NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

La Gare d’AUSTERLITZ contaminée au plomb !

L’INVITE DE LA REDACTION de FRANCE BLEUE  – Le 03/10/2019 – Extrait

Invité : Jacky BONNEMAINS, président de l’association Robin des Bois

Anne OGER

On va parler avec vous des questions qui se posent une semaine après l’incendie de l’usine LUBRIZOL à Rouen, mais d’abord un mot, Jacky BONNEMAINS, sur la gare d’Austerlitz à Paris, le journal Le Parisien a révélé hier qu’il y avait des taux de plomb élevés sur le chantier de rénovation de la charpente, si ça n’était pas sorti dans la presse, on n’en aurait rien su disent les Orléanais qui, chaque jour, arrivent à Austerlitz. Est-ce qu’il y a vraiment en France un problème de transparence, selon vous, sur ces questions ?

Jacky BONNEMAINS

Sur le plomb, en particulier, oui, l’enjeu sanitaire du plomb est remonté brusquement à la surface des préoccupations de l’opinion publique et des autorités surtout, et des autorités, depuis l’incendie de Notre-Dame, la situation à la gare d’Austerlitz est relativement grave, parce qu’en, fait les poussières de plomb sont bien antérieures, réparties sur les sols, dans les salles d’attente, dans le hall d’accueil, dans les commerces, dans les commerces périphériques, le plomb est là depuis plusieurs années…

Jacky BONNEMAINS

Donc c’est problème connu finalement…

Jacky BONNEMAINS

Et provient de la dégradation des peintures. Oui, il y a un problème, il y a un problème pour les Orléanais qui passent le matin net qui repassent le soir, ce n’est pas eux les plus touchés, soyons honnêtes, soyons objectifs, les plus touchés, c’est les agents d’entretien de la gare, et puis, tous les vendeurs, vendeuses qui sont dans toutes ces boutiques, tous ces restaurants de la gare…

Anne OGER

Donc les gens qui travaillent sur place à la gare d’Austerlitz.

Jacky BONNEMAINS

Pardon ?

Anne OGER

Les gens qui travaillent sur place à la gare d’Austerlitz sont les plus exposés.

Jacky BONNEMAINS

Oui, oui, c’est les plus exposés, mais aussi les passagers, les cheminots aussi, mais quand même, nous recommandons aux Orléanais, qui fréquentent tous les jours la gare d’Austerlitz, finalement, dans les circonstances actuelles, d’y passer le moins de temps possible.

Anne OGER

Est-ce qu’il faut arrêter ce chantier, selon vous, ou en tout cas, le modifier, l’imaginer autrement, un usager…

Jacky BONNEMAINS

Mais arrêter le chantier ne résoudra pas le problème des poussières qui sont antérieures au chantier, et qui proviennent de la dégradation progressive des couches multiples de peinture au plomb qui recouvrent les bois et les charpentes métalliques de la gare depuis des dizaines d’années.

Anne OGER

Merci Jacky BONNEMAINS, sur cette gare d’Austerlitz. 07:50:37. FIN#

 

Journaliste

Nouvelle alerte au plomb à Paris.

Journaliste

Cette fois c’est la gare d’Austerlitz qui présente des niveaux inquiétants, à tel point que l’entreprise Massy chargée des travaux de déplombage de la charpente ne veut plus revenir. Le chantier est à l’arrêt depuis un mois. De son côté, la SNCF réfute toute pollution au plomb malgré les chiffres révélés par cette société.

Aurore JARNOUX

Il y a déjà les mesures faites par Massy, les taux sont largement au-dessus du seuil autorisé de 1.000 microgrammes par mètre carré, par exemple au pied du piano installé dans la gare, on est à 15.000 microgrammes, 25.000 près du Relais, 32.000 côté Muséum. L’entreprise dit avoir alerté la SNCF à plusieurs reprises sans résultat, dans un courrier daté du 24 septembre, l’inspection du travail parle aussi de pollution importante dans le chantier comme dans les espaces publics. Elle émet quand même des réserves car les mesures ne sont pas tout accréditées. De son côté SNCF Gares & Connexions refuse d’employer le terme pollution, selon l’entreprise des mesures sont effectuées toutes les semaines depuis un an et le seuil n’a été dépassé qu’à cinq reprises. Elle dit avoir rapidement nettoyé les zones concernées et demandé à la société Massy de modifier ses procédés, c’est elle qui est chargée du chantier c’est donc à elle de bien le protéger.

Journaliste

La SNCF qui envisage de résilier le contrat de cette entreprise, les syndicats de cheminots, eux,  s’inquiètent, ils ont déposé des droits d’alerte pour obliger la SNCF à leur transmettre tous les éléments

Gare d'Austerlitz

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 14 octobre 2019 par dans anticapitalisme, POLUTION, SNCF.