NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Roland Veuillet est sorti de prison, PRIVÉ DE SES DROITS !

Soutien à Roland Veuillet

Alors qu’il est emprisonné depuis bientôt 6 mois pour avoir manifesté pour les droits essentiels, ce soir 28 Octobre nous étions pas loin d’une quarantaine de militantes et militants devant la Maison d’Arrêt de Nîmes pour le soutien à Roland. Toutes et tous déterminées à défendre le droit de manifester et par la même à défendre Roland en butte à une répression féroce depuis des mois. Malgré une incarcération très dure puisque mis à l’isolement depuis plusieurs semaines, Roland derrière ces barreaux continue à croire aux combats pour les droits, et tous les droits, de l’homme. Il subit à l’heure actuelle une attitude très répressive de l’appareil d’Etat, dans la prison et par l’appareil judiciaire.

Au lendemain de cette manifestation devant la prison, la décision du délibéré concernant le procès en appel était rendu :  le premier jugement a été confirmé, comme l’avait demandé le procureur. Un an d’emprisonnement, dont 6 mois avec sursis.

La bonne nouvelle, c’est que la peine n’a pas été alourdie par la suppression du sursis, comme on pouvait le craindre, et que donc Roland a pu sortir de prison. 

Mais il se retrouve avec un bracelet électronique imposé jusqu’à la fin novembre !
ET LE TRIBUNAL A DÉCIDÉ DE LE PRIVER DE SES DROITS CIVIQUES PENDANT 5 ANS !!!

Roland a décidé de se pourvoir en cassation.

Très déterminé-es, nous continuerons à le soutenir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 30 octobre 2020 par dans ETAT POLICIER, FRANCE, GILETS JAUNES, REPRESSION.