NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Rapport hebdomadaire sur les violations des droits de l’homme en Israël dans le territoire palestinien occupé (07 – 13 janvier 2021)

Violations israéliennes des droits de l’homme dans le territoire palestinien occupé

07 au 13 janvier 2021

Recours excessif à la force de l’OIF en Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est occupée : 14 Palestiniens blessés, dont une personne handicapée

13 fusillades de l’OIF signalées sur des Palestiniens et des terres agricoles, et 5 fois sur des bateaux de pêche à l’est et à l’ouest de la bande de Gaza

En 139 incursions de l’OIF en Cisjordanie, dont Jérusalem-Est occupée: 127 civils arrêtés, dont 7 enfants

Incursion limitée dans l’est de Khan Younis; brochures à gauche exigeant agriculteurs récoltent leurs récoltes

4 tracteurs confisqués, des terres rasées et des serres démantelées; une maison a reçu un avis de démolition en Cisjordanie

Jérusalem-Est occupée : une maison auto-démolie ; et un terrain libéré pour l’établissement d’un projet d’établissement

reçu un ordre d’évacuation; 6 murs, un puits d’eau et une caserne démolie

Attaques de colons en Cisjordanie : 5 civils palestiniens blessés; 340 semis déracinés; véhicules de civils agressés

L’OIF a établi 75 postes de contrôle militaires temporaires en Cisjordanie et arrêté 12 civils palestiniens aux points de contrôle dits

Résumé

Les forces d’occupation israéliennes (OIF) ont continué de commettre des crimes et des violations à plusieurs niveaux contre les civils palestiniens et leurs biens, y compris des raids dans les villes palestiniennes qui sont caractérisés par un usage excessif de la force, des agressions, des exactions et des attaques contre des civils qui sont pour la plupart menées après minuit et tôt le matin. Cette semaine a été témoin d’une escalade des tirs sur les travailleurs près du mur d’annexion en Cisjordanie, alors que 7 travailleurs ont été blessés par balle à Tulkarm. Des attaques de colons, principalement des jets de pierres sur des maisons civiles et des véhicules en Cisjordanie, ont également été signalées. En outre, les démolitions de maisons et de biens palestiniens par l’OIF se sont poursuivies dans le cadre de l’annexion de facto par Israël et sous divers prétextes en Cisjordanie et à Jérusalem-Est.

Cette semaine, le PCHR a documenté 225 violations du droit international des droits de l’homme et du droit international humanitaire (DIH) commises par l’OIF et des colons de l’OPt. Il convient de noter que les limitations dues à la pandémie du virus corona ont limité la mobilité des travailleurs sur le terrain et la capacité des travailleurs sur le terrain de conduire la documentation sur le terrain; par conséquent, les informations contenues dans le présent rapport ne sont qu’une partie des violations continues de l’OIF.

Tir de l’OIF et violation du droit à l’intégrité corporelle :

L’OIF a blessé 14 Palestiniens, dont une personne atteinte de troubles de la parole, dans un usage excessif de la force contre des civils en Cisjordanie : 7 ont été blessés près du mur d’annexion à Tulkarm; 2 dans l’attaque de l’OIF contre kafr Qaddum manifestation hebdomadaire à Qalqilya; un Palestinien malentendant a été blessé par balle près d’un poste de contrôle à Jéricho. En outre, un Palestinien a été arrêté après avoir été abattu près d’un poste de contrôle fixé par la mosquée Ibrahimi à Hébron dans une tentative présumée de mener une attaque au couteau. Les autres blessures ont été enregistrées à Hébron, Bethléem, Jénine et Ramallah. En outre, un enfant a subi des blessures à Hébron tout en jouant avec les articles laissés par l’OIF.

Dans la bande de Gaza, 13 tirs de l’OIF ont été signalés sur des terres agricoles et cinq fois sur des bateaux de pêche à l’est et à l’ouest de la bande de Gaza.

