NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

COLLECTIF DES ENTREPRENEURS RÉUNIONNAIS

Les entreprises meurent

La détermination des manifestants réunionnais, sans réponse concrète de l’Etat colonial français, comme en métropole d’ailleurs, maintiennent la pression et continuent de bloquer toutes les activités de l’ile. L’indifférence du pouvoir central qui n’agit qu’en réprimant met l’économie capitaliste du pays à genoux ! La seule façon pour que les blocages s’arrêtent réside en la satisfaction des revendications des citoyens réunionnais. Mais le roi Macron reste encore sourd !

NPA Orléans

Communiqué de presse 27 novembre 2018

Nos entreprises ne sont plus approvisionnées et ne peuvent plus ni produire, ni livrer, que ce soit des produits ou des services.

Nos salariés ne sont plus en mesure de circuler et ne sont plus en sécurité. Ils sont même victimes de racket dans les files de voiture.

Nos entreprises n’ont plus de trésorerie pour honorer leurs échéances.

Nos entreprises se voient contraintes de fermer systématiquement en fin de matinée sous les menaces, les invectives et les insultes.

Le port et l’aéroport restent inaccessibles, les marchandises sont bloquées, les produits frais sont périmés et les bateaux sont déroutés vers d’autres pays.

Faute de réapprovisionnement en matières premières, dans quelques jours, la pénurie des produits de première nécessité se fera sentir.

Toutes les énergies et les actions consacrées au développement de notre île ces dernières années sont en cours de destruction.

Tous ces efforts auront-ils été vains ? Si nos entreprises ne peuvent plus travailler : c’est la faillite assurée, une faillite collective et durable qui s’annonce. C’est là toute La REUNION qui s’abîme.

Depuis le début de la crise, contre vents et marées, nous avons continué à livrer nos clients et la population a pu continuer à consommer malgré les difficultés. Désormais, le risque est trop grand, les livraisons de marchandises ne peuvent plus être réalisées compte-tenu du climat d’insécurité grandissant pour nos salariés qui travaillent la peur au ventre. Des camions ont été pillés, les chauffeurs menacés. Responsables et pragmatiques, nos entreprises ne peuvent plus assumer les dangers encourus par leurs salariés.

Contraintes et forcées, nos entreprises n’ont pas d’autre choix que de se décréter « ENTREPRISES MORTES » pour la journée de demain mercredi, dans l’attente d’une action proportionnée et réelle de l’Etat face à ce cataclysme économique pour permettre à nos entreprises de RÉOUVRIR :

Nous demandons à ce que :

  • L’État restaure la liberté du commerce et celle de circuler « pour permettre à l’activité économique de reprendre son cours ». Notamment par le déblocage du port maritime et des aéroports ;
  • l’État obtienne des assurances, une prise en charge exceptionnelle des pertes d’exploitation de tous les assurés ;
  • l’État mette en place un fonds de secours exceptionnel par filière pour cas de force majeure afin de permettre à toutes les entreprises sinistrées de payer leurs charges courantes ;
  • l’État déclare qu’un étalement des échéances sociales et fiscales sur 6 mois soit mis en oeuvre, ainsi que des mesures de recours à l’activité partielle (chômage partiel ou technique) pour toutes les entreprises qui le sollicitent, avec une indemnisation à 100% pour ces entreprises par l’Etat (et non limitée à 7.74€ ou 7.23€ selon l’effectif de l’entreprise) ;
  • l’Etat admette par décision ministérielle, un dépassement du délai d’achèvement des travaux et des fondations pour les opérations agréées en défiscalisation, pour cas de force majeure.

Nos entreprises sont victimes de cette crise et totalement impuissantes face à cette situation qui ne leur incombe en rien. À force de subir, elles sont en train de mourir…

Liste des signataires de l’appel :

AACC (Association des Agences Conseil de Communication)

ADIR (Association Des Industriels Réunionnais)

ARIBEV (Association réunionnaise interprofessionnelle pour le bétail et les viandes)

ARIFEL (Association Réunionnaise Interprofessionnelle Fruits et Légumes)

ARIV (Association Réunionnaise Interprofessionnelle de la Volaille et du Lapin)

Association de Gestion du Centre-ville Dyonisien (AGCV)

CDAMS (Confédération Départementale de l’Artisanat et des Métiers de Service)

CGAD (confédération générale de l’alimentation de détail)

CHAMBRE DES HUISSIERS

CGPER (Confédération Générale des Planteurs et Eleveurs de La Réunion)

Club du Tourisme

Club Export

Coopérative des Avirons

CPME Réunion (Confédération des Petites et Moyennes Entreprises de La Réunion)

CRCC (compagnie régionale des commissaires aux comptes)

CROEC (Ordre des Experts Comptables)

Digital Réunion

EDE (Entreprenons, Dynamisons Ensemble)

FAR (Fédération des Architectes de La Réunion)

FCD (Fédération des Entreprises du Commerce et de la Distribution)

FDSEA (fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles)

FEP (Fédération des Entreprises de Propreté et Services Associés)

FFB (Fédération des Banques Françaises Réunion)

FFP (Fédération Formation Professionnelle)

FHP (fédération hospitalisation Privée)

FIACRE (fédération interprofessionnelle des alcools de canne de La Réunion)

FPIR (Fédération des Promoteurs de La Réunion)

FRABP (Fédération Réunionnaise des Artisans Boulangers Pâtissiers)

FRBTP (Fédération Réunionnaise du Bâtiment et des Travaux Publics)

FRCA (Fédération Régionale des Coopératives Agricoles)

Groupement des Entrepreneurs de Manutention de Port-Réunion (GEMPR)

IFEC (Experts Comptables)

JA (Jeunes Agriculteurs)

Les agences de voyages

MEDEF Réunion (Mouvement des Entreprises de France)

Produits Pays

S2IR (Syndicat des Importateurs Indépendants)

SICR (Syndicat de l’Importation et du Commerce de La Réunion)

Syndicat du Sucre de la Réunion

SOR (Syndicat des Opticiens Réunionnais)

SPRR (Syndicat des Producteurs de Rhum de la Réunion)

SRESS (Syndicat Réunionnais des Exploitants de Station-service)

SYPRAL (Syndicat des Professionnels des Activités de Loisirs)

Transports et Logistiques de France (TLF) – Réunion

U2P (Union des entreprises de Proximité)

UCD (Union des Commerçants Dionysiens)

UMIH (Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie)

UNEC (Union Nationale des Entreprises de Coiffure)

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s