NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa45@npa-mail.org

Transports de l’Agglomération d’Orléans (Loiret) : Avec l’aval du maire, le patron laisse ses salarièEs en danger !

Aux SalariéEs . La situation que vous vivez est intolérable ! Le Covid-19 n’est pas responsable de tout ! La direction locale, la direction de Kéolis nationale, celle de la maison mère, la SNCF, et du maire d’Orléans et Président de l’Agglomération sont responsables de vos salaires de misère et de vos conditions de travail ! Ce site de lutte se veut le haut parleur de votre vie ! Si l’un ou l’une d’entre vous devait, par malheur, décéder à cause du Covid-19 il faudra intenter des poursuites contre tous/tes ces dirigeantEs bien confinéEs pour « mise en danger de la vie d’autrui » et « non assistance à personne en danger »                                                                    Ecrivez-nous : npa45@npa-mail.org   ou  npa.orleans@orange.fr

Merci

Ali Timchifim’dina

 

Les contrôleurs et agents des boutiques, les plus en contact avec les usagers, de la TAO, filiale de Keolis, elle-même filiale de la SNCF, sont mis en chômage partiel, et ne seront payés qu’à 84% de leur salaire. N’étant ni responsables de cette situation, ils doivent être payés à 100 % !

Les conducteurs de bus et de tramway, toujours en service, particulièrement exposés aux risques de contamination, eux, ont dû exiger l’interdiction de la montée à l’avant, l’arrêt de la vente des titres de transport dans les bus (Ce qui démontre bien, par l’exemple,  l’exigence et la faisabilité des transports gratuits !) et la désinfection des postes de conduite…

Visuel coronavirus travailleurs

Mais les mesures de protections des conductrices et conducteurs restent quasi inexistantes, d’autant que le stock de masques, de gants et de lingettes est périmé ! Le gel hydro-alcoolique est distribué au compte-goutte. Selon la direction, les masques ne servent à rien et les conducteurs ne sauraient pas s’en servir ! En voilà qui n’ont pas entendu leur chef Macron : ILS DOIVENT DONNER LA PRIME EXEPTIONNELLE A TOUTES CELLES ET TOUS CEUX QUI TRAVAILLENT EN SE METTANT EN DANGER POUR LE SERVICE PUBLIC !

Les véhicules censés être désinfectés ne le sont pas même complètement, la direction invoquant le manque de main d’œuvre des prestataires, leur désengagement pour certains et le coût trop élevé.

Et il est intolérable de voir sur certaines lignes des véhicules surchargés comme celui où les travailleurs d’Amazon peuvent être entassés à 40 ou 50 par bus. Un agent a même été interpellé par la police municipale, stupéfaite qu’aucune consigne n’ait été donnée par Keolis et la Métropole d’Orléans.

Il est normal que les transports publics fonctionnent, au moins partiellement, pour assurer les déplacements des soignants, ceux des habitants pour leurs besoins essentiels ainsi que pour transporter les salariéEs encore obligéEs de se rendre à leur travail ! Mais la protection des agents doit, elle aussi, être assurée, ce que scandaleusement, la Métropole comme la direction de Kéolis rechignent à faire. Le Maire d’Orléans sur la planche savonneuse lors du premier tour des municipales est plus préoccupé – comme la direction de Kéolis – par l’important turnover des conducteurs/trices  que d’apporter des réponses aux conditions de travail déplorables et aux salaires de misère des employéEs  !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s