Incursions et arrestations de civils palestiniens par l’OIF : L’OIF a effectué 139 incursions en Cisjordanie, dont Jérusalem-Est occupée. Ces incursions comprenaient des raids de maisons civiles et des fusillades, attisation de la peur parmi les civils, et l’attaque de beaucoup d’entre eux. Au cours des incursions de cette semaine, 127 Palestiniens ont été arrêtés, dont 7 enfants.

Dans la bande de Gaza, l’OIF a mené une incursion limitée dans l’est de Khan Younis où des soldats ont laissé des brochures exigeant que les agriculteurs récoltent leurs récoltes et la région a été rasée. En outre, l’OIF a arrêté un Palestinien alors qu’il tentait de traverser la zone frontalière dans le centre-est de Gaza. Il a été libéré plus tard.

Démolitions:

 Le PCHR a documenté 10 incidents, notamment :

  • Jénine: maison évacuée (son contenu a été endommagé et confisqué).
  • Ramallah: tracteur confisqué
  • Naplouse: chargeuse-roue et tracteur confisqués
  • Jérusalem-Est occupée : maison auto-démolie dans le quartier de Ras al-Amud; terrains libérés dans le quartier de Wadi a-Rababeh; un mur démoli à Anata.
  • Tubas: camion confisqué; l’avis de démolition a servi à une maison dans les vallées du Nord du Jourdain.
  • Bethléem: serre démantelée.
  • Hébron: 8 dunums rasés.

Attaques de colons : Les travailleurs sur le terrain du PCHR ont signalé et documenté 11 incidents de violence chez les colons :

  • Ramallah: agressions contre des agriculteurs, 3 blessés, à Kafr Malik; agression de plusieurs véhicules près de l’intersection Turmus Ayya
  • Naplouse : 9 attaques de colons, dont des jets de pierres aux intersections et aux véhicules; 190 semis d’oliviers déracinés et confisqués dans le village de Qusra; 150 semis déracinés à Jalud; des terres confisquées à Aqraba et deux civils palestiniens ont été blessés après avoir été agressés à Khirbet Minim.
  • Hébron : attaques de colons et jets de pierres sur la route Jérusalem-Hébron.

Politique de bouclage israélienne et restrictions à la liberté de circulation :

La bande de Gaza subit toujours la pire fermeture de l’histoire de l’occupation israélienne de l’oPt, qui est entrée dans la 14e année consécutive, sans aucune amélioration de la circulation des personnes et des biens, des conditions humanitaires et des conséquences catastrophiques sur tous les aspects de la vie.

Dans le même temps, l’OIF a continué de diviser la Cisjordanie en cantons séparés, les routes principales étant bloquées par l’occupation israélienne depuis la Deuxième Intifada et avec des postes de contrôle temporaires et permanents, où les mouvements civils sont limités, et ils sont passibles d’arrestations.

