NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Compilation de quelques initiatives concernant les rétentions de notes du bac

(21/6)

Deux nouvelles AG de correcteurs et correctrices de l’académie de Créteil se sont tenues aujourd’hui et ont adopté la même démarche que les profs de philo et nous :

– en littérature, rétention des notes votée par 29 voix pour et 2 contre

– en SES, rétention des notes votée par 111 pour / 55 abstentions / 7 contre / 5 NPPV.

Les modalités pratiques seront à discuter lundi 18h à la bourse du travail de Paris, mais les collègues de SES se demandaient s’il était possible de ne pas indiquer la note sur la copie (mais les garder pour soi) et de rendre les copies le 4, corrigées, mais sans note, puis de rentrer celles-ci le 4 au soir ou le 5 au matin, reportant donc de fait les résultats du bac. Des syndicats ont été contactés et vérifient la faisabilité légale ; ils devraient aussi aider dans la diffusion des décisions des AG.

Quoi qu’il en soit, cela fait déjà 4 disciplines très fortement mobilisées, qui vont peser lourd au moins dans les séries ES et L.

D’après les discussions avec des collègues, il semble qu’il n’y a qu’en maths et dans la matières technologiques qu’il y a encore des jurys de pré-entente qui se tiennent, dans les autres disciplines les collègues ont des consignes et des barèmes envoyés par mail. Si vous avez des informations concernant d’autres disciplines mobilisées, ce serait super :-).

AG EXCEPTIONNELLE INTERDISCIPLINAIRE

DES CORRECTEUR.RICE.S DU BAC D’ÎLE DE FRANCE

Lundi 24 juin à partir de 18h

Bourse du travail de Paris (3, rue château d’eau, Paris 10e)

Pour maintenir le rapport de force et faire plier Blanquer, décidons ensemble, le plus collectivement possible et à l’image des AG des collègues de Philo et HG lors des réunions d’entente, des actions à mener pour les opérations du bac (notation, rétention, Jury, …).

J’ajoute cette info sur l’académie d’Amiens (20 juin) :

Appel de l’AG des professeur-e-s de philosophie de l’académie d’Amiens

Les enseignant-e-s de philosophie de l’académie d’Amiens, réuni-e-s en assemblée générale le 20 juin 2019 à la suite de leur réunion d’entente pour les corrections des copies du bac, revendiquent dans l’immédiat :
– le maintien du baccalauréat national avec des épreuves finales ;
– une augmentation des moyens matériels et humains accordés au service public d’éducation ;
– des classes à 25 élèves maximum.
Plus généralement, ils demandent :
– le retrait des réformes des lycées et du baccalauréat ;
– le retrait des projets de loi « école de la confiance » et « transformation de la fonction publique ».
Revendications adoptées avec 65 voix pour et 1 voix contre sur 66 présent-e-s.
Pour obtenir satisfaction, ils ont décidé :
– de se réunir à nouveau en AG académique des enseignant-e-s de philosophie le 27 juin, à la suite de la réunion d’harmonisation de correction des copies du bac, et de rejoindre l’après-midi les rassemblements prévus dans le cadre de la mobilisation nationale pour la défense des services publics

65 voix pour et 1 abstention sur 66 présent-e-s

– de se mettre en grève reconductible le 3 juillet avec rétention des notes des copies du bac, et de se rassembler devant le rectorat d’Amiens à 10 h et de se réunir en AG pour décider des suites de leur action.

64 voix pour et 2 abstentions sur 66 présent-e-s
L’assemblée générale des professeur-e-s de philosophie de l’académie d’Amiens envoie un appel à la rétention des notes à tout-e-s les collègues de toutes les disciplines partout en France, afn de remporter enfn la victoire contre ces politiques qui entendent détruire le service public d’éducation.

