NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Mardi 29 septembre 8h30 SOUTIEN à ROLAND VEUILLET lors de son procès en appel devant le tribunal Nîmes !

Notre camarade Roland, Gilet Jaune, militant syndical et politique est emprisonné à Nîmes depuis  le 31 mai 2020. Il a été condamné le 2 juillet dernier à 12 mois de prison dont 6 mois fermes et 1750€ d’amende (voir nos articles précédents : Roland Veuillet. Stop à l’acharnement ! R.Veuillet incarcéré depuis un mois pour avoir manifesté !  LIBERTÉ POUR ROLAND !  Soutien à Roland Veuillet mercredi 22 juillet  Prisons. Conditions indignes et dégradantes à Nîmes   Pour le droit de manifester ! ).Son procès en appel aura lieu ce mardi 29 septembre.

 

À l’occasion du rassemblement hebdomadaire devant la prison de Nîmes (tous les mercredi à 19h) pour le soutenir, nous avons interviewé  Marielle Monzo du Comité de Soutien à Roland Veuillet :

– Roland est-il toujours à l’isolement ?
    Il a été mis à l’isolement depuis le 17 juillet suite au rôle qu’il a joué dans la révolte des détenus. Un conseil de discipline lui a infligé une peine de 14 jours de « mitard », c’est à dire à être enfermé dans une cellule, coupé de tout, avec juste le minimum pour survivre. Il a fait appel de cette décision, mais il reste maintenu à l’isolement pour un temps indéfini.

– Comment se présente le procès en appel ?
    Roland a fait appel du jugement du 2 juillet. Le parquet a lui aussi fait appel. La Cour d’Appel de Nîmes a très mauvaise réputation. De toute façon, Roland est bien décidé à aller jusqu’à la Cour de Cassation si nécessaire, d’autant qu’il y a dans cette affaire plein de vices de forme. Plus ce procès approche, plus Roland est combattif, décidé à ne rien lâcher.

– La révolte dans la prison était venue d’un arrêté de la Cour de Cassation qui autorisait les détenu-es à demander leur libération si les conditions de détention étaient jugées inhumaines. Qu’en est-il des suites données aux demandes de libération ?
    Toujours pas de réponse à la centaine de détenu-es qui ont fait cette demande… Et pendant ce temps, l’administration vide cette prison où les conditions sont épouivantables prison en les envoyant… dans d’autres prisons. Difficile d’en savoir plus, dans la mesure où Roland est à l’isolement, sans contact avec les autres détenus.

-Pour terminer, qu’as-tu à dire à propos du procès de mardi ?
    Il faut que tout le monde soit là pour dénoncer cette justice aux ordres. il y a un militant qui est en taule. Il y a 800 Gilets Jaunes qui sont derrière les barreaux, sans compter ceux et celles qui ont été arrêtés lors des manifestations du 12 septembre. Interview réalisée par Claude correspondant NPA34

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s