NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

FACE A L’EXTRÊME-DROITE, ALERTE SYNDICALE !

Lors des élections du 26 mai, le Fn devenu Rn a encore progressé en voix (500 000 voix de plus qu’à l’élection europénne de 2014), donc en audience et malheureusement, en « crédibilité » et en « légitimité ». 5,3 millions d’électeurs pour le Rn, 6,5 millions pour toute l’extrême -droite, c’est une progression encore et toujours plus inquiétante de l’idéologie néo fasciste qui pointe sous le masque du « national-populisme », contrairement à ce que répandent des grands médias.

En Europe, la poussée de l’extrême-droite est réelle mais contrastée. Elle arrive en tête en Italie, est très puissante en Autriche, est au pouvoir (sous couvert de partis « conservateurs ») en Pologne et en Hongrie, elle augmente en Belgique, émerge en Espagne .

Elle a aussi connu des échecs comme aux Pays Bas et en Finlande. Au final, les eurodéputé.e.s d’extrême-droite sont plus nombreux.ses au Parlement Européen qu’ils.elles ne l’étaient dans la précédente mandature.

Cette nouvelle poussée du vote d’extrême-droite est de plus en plus homogène sur le territoire métropolitain français et fulgurante en outre-mer. Au-delà des motivations parfois diverses des électeurs, elle résulte d’une part d’un ancrage et d’une banalisation des idées racistes et de rejet de l’autre, d’autre part d’une désespérance sociale grandissante.

La responsabilité des organisations syndicales pour inverser cette tendance est plus que jamais importante : L’avenir n’est pas écrit, et il nous appartient collectivement de mettre en œuvre toutes les stratégies nécessaires pour démasquer les vautours de l’extrême-droite, pour créer ou renforcer des cadres unitaires contre elle, et pour construire des mobilisations débouchant sur des conquêtes sociales.

VISA réaffirme la nécessité pour tous les syndicats de mener la lutte contre l’extrême-droite en interne comme en externe, et en direction de tous les citoyens, et ainsi de travailler à l’unité contre elle ! Les militant-e-s de VISA seront présent-e-s dans tous ces combats !

VISA rappelle la mise à disposition de ses outils (argumentaire, formations, VISA locaux…) auprès de tou.tes les militant.es convaincu.es de l’urgence à « agir et réunir » face à ce mortel danger.

 

Qui sommes nous ?

VISA est une association intersyndicale composée d’une cinquantaine de structures syndicales : la FSU et plusieurs de ses syndicats, l’Union Syndicale Solidaires et plusieurs de ses syndicats, des fédérations et des syndicats de la CGT, de la CFDT, de la CNT, de l’UNEF et le syndicat de la Magistrature.

Depuis 1996, VISA recense, analyse et dénonce les incursions de l’extrême droite et plus particulièrement du Front national sur le terrain social. VISA se veut un outil d’information et de réflexion pour toutes les forces syndicales qui le souhaitent afin de lutter collectivement contre l’implantation et l’audience de l ’extrême droite dans le monde du travail.

Les 17,9 % de Marine Le Pen à l’élection présidentielle de 2012, confirmés, voire amplifiés, lors des scrutins suivants et les 10,7 millions de voix obtenues au second tour de l’élection présidentielle de 2017, montrent que le discours fasciste s ’est installé durablement dans la société française. Cette situation ne peut nous laisser indifférents tant les « valeurs » et l’idéologie portées par le FN sont aux antipodes des idéaux de solidarité et de progrès défendus par nos organisations syndicales.

Nous, syndicalistes, avons une responsabilité particulière pour dénoncer les pseudos solutions du FN qui consistent à dresser les uns contre les autres les précaires, les immigré-es, les Français-es, les chômeur-euses et celles et ceux qui ont un emploi.

Notre devoir est de défendre, de façon intransigeante, dans notre propagande et nos actions, la solidarité de tout le salariat quels que soient son origine ou son statut.

Ce combat antifasciste doit être pris en charge par toutes les organisations syndicales, de la base au sommet.

Autant que possible, cette contre offensive syndicale doit se faire dans l’unité la plus large.

VISA est partie intégrante de ce combat et y contribue :

– En informant sur les dangers et le développement de l’extrême droite en France, en Europe et dans le monde ainsi que sur les « passerelles » avec la droite dure.

– En analysant de manière critique les propositions dites sociales de l’extrême droite. – En relayant sur son site toutes les prises de positions, actions des organisations syndicales contre l’extrême droite.

– En dénonçant toutes les discriminations racistes, sexistes, homophobes au sein et hors des entreprises. – En se faisant l’écho de toutes les actions de solidarité avec les sans papiers.

– En aidant, par des outils adaptés (journées de formation, brochures, affiches etc.), les équipes syndicales à se former et se mobiliser pour démystifier, aux yeux des salarié-e-s les propositions prétendues sociales de l’extrême droite.

– En alertant sur la présence dans les structures syndicales de militants d’extrême droite se prétendant responsables syndicaux.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s