NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Grèce : nuits rouges à Athènes

Comme à l’habitude, je reviens vers vous pour vous informer d’événements qui se produisent en Grèce, où je me trouve actuellement, et qui ne sont quasiment pas relatés dans les médias de masse en France. Et pour cause !

Depuis trois semaines la tension monte, principalement à Athènes, mais aussi dans d’autres villes de Grèce. En cause : non pas seulement la tragédie sociale, mais aussi les conditions de détention d’un prisonnier politique révolutionnaire. Des conditions qui ont changé brutalement et qui l’ont poussé à faire une grève de la faim retentissante.

La réaction du mouvement social ne s’est pas faite attendre et rappelle un peu ce qui s’est produit en décembre 2014, également en Grèce, pour un autre prisonnier politique à l’époque (aujourd’hui Dimitris Koufontinas, il y a 5 ans Nikos Romanos).

 

Ce qui vient de se passer durant 21 jours en Grèce est impressionnant. Le mouvement social a fait preuve d’une immense solidarité avec le prisonnier, épaulant sa grève de la faim de toutes les façons possibles, certaines très modérées, d’autres particulièrement radicales, jusqu’à faire céder le pouvoir.

Une fois de plus, rangeant au placard leurs désaccords théoriques et vieilles querelles, les anarchistes et autres révolutionnaires ont fait la preuve de leur puissance de frappe un peu partout en Grèce (plus d’une centaines d’actions relevées par les médias de masse grecs, au moins le triple selon mes camarades).

 

Hier, la situation était encore très agitée, mais deux nouvelles majeures sont à relever, une bonne et une mauvaise :

1 – La bonne nouvelle : au bout de 21 jours, le prisonnier grec en grève de la faim (à droite sur la photo ci-dessus, à côté de son fils) a eu gain de cause, grâce à son courage et à la force de frappe du mouvement social, anarchiste et  révolutionnaire. Je vous laisse lire les détails en suivant ce lien (et vous conseille au moins de jeter un coup d’œil sur les photos) :

Grece 2
http://blogyy.net/2019/05/24/dimitris-koufontinas-arrete-sa-greve-de-la-faim/2 – La mauvaise nouvelle : l’État grec contre-attaque en visant cette fois le groupe Rouvikonas (présenté dans L’Amour et la Révolution) désormais frappé par une répression sans précédent jusqu’alors. Cette info qui vient de tomber est ici :
http://blogyy.net/2019/05/24/letat-grec-contre-attaque-repression-sans-precedent-contre-rouvikonas

Grece manifs motos 25-05-19

 

Puisque nous parlons de Rouvikonas, je vous signale, pour finir, la nouvelle tournée en Italie, Suisse, France et Belgique de Rouvikonas du 1er au 9 juin prochain.

Parmi les thèmes proposés : Comment résister face au durcissement des régimes politiques en Europe ? Comment sortir du capitalisme et de la société autoritaire ? Sur quelles bases créer des convergences de luttes ? Que propose Rouvikonas ?

Détails ici :

http://blogyy.net/2019/05/25/nouvelle-tournee-de-rouvikonas-en-italie-suisse-france-et-belgique/

Voilà. Je m’arrête là pour aujourd’hui.

D’autres nouvelles bientôt, en particulier concernant le dernier convoi, les actions réalisées depuis et d’autres nouvelles des créations et résistances en Grèce.

Bonnes luttes à vous tou-tes, par-delà vos différences, et le meilleur pour la suite !

Une pensée également pour les prisonnier-es victimes de la répression, dans le contexte que l’on sait en France, en Grèce et ailleurs. Les murs les plus hauts et les plus épais ne les feront pas oublier.

Solidairement,

Yannis Youlountas

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s