NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

L’Autorité Palestinienne bloque des dizaines de sites Internet critiques envers Abbas !

L’Autorité Palestinienne a bloqué l’accès à des dizaines de sites Internet d’information et de comptes de médias sociaux en Cisjordanie occupée, dans sa répression continuelle des voix de l’opposition et de ceux qui critiquent la présidence de Mahmoud Abbas.

La décision a vraisemblablement été prise jeudi dernier par un tribunal d’instance de Ramallah, mais n’a été dévoilée que cette semaine où les Palestiniens ont protesté contre cette mesure dans les rues et sur les médias sociaux.

Le nombre exact de sites qui ont été bloqués est resté incertain, la plupart des médias locaux faisant état d’un total de 59 médias, et d’autres sites, comme celui du Time of Israel, citant des sources gouvernementales anonymes qui en situent le nombre à 49.

Les journalistes palestiniens de la Bande de Gaza sont descendus dans la rue à l’extérieur du bureau du Syndicat  des Journalistes Palestiniens dans la ville de Gaza.  Les manifestants tenaient des pancartes sur lesquelles on lisait «Interdire est un crime» et «La suppression des libertés des médias ne passera pas.»

Un protestataire a été photographié, tenant une pancarte sur laquelle on pouvait lire  «Où sont sur la liste d’interdiction  les sites Internet de l’occupant ? »

Dans un communiqué, le Syndicat des Journalistes Palestiniens a déclaré  «Ceci est un jour noir dans l’histoire des médias palestiniens.»

Le mouvement Hamas a aussi condamné la mesure en disant «L’autorité Palestinienne s’enfouit la tête dans le sable par ses tentatives d’empêcher la liberté d’expression et renvoie la presse nationale à une sombre époque».

Les choses sont restées vagues quant à savoir si l’interdiction mise sur les sites s’étend au-delà de la Cisjordanie et s’applique à la Bande de Gaza.

La militante palestino-américaine Mariam Barghouti a fustigé les «mesures autoritaires » à l’encontre  de Twitter, en déclarant que l’«Autorité Palestinienne et tous ses dirigeants (indépendamment  de leurs propres désaccords internes) sont cohérents dans leur répression envers les Palestiniens.»

L’écrivain palestinien Saleh al-Naami a déclaré dans un « tweet »: «Malheureusement, la décision d’interdire des dizaines de sites et de pages montre que l’autorité de Mahmoud Abbas est un exemple classique  des petits régimes autoritaires qui ont recours au système judiciaire pour servir leurs tristes programmes. »

Selon le  Middle East Monitor, on prévoit que la Commission Palestinienne des Droits de l’Homme fasse appel de la décision.

Mahmoud Abbas et l’AP ont de plus en plus essuyé des critiques ces deux dernières années en raison de leur politique de sécurité par la censure en ligne et des campagnes  d’arrestations pour des motifs politiques.

Dans la Cisjordanie contrôlée par l’AP, il y a un sentiment croissant de mécontentement à l’égard du gouvernement et des dirigeants, qui continuent à donner la priorité à la consolidation de leur pouvoir et de leurs ressources  par dessus  les droits des gens.

Des dizaines de citoyens palestiniens, généralement jeunes, ont été arrêtés et torturés par l’AP à la suite de messages critiques envers Abbas et son régime sur les médias sociaux.

On estime qu’en 2016 seulement, les forces de sécurité de l’Autorité Palestinienne ont arrêté au moins 220 Palestiniens pour des messages sur les médias sociaux, tandis que les autorités du Hamas ont arrêté  45 Palestiniens de Gaza pour des raisons similaires.

Un sondage publié par l’ONG palestinienne 7amleh pendant le  week-end a montré que les deux tiers des jeunes Palestiniens ont peur d’exprimer en ligne leurs opinions politiques.

Yumna Patel

Yumna Patel est le correspondant en Palestine de Mondoweiss.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 8 novembre 2019 par dans anticapitalisme, ANTISOCIAL, DROITS DEMOCRATIQUES, Palestine.