NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

GAËL QUIRANTE TOUJOURS EN GARDE-À-VUE : RDV 18H30 le 16 juin À LA SÛRETÉ TERRITORIALE !

Scandaleux : Gaël syndicaliste à la Poste du 92 a été mis en garde-à-vue dimanche au petit matin à la SÛRETÉ TERRITORIALE. La Poste et l’État s’acharnent pour tenter de briser la grève historique des postières et postiers du 92 (voir communiqué de ce matin ci-dessous).

Il a déjà été interrogé ce matin… La police le retient exprès pour tenter de mettre des bâtons dans les roues de la grève après 15 mois de reconductible ! Soyons nombreux ce soir à 18h30 au 3 rue Riquet Paris métro Riquet Exigeons la libération immédiate de Gaël et aidons les grévistes à arracher la victoire !

https://www.facebook.com/events/2687604131478181/?ti=as

 

-Vous trouverez quelques exemples en PJ des comuniqués de soutien provenant de syndicats de Solidaires, de la CGT ou de la FSU (https://twitter.com/92Fsu/status/1140177927507759104?s=08)

 

-Plusieurs personnalités sont venus le soutenir comme :

le député France Insoumise Eric Coquerel

https://www.facebook.com/sudposte.hautsdeseine/videos/676794336078442/

Olivier Besancenot du NPA :

 https://www.facebook.com/sudposte.hautsdeseine/videos/837322436641163/

le journaliste victime de répression Taha Bouhafs :

 https://www.facebook.com/sudposte.hautsdeseine/videos/445077359616234/

ainsi que les porte-parole de l’unions syndicales Solidaires et de la fédération SUD PTT et de nombreux autres syndicalistes

 

 

Communiqué de Sud Poste 92 du 16 juin 2019

SCANDALEUX, GAËL QUIRANTE, secrétaire départemental de SUD Poste 92 en GARDE À VUE !

 

Ce dimanche 16 juin, aux environs de 6 heures du matin, nous apprenions la mise en garde à vue de Gaël.

 

Gaël est impliqué depuis près de 15 mois dans une grève reconductible avec 150 de ses collègues, et la direction de La Poste n’aura eu de cesse depuis plus d’un an et demi d’exercer une pression et une violence farouches à l’égard des grévistes : huissiers, vigiles, police. Des millions d’euros dépensés à casser la grève plutôt que d’accepter les compromis faits par les grévistes pour signer le protocole de fin de conflit.

 

Nous ne sommes pas dupes : cette garde à vue est une énième tentative d’intimidation pour faire plier les grévistes. Alors nous le disons clairement : nous allons aller exiger la libération immédiate de Gaël qui n’a rien à faire en garde à vue. Il défend les droits et la dignité des travailleurs et des travailleuses. C’est aux gangsters en col blanc qu’il faut s’en prendre !

 

Et une fois Gaël dehors, lui, tous les postières et postiers grévistes depuis presque 15 mois, tous leurs soutiens, tous leurs collègues iront arracher la victoire pour de meilleures conditions de travail, pour des embauches, pour en finir avec la précarité et la déshumanisation des services, pour eux/elles et l’ensemble des travailleurs et de la jeunesse!

 

RENDEZ-VOUS AUJOURD’HUI À PARTIR DE 18H 30

RASSEMBLEMENT TOUJOURS EN COURS

Sûreté territoriale de Paris

3-5 rue Riquet métro Riquet

Gael 1Gael 2

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 16 juin 2019 par dans Actualités des luttes, anticapitalisme, FRANCE, LA POSTE, POLICE, REPRESSION.