière,

214 rue de Frédeville.

http://splf45.blogspot.fr/ https://www.facebook.com/splf45/

Courriel : contact@splf45.fr

Adresse: SPLF 45, 18 av. du Général Leclerc, 45800 Saint-Jean de Braye

Illustration : http://www.titom.be Imprimé par nos soins. Ne pas jeter sur la voie publique.

Un commentaire sur “POUR UNE BISSONNERIS EN TRANSITION

  1. delouche
    13 juin 2018

    bonsoir,

    je viens de prendre connaissance de votre collectif, que j’approuve.

    Cependant je desirerai vous faire une remarque sur votre  » opération Bissonnerie en transition  »

    J ‘ai habité cette maison pendant 32 ans, de nombreux menbres de ma famille y sont nés et morts. j’ ai quitté ces lieux il y a 35 ans, mais y demeure attachée.

    aussi je voudrais vous faire la remarque suivante :

    la BISSONNERIS s’écrit avec un S à la fin et non avec un E !

    pourquoi : cette demeure a été construite en 1719, par des frères bessons.
    Ils ont désirés faire un jeu de mots en créant le nom de ce lieu :

    BIS (pour deux)
    SONNERI ( pour besson (jumeaux)}
    S pour expliquer le pluriel

    voilà un petit cours d’histoire sur le lieu que vous défendez, et S V P essayez de rectifier le nom du lieux, en mémoire des gens qui l’on créer et fait vivre, pendant des décennies.

    merci

    Anne – laure DELOUCHE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 3 mai 2018 par dans anticapitalisme, RESISTANCES, ZAD.