Nogent-sur-Oise, le jeudi 20 juin 2019

Mercredi 19/06, Créteil.
Rapide compte rendu de La reunion  des profs d’HG de Creteil ce matin. C’était une réunion officielle concernant les profs (HG) corrigeant les STMG et  les coordonateurs/trices des autres séries.
Il a été voté la rétention des notes sur 2 jours jusqu’au 4 date à laquelle on va aux jurys avec nos copies.
Le vote : 70 pour 40 abstentions 5 contre.
Par ailleurs a été votée une adresse aux inspecteurs/trices
« Adresse à nos IPR :
Faîtes confiance à notre expertise   Les nouveaux programmes d’Histoire-Geographie en nous inquiétent. Moins d’heure, plus de chapitres, moins de dédoublements. Nous vous demandons de faire remonter nos craintes afin que des allègements soient mis en place le plus vite possible. ».
La prochaine AG sera le 1er ou plus probablement le 2 pour être ensemble car les pressions se multiplieront (à Noisiel).

A Versailles, une AG de 120 correcteurs s’est prononcée pour la non prise en charge reconductible des copies ( environ 50 votes « pour » de  mémoire…).

Communiqué de l’Assemblée Générale des professeur.e.s de l’Académie de Versailles

Les professeur.e.s de philosophie de l’académie de Versailles, réuni.e.s en AG le 18 juin 2019 au lycée Léonard de Vinci de Levallois-Perret, réaffirment leur opposition à la réforme Blanquer et à Parcoursup, et soutiennent les revendications de l’intersyndicale exprimées dans leur communiqué en date du 17 juin 2019. À une très large majorité, nous avons décidé de poursuivre le mouvement initié le lundi 17, premier jour des épreuves écrites du baccalauréat. Pour prolonger la grève des surveillances menée par de nombreux collègues dans les établissements de France, et reconduite ce jour, nous avons pris collectivement la décision de ne pas aller retirer nos copies, et ce de mnière reconductible, afin que le Ministère daigne ouvrir des négociations sur une réforme précipitée et largement désapprouvée par les personnels de l’Éducation Nationale. Des actions supplémentaires sont également discutés, comme la rétention des notes ou une notation fictive des copies.
Nous appelons l’ensemble des collègues de toutes les disciplines à se réunir en assemblée générale et à discuter des modalités d’action destinées à ouvrir ces négociations.

Dans l’académie de Rouen, 29 collègues (sur 49 présents à l’AG), correcteurs de l’épreuve de Philosophie du Bac, ont décidé de prendre les copies, de les corriger mais de faire la rétention des notes jusqu’à ce qu’il y ait des négociations d’engagées, avec dépôt chez un huissier.

A Aix Marseille, une AG qui publie le communiqué ci-dessous.

Communiqué de l’Assemblée générale des professeurs de philosophie

de l’académie d’Aix-Marseille

Mardi 18        juin 2019

Les professeurs de philosophie ont pris connaissance du projet de programme publié par le Conseil Supérieur des Programmes. Ce programme n’est le résultat d’aucun dialogue. Les enseignants demandent que le programme de philosophie de Terminale ne soit pas publié au BO sans qu’une concertation ait été organisée dans les académies sous la forme de réunions sur le temps de service.

Ils s’opposent dans leur très grande majorité :

  • à la réforme du lycée qui dégrade les conditions d’étude des élèves et les conditions de travail des enseignants
  • à la réforme du baccalauréat qui en fait un examen local au détriment de l’égale valeur du diplôme sur le territoire
  • à la sélection à l’entrée à l’université
  • aux suppressions de poste
  • à la loi Blanquer
  • à la réforme de la fonction publique qui n’est autre que son démantèlement.

Ils demandent que suite à la mobilisation des enseignants le Ministre ouvre des négociations en vue de la rentrée 2019.

A Créteil :

La rétention des notes sur l’AG de Créteil des professeurs de philo a donné les résultats suivants: 95 présents (2/3 des collègues représentés). 52 POUR la rétention des notes et 24 abstention.

A Dijon :

Il y a eu ce matin la commission d’entente de philosophie à Dijon. On était une petite dizaine de grévistes non profs de philo et entre 80 et 100 profs de philo. Cette commission s’est transformée en réunion pour décider de la suite du mouvement. Il y a eu discussion, et un texte a été produit pour dénoncer les réformes.

