NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Manifestation en défense de la fonction publique dans le Loiret à Orléans, ce jeudi 9 mai, pour dénoncer les conditions de travail des fonctionnaires et demander des effectifs à statut

Six organisations syndicales appelaient à manifester, ce jeudi 9 mai, pour s’opposer aux réformes de « modernisation » de la fonction publique qui passent bientôt à l’Assemblée Nationale. Dans les rues orléanaises, l’appel a été entendu.

Environ 1.500  manifestantEs marchent, partis de la cité administrative, ils descendaient vers 11 heures la rue du Faubourg-Bannier pour rejoindre les boulevards puis la préfecture.

Cette manifestation se déroule à l’appel de l’intersyndicale. Sont présents les drapeaux de la CGT, de l’Unsa, de la FSU, de Solidaire, FO, la CFE-CGC, la CFDT. Plusieurs gilets jaunesLVA 05-05-2019 2 marchent à l’arrière du cortège derrière une banderole en défense des services publics.

« Quand les salariés se retrouvent dans la précarité et l’instabilité professionnelle, il leur est ensuite compliqué de travailler au service du public et au bien-être de la population« , souligne Philippe Froment, de l’Unsa.

« Je suis là parce que ce n’est plus possible de travailler dans ces conditions, avec ces suppression de poste, pour des salaires qui n’augmentent jamais. Comment travailler quand on sait que ce qu’on fait n’est pas apprécié ? », lance une salariée de l’hôpital.

« Je suis enseignante dans une école élémentaire nos classes sont surchargées et la réforme Blanquer va supprimer notre autonomie en nous mettant sous l’autorité d’un Principal de collège ! Il nous faut donc plus d’effectifs pour des classes allégées et de meilleurs salaires : Ce n’est pas parce que notre métier est à majorité féminin que nous devons être sous payées ! »

Une majorité d’enseignantEs parmi les manifestantEs avec un gros cortège de la FSU….petite mobilisation CFDT qui est devenu le premier syndicat de la fonction publique. Il est vrai que le matin même sur France Info, Berger patron de la CFDT avait confiance et n’a insisté que sur la sécurisation des parcours des auxiliaires, vacataires et autres précaires de la fonction publique au lieu de demander leur embauche au statut ! Bien loin des slogans « Macron, Philippe,Castaner, Blanquer et hop tout ça à la poubelle » !

NPA Orléans 09-05-2019

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s