NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Mai 1968-2018 – 50 fois plus de raisons de se révolter !

samedi 9 juin 2018 à 13h

Lieu : Montreuil

La Maison de l’Arbre / La Parole Errante
9 rue François Debergue
Montreuil (93)
Métro Croix de Chavaux

NPA

Débats, expos, projection, restauration

Avec Olivier Besancenot, des chemintot.e.s, étudiant.e.s

  • 20h : Meeting
  • 21h : Concert : Kalune et Fanch

C’est sous le signe de mai 1968 que se fera la prochaine fête du NPA en région parisienne. Pour nous, il ne s’agit pas d’une simple commémoration, mais de se nourrir, d’apprendre, de tirer des leçons d’une des principales grèves générales qu’a connues la France au 20e siècle. L’objectif de cette fête sera donc de tirer des leçons vivantes à travers les interventions de militantEs qui étaient alors au cœur de la mobilisation, mais aussi des historienEs, d’artistes, qui ont depuis élaboré sur cet événement.

09 juin

On abordera donc le contexte international de Mai 1968, notamment les guerres d’indépendance, les mobilisations dans les pays de l’Est et en Europe ; la radicalisation des différents secteurs de la jeunesse ; les événements de Mai et les leçons de cette mobilisation historique.

intervenantEs 9 juin

Mais le meilleur hommage que nous pourrions rendre à Mai 1968, c’est de montrer combien son héritage est vivant aujourd’hui. Les cheminotEs, les étudiantEs, les hospitalierEs, mais aussi les postierEs, les travailleurEs de McDo, de Carrefour, se mobilisent pour résister aux attaques d’ampleur du gouvernement. Dans un contexte bien plus défavorable aux intérêts des travailleurEs, les résistances et les grèves s’organisent. Et les questions qui se posaient sont posées en 1968 se reposent aujourd’hui : l’auto-organisation, le dépassement des directions syndicales, la convergence des luttes, l’organisation de la solidarité, l’organisation face à la répression…

Les discussions et le meeting du soir aborderont donc ces questions. En espérant que, comme en 1968, l’ampleur de l’oppression qui s’abat sur chacunE finissent par faire craquer la société et produise une révolte collective qui, cette fois, aille jusqu’au bout.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 6 juin 2018 par dans Actualités des luttes, anticapitalisme, NPA.