NPA Comité Orléans Loiret

Nos vies valent plus que leurs profits! Mel de Contact : npa45@npa-mail.org

Il faut bloquer bus et tramways le lundi 25 mai et au-delà s’il le faut à Orléans ! Le patron de TAO-Kéolis se moque des salarièEs et des usagerEs !

Primes, salaires, nettoyage des véhicules, montée des passagers à l’avant des bus, protection des agents… L’intersyndicale de TAO-Keolis, sous la pression des salariéEs en colère, dénonce l’immobilisme de la direction. Le mécontentement des salariéEs s’exprimera lundi 25 mai par la grève et les blocages !

L’intersyndicale CFE-CGC, CFDT-SNTU, FO et Solidaires Sud TAO appelle les conducteurs à stopper le trafic des bus et des tramways entre 7 et 8 heures puis 17 et 18 heures le 25 mai !

Les salariéEs dénoncent plusieurs points précis :

Les salaires des salarièEs de TAO-Kéolis restent parmi les plus bas pour une entreprise de transport de voyageurs ! Il faut une revalorisation de TOUS les salaires de 300€ net !

► Le refus de la direction d’appliquer « la prime Macron défiscalisée » pouvant aller jusqu’à 1.000 euros pour les salariéEs volontaires ayant travaillé pendant le confinement en particulier les chauffeurs de bus en contact avec la population.

► Les conducteurs/trices veulent que les portes avant des bus restent fermées pour éviter la proximité entre conducteurs et passagers. Les usagerEs montent par l’avant pour acheter des tickets. Or, il n’y a pas de vente à bord. Et ils ne le savent pas. Il y a donc des échanges, ce n’est pas bon d’autant que certains passagers ne portent pas de masque bien que ce soit obligatoire !

► Le refus par TAO-Keolis du paiement de 16% des salaires restant à charge pour le chômage partiel de ses salariéEs et le refus de nettoyer et désinfecter les tramways et les bus en ligne. Aujourd’hui, les véhicules sont nettoyés tous les soirs au dépôt. Les Conducteurs/trices et les usagéEs attendent que le nettoyage soit fait également sur les barres de maintien au terminus en journée comme le préconise le groupe. Sur une ligne dense , c’est entre 300 et 600 personnes par jour qui prennent le même véhicule !

Pas de panier repas fourni par l’entreprise alors que le restaurant d’entreprise reste fermé ce qui est préjudiciable aux conducteurs/trices en coupure !

►La reprise de 70 % du trafic de la TAO-Keolis s’accompagne de menaces et d’avertissements à l’encontre des travailleurs : sanction en cas de port de masques en tissus en lieu et place des masques fournis, UN SEUL MASQUE PAR SERVICE, pas de gel fourni aux agents et mise dans l’illégalité de ceux qui useraient de leur droit de retrait. Sacrée hypocrisie, quand on sait qu’en mars la direction limitait voire refusait la distribution de masques.

Il reste à savoir quel impact cette mobilisation aura sur le réseau si aucune manifestation en centre-ville n’est programmée. « Les chauffeurs resteront au dépôt pendant les heures de pointe » comme le souhaite la CFDT !!!! 

Larmes de crocodile de Fabrice MAYER le Directeur de TAO Kéolis « Je suis triste pour les clients qui utilisent le réseau pour aller travailler », qui n’est visiblement pas décidé  à céder aux revendications des salariés. « On répond aux préconisations du gouvernement. Il faut bien que les passagers montent par l’avant pour valider leur titre. Quant au ménage en bout de ligne, cela nous obligerait à immobiliser des véhicules. On réduirait l’offre et le confort des voyageurs. Le respect de la distanciation sociale serait plus compliqué. » Une manière bien particulière de se fiche des usagers qui risquent la contamination dans des bus souillés alors que le trafic et la réserve de bus permettrait une rotation en particulier sur les lignes denses !

Etrange le Maire d’Orléans Olivier CARRE, patron de l’Agglomération est encore une fois muet sur cette épisode du feuilleton social de TAO-Kéolis ! Lui qui est en passe de se présenter à nouveau pour briguer le siège de Maire se préoccupe bien peu de ses concitoyens …Il préfére surement gueuletonner avec Fabrice Mayer !

Les salariéEs doivent rester vigilantEs et mobiliséEs car le SieurMayer va faire des pieds et des mains pour casser le mouvement comme il le fit la dernière fois en offrant des clopinettes à certains déléguéEs !

Ce mouvement, programmé lundi 25 mai, sera reconductible.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s