NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa45@npa-mail.org

Mal protégés contre le coronavirus, les salariés d’Amazon Saran ont appelléEs à un débrayage et demandent la fermeture du site !

Plusieurs syndicats, Sud, Unsa, CAT et CFE-CGC, appellent à un débrayage, ce mercredi, sur le site Amazon de Saran, de 11 heures à 15h30. Ils demandent la fermeture du site, à l’activité « non essentielle », au moins pendant quinze jours, avec confinement des salariés et maintien de salaire.

Les salariéEs s’estiment, en effet, mal prémunis contre la propagation du coronavirus. « Le gouvernement préconise que l’on ne croise pas plus de 5 personnes par jour. Mais quand une équipe arrive, c’est au moins 40 personnes que l’on croise. Qui, pour beaucoup, empruntent les transports en commun. On se croise ensuite beaucoup dans les allées des entrepôts, pour prendre les produits, que l’on manipule sans gant. On peut être vecteur de transmission. Il n’y a pas de gel hydroalcoolique », énumère Jean-François Bérot, responsable syndical Sud-Solidaires.

Visuel coronavirus travailleurs

Les seules mesures prises, c’est de ne pas se dire bonjour, le retrait d’un siège sur deux à la cantine, et le passage à quatre temps de pause au lieu de deux pour qu’il y ait moins de monde dans la salle de pause, où l’on est bien 300 en même temps !

Jean-François Bérot va déposer un droit de retrait, pour lui-même, à l’issue du débrayage. Il a eu vent d’un cas de malade, non officiel, sur un autre site Amazon en France. Le site emploie 1.700 salariés et plusieurs centaines d’intérimaires. « On est 800 en même temps sur le site », avec trois équipes qui tournent.

« Pendant ce temps, les cadres télétravaillent… »

« On demande aussi plus de considération. Pendant que l’on est sur le terrain, les cadres télétravaillent. »

Loin de vouloir fermer, Amazon, au contraire, est en train de recruter des intérimaires. « Cinquante en plus par équipe », croit savoir le syndicaliste. Et même 100.000 aux Etats-Unis. Le groupe a proposé une augmentation de salaire jusqu’au 30 avril.

Le site d’e-commerce est, en effet, confronté à un afflux de commandes, à cause du confinement et de la fermeture des commerces « non-essentiels ». Ce qui fait enrager les libraires, notamment, qui n’ont plus le droit d’exercer et voient leur principal concurrent en profiter. Amazon affiche d’ailleurs un message prévenant que les délais de livraison peuvent être allongés, compte tenu de la situation actuelle. Tout est bon pour que les actionnaires s’enrichissent ! Pas de chômage technique, pas un seul licenciement même d’intérimaire, salaire plein et entier pour toutes et tous ! Fermeture du site et confinement à domicile pour toutes et tous !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s