La majorité des collègues votants ont appelé à la rétention de notes pour retarder les résultats du bac (47 pour sur 79 votants).

Au delà de la philo, les profs de philo attendent que les autres disciplines les rejoignent.

 

Bonne lutte !

 

 

A Toulouse,

Ce matin l’AG des enseignants en lutte (tous degrés confondus) de Toulouse a décidé du blocage des commissions d’entente de philo qui se tiennent comme chaque année au lycée Saint Joseph, moment où les profs de philo de toute l’académie viennent également récupérer leurs copies à corriger. L’AG du Tarn, la veille (17/06/2019) avait appelé déjà cette action et une vingtaine d’enseignants du Tarn se sont rendus à Toulouse.

Le blocage fut partiel seulement (disons filtrant, à une centaine devant l’entrée du lycée, durant une bonne heure) et enthousiaste provoquant l’adhésion d’une partie des élèves de Saint Joseph depuis leurs salles de classe ou couloir.

Des collègues de philo qui ne voulaient pas rentrer au début, par solidarité au mouvement de lutte et/ou partageant l’opposition aux réformes Blanquer, a finalement décidé de rentrer pour mener une AG dans les locaux de Saint Joseph.

Les commissions d’entente ont donc été remises à plus tard dans l’après-midi, malgré les propos de l’IPR qui s’est sans doute cru dissuasif à un moment, et une AG s’est tenue, voici les résultats

 

Sur 102 collègues présents, ils ont décidé à une large majorité :

– de publier un communiqué de presse pour informer de leur action et demander d’ouvrir des négociations.

– de faire une AG le 27 à la place de leur 2ème réunion d’harmonisation

– de faire la rétention des notes du Bac (83 favorables sur 89) si absence de réponse ministérielle

– de faire grève le jour des jurys

L’idée est de proposer une réponse graduée si il n’y a pas de dialogue ouvert.

 

Strasbourg :

Motion du 18 juin des professeurs de philosophie correcteurs en série générale à Strasbourg

 

Réunis en assemblée à l’issue de nos réunions d’entente à Strasbourg, nous, professeurs de philosophie correcteurs en séries générales, déclarons notre ferme opposition à l’actuelle réforme à marche forcée du baccalauréat et du lycée, qui refuse de tenir compte des objections et difficultés prévisibles de sa mise en œuvre.

 

Les conséquences s’annoncent catastrophiques pour toutes les disciplines du lycée, dont la nôtre :

— suppression des dédoublements en séries technologiques,

— diminution de moitié de l’horaire en EMC, diminution du poids de l’épreuve de tronc commun de philosophie dans la note globale du baccalauréat,

— conditions d’élaboration du programme, qui sont dépourvues de toute concertation digne de ce nom,

— indétermination des modalités d’évaluation finale en spécialité HLP.

 

Plus généralement :

— déstructuration de l’année scolaire par le contrôle continu

— alourdissement des effectifs,

— alourdissement des temps d’évaluation,

— éparpillement des services,

— absence de moyens prévus pour toutes les activités de concertation requises par l’enseignement de spécialité,

— renforcement des inégalités territoriales dans l’offre d’enseignement,

— mise en concurrence des établissements,

— remise en question du caractère national du baccalauréat,

— compte tenu des contraintes d’organisation des établissements, l’impossibilité de fait, pour les élèves de choisir librement leurs enseignements de spécialité,

— aberration du lycée 4.0, qui entend généraliser l’utilisation des écrans, alors que celle-ci devient un problème de santé publique chez les jeunes, sans parler de la nocivité écologique de l’opération et de la prise en main prévisible des moyens pédagogiques par l’industrie informatique.

 

Nous encourageons l’ensemble des collègues, de toutes les disciplines, à profiter des réunions d’entente pour se mobiliser et réfléchir aux moyens d’action : grève des jurys de délibération, rétention des notes.

 

Strasbourg, lycée Couffignal, le mardi 18 juin 2019.

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s