NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Le Pouvoir capitaliste recule pour la deuxième fois en quinze jours…Ce n’est qu’un début continuons le combat !

Communiqué du NPA d’Orléans 10-12-2018

 

Il y a même pas quinze jours le Roi Macron avait largement pris le contrepied de son premier ministre sur les taxes concernant les carburants ! Hier lundi 10 décembre c’est tout son gouvernement qu’il a taclé sur les hausses du SMIC et la CSG pour les retraités !

C’est un gouvernement affaibli et discrédité qui sort de 3 semaines de luttes des gilets jaunes et ça c’est une victoire politique sans précédent contre un pouvoir assis sur constitution de la 5ème République !

 

Des annonces sociales ridicules et insultantes !

 

Les annonces faites sont pareilles aux promesses habituelles du patronat : fausses et biaisées ! Alors que les Gilets jaunes savent ce qu’ils revendiquent en particulier une hausse du pouvoir d’achat pour tous les travailleurs et les retraités, le pouvoir capitaliste loin d’augmenter les salaires dont le SMIC, va biaiser en augmentant la  prime d’activité, qui porte bien son nom c’est une PRIME donnée par l’état ! Il va donc falloir enfoncer le clou avec aussi les salariéEs en entreprise, pour imposer à ce pouvoir vacillant un minimum de salaires et pension à 1800 euros, pour ceux qui sont au dessus du SMIC une augmentation des salaires et pensions de 300 euros pour toutes et tous et pour les fonctionnaires, les oubliés de Macron 1er, le déblocage du point d’indice pour arriver aux 300 euros en plus !

 

Pour les retraités la suppression de l’augmentation de la CSG ne suffit pas !  Depuis plusieurs années les pensions sont bloquées et subissent la CSG : Il faut débloquer les pensions et supprimer la CSG sur les retraites !

 

C’est Noël le père Noël Macron passe et demande aux patrons râpasses de donner une petite aumône aux salarièEs ! NON pas un treizième mois ou un quatorzième mois non non selon le bon cœur du patron sachant que cela sera défiscalisé pour le patron ! Ce Macron il nous rend vert  de rage !

 

Cerise sur le gâteau la défiscalisation des heures supplémentaires ! Pour un gouvernement qui se ventait à chaque interview de faire baisser le chômage c’est la liberté donnée aux patrons de faire marner plus les salariéEs sans embaucher et sans leur donner d’augmentation de salaires !

 

Une stratégie qui reste au service du capital !

 

A aucun moment le ROI ne s’est attaqué au patronat ! Rien n’est demandé au patronat : Le financement de la hausse de la prime d’activité, les cadeaux de fin d’année, tout est défiscalisé et pris en charge par les finances publiques !

L’impôt sur la fortune n’est pas rétabli et les grands patrons pourrons continuer à se sucrer pire il faudra trouver 10 milliards pour financer c’est mesurettes !

Les contreréformes engagées sur l’assurance chômage, les retraites et la réforme de l’état vont continuer

Rien sur les Services Publics de proximité : Le maintien des petits hôpitaux, des bureaux de postes, des gares et lignes SNCF, des médecins de proximité en faisant sauter le numérus clausus, des transports gratuits, de l’éducation nationale, etc.

 

Un petit De Gaulle vert de peur !

 

Le début du discours s’est voulu gaullien pâle image qu’a donné celui qui avec ses confrères ex-Présidents et autorités diverses commencent à changer de ton sous prétexte des violences ! Ceux qui voulaient enterrer 1968 et les luttes sociales n’emploient que la violence contre un mouvement qui a exclu majoritairement les fascistes et autres suppôts d’extrême droite en s’encrant socialement dans les revendications de la classe ouvrière !

En l’absence de « chefs » ou de « leaders » à condamner le pouvoir royal fais donner ses troupes : plus de 2.000 arrestations dans toute la France et les tribunaux n’ont pas désemplis pour condamner ceux qui ont eu le malheur de se faire prendre !

 

Après ce discours pour rien, le mouvement des gilets jaunes continue, rejoint par celui de la jeunesse qui connaît mardi une nouvelle journée de mobilisation. « L’acte 5 » se prépare pour le week-end prochain, et tous les mécontentements doivent converger. L’heure est à la mobilisation générale, pour un blocage du pays, notamment par la grève à partir du vendredi 14 contre la vie chère, Macron doit céder : mettre fin aux taxes injustes, faire payer les riches, augmenter les salaires et les revenus. Nous pouvons les faire céder !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 11 décembre 2018 par dans Actualités des luttes, anticapitalisme, AUSTERITE, FRANCE, PRESIDENCE, SOCIAL ?, SOCIETE.