NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Il faut sauver la Maternité du Blanc : 355 km à pied, de l’Indre à l’Élysée !

Le Blanc. Plusieurs dizaines de défenseurs de la maternité partiront, samedi, pour rallier Paris. Objectif : être reçu à l’Élysée ou au ministère de la Santé.

Hier après-midi, au Blanc, une dizaine de « petites mains » ont entrepris de coudre, coller ou découper des oreilles en tissu, laine ou carton. Ce sont les attributs que porteront, samedi, les manifestants de la Marche des oreilles, organisée par le collectif C’est pas demain la veille, au départ du Blanc.

« Nous n’avons réussi à nous faire entendre ni d’Anne Bouygard, directrice de l’Agence régionale de santé, ni d’Agnès Buzyn, ministre de la Santé, ni d’Emmanuel Macron, constate Charlotte Jacquet, l’une des organisatrices. Nous avons donc décidé de leur apporter de nouvelles oreilles. » L’arrivée à Paris est prévue le 16 décembre (1). « L’objectif est d’être reçus, le lendemain, par le cabinet d’Emmanuel Macron ou d’Agnès Buzyn. » Avec, toujours, la même revendication : « Rouvrir le dossier de la maternité. »

Les manifestants traverseront cinq départements et couvriront, au gré de leur disponibilité et de leur forme, quinze étapes de 25 km environ. Sylvie Perchez, 57 ans, a prévu d’en être sur la quasi-totalité du parcours : « Le week-end, ils seront assez nombreux et n’auront pas besoin de moi. Mais, la semaine, comme je suis retraitée, je me dois d’être là. Mes petites-filles sont nées au Blanc, ce combat est légitime. »

Rappel

– la maternité de Pithiviers a été fermée en juin 2016

– la maternité de Cosne-sur-Loire a été fermée en décembre 2017

– la maternité de Vierzon a été sauvée de justesse cette année

– la maternité de Châteaudun (eure et loir) a été fermée en mai 2018

– la fermeture de la maternité de Bernay (eure) annoncée en 2018

 2/3 des maternités ont fermé en 40 ans.

Les Oreilles du Blanc 12-2018

La confection des oreilles a débuté, à la Maison amicale du Blanc, dans l’enceinte de l’hôpital.
© (Photo NR, Jean-Michel Bonnin)

Dans son sac, cette habitante de Saint-Aigny emportera « plusieurs paires de chaussures, car on ne sait pas quelle sera la météo, et un sac de couchage ». Des matelas seront transportés par la voiture suiveuse qui accompagnera les marcheurs jusqu’à Paris. « Nous traverserons des villages eux aussi touchés par cette problématique de fuite des services publics », remarque Charlotte Jacquet.

Les membres du collectif ont contacté les municipalités pour être hébergés, « en gîtes ou chez l’habitant ». Dans l’Indre, les réponses n’ont pas tardé. Ailleurs, c’est un peu plus long. « Je n’y suis pas hostile, promet Didier Thomas, maire de Charmont-en-Beauce (Loiret). Nous avons une salle polyvalente d’une capacité de cent cinquante personnes, ça devrait suffire. Je vais demander l’avis de mes adjoints. » Ceux-ci sont sensibilisés : « Il y a deux ans, la maternité de Pithiviers a fermé, rappelle le maire, Mais nous n’avions pas eu un assez large soutien de la population. »

Oreilles requins.jpeg

Au Blanc, il n’y pas ce souci. L’écho de la mobilisation est arrivé jusqu’à Carine Petit, maire (Génération. s) du XIVe arrondissement. « Je propose de recevoir les marcheurs, confirme-t-elle. Je suis originaire de Bourges et je les suis depuis le début. Je suis contre la fermeture de tous ces services publics dans les territoires. »

Reste à savoir combien seront-ils à l’arrivée à Paris. Les organisateurs parlent de plusieurs dizaines. « Il y a la place pour dormir dans la mairie », jure Carine Petit. Passer la nuit sous le regard protecteur de Marianne, à la veille de prendre la direction de l’Élysée : le symbole serait fort.

Marche Mat Blanc 12-2018

(1) Le parcours est encore provisoire.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 30 novembre 2018 par dans Actualités des luttes, anticapitalisme, HÔPITAL, LUTTES DES FEMMES, MATERNITE, santé.