1. Tir et autres violations du droit à la vie et à l’intégrité corporelle

  • Vers 03h00 le jeudi 07 janvier 2021, l’OIF accompagnée d’un grand nombre de soldats israéliens et de forces spéciales s’est installée dans le camp de réfugiés de Dheisheh et le village d’Al-Dawha, au sud-ouest de Bethléem. Ils ont attaqué et fouillé plusieurs maisons après avoir fait sauter leurs portes, faisant craindre à ses habitants. L’OIF a également arrêté Mohammed Yousef al-Zaghari (27 ans), Mo’tasem Mazen Raqban (27 ans) et Mo’taz Mohammed Shari’ah (28 ans). Au cours de laquelle un certain nombre de jeunes Palestiniens se sont rassemblés près de Jérusalem- rue Hébron et ont lancé des bouteilles vides et des cocktails Molotov sur l’OIF et leurs véhicules. L’OIF a immédiatement attaqué les manifestants, les a poursuivis dans les rues du camp et leur a tiré des balles réelles et de lourdes bombes sonores. En conséquence, un homme de 19 ans a reçu une balle réelle dans le pied et a été transporté à l’hôpital Beit Jala pour y être soigné.
  • Vers 5h35, l’OIF s’est installée dans le village de Qabatiya, au sud-est de Jénine, au nord de la Cisjordanie. Pendant ce temps, un certain nombre de jeunes Palestiniens se sont rassemblés et ont lancé des pierres sur les véhicules de l’OIF. L’OIF a riposté avec des balles réelles et des grenades lacrymogènes pour les disperser. En conséquence, un homme de 24 ans a reçu une balle vivante dans la jambe droite et a été transporté à l’hôpital Dr Khaili Suliman pour y être soigné. En outre, de nombreux civils ont suffoqué en raison de l’inhalation de gaz lacrymogènes et ont reçu un traitement sur place. Au cours de l’encourir de l’OIF dans le village de Qabatiya, ils ont perquisitionné et fouillé plusieurs maisons, d’où ils ont arrêté Yousef Jaser Yousef Nazzal (21 ans) et Mohammed Ragheb Naji Kmail (20 ans).
  • Vers 7h15, des canonnières israéliennes stationnées au large de Waha Shore, au nord-ouest de Beit Lahia, et au large de la côte d’al-Soudania, à l’ouest du camp de réfugiés de Jabalia, au nord de la bande de Gaza, ont poursuivi des bateaux de pêche palestiniens naviguant à moins de 3-6 milles marins, ont ouvert de violents tirs autour d’eux et tiré des bombes éclairantes dans le ciel, faisant craindre aux pêcheurs et les forçant à fuir. Aucune victime n’a été signalée.
  • Vers 18h40, l’OIF stationnée à un poste de contrôle militaire établi à l’entrée nord de Jéricho, dans le centre de la Cisjordanie, a tiré à balles réelles sur Obaida Sameer al-Taweel (24 ans), une personne muette de Jérusalem-Est occupée, alors qu’elle traversait le poste de contrôle. En conséquence, al-Taweel a été abattu d’une balle réelle dans la cuisse droite et a été transporté à l’hôpital gouvernemental de Jéricho pour y être soigné. Des témoins oculaires ont dit que j’avais ouvert le feu sur al-Taweel sans justification après avoir traversé 10 mètres en direction du poste de contrôle, alors qu’il rentrait chez lui à Jérusalem.
  • Vers 22h50, l’OIF stationnée le long de la clôture frontalière de Gaza avec Israël, à l’est de Deir_al-Balah, dans le centre de la bande de Gaza, a ouvert le feu sur des terres agricoles; aucune victime n’a été signalée.
  • Vers 23h00, un grand nombre de jeunes Palestiniens accompagnés d’agents des services de renseignement israéliens se sont installés dans le quartier d’al-Tur, à l’est de la vieille ville occupée de Jérusalem-Est, après qu’un certain nombre de jeunes Palestiniens ont brûlé un véhicule appartenant à un colon israélien, près de la colonie de « Beit Hoshin », établie sur les terres du quartier. L’OIF a tiré de lourdes grenades lacrymogènes dans la région, chassé de jeunes Palestiniens et les a battus. En outre, l’OIF a arrêté les deux frères et sœurs Dawoud (19 ans) et Mohammed (18 ans) Mahmoud Abu al-Hawa.
  • Le vendredi 08 janvier 2021, vers 05h15, l’OIF s’est installée dans le camp de réfugiés de Jénine, à l’ouest de Jénine, au nord de la Cisjordanie. Pendant ce temps, un certain nombre de jeunes Palestiniens se sont rassemblés et ont lancé des pierres sur les véhicules de l’OIF. L’OIF a riposté avec des balles en caoutchouc et des grenades lacrymogènes pour les disperser. En conséquence, de nombreux civils ont suffoqué en raison de l’inhalation de gaz lacrymogène et ont reçu un traitement sur place. Au cours de l’incursion de l’OIF, ils ont perquisitionné et fouillé plusieurs maisons, d’où ils ont arrêté Mohammed Nash à Issa Samara (32 ans), Mohammed Hussain Ahmed Zaidan (33 ans) et Ahmed Hussni Ahmed Zaidan (35 ans).
  • Vers 11h00, une manifestation pacifique a pris son envol devant le conseil du village de Beit Dajan, à l’est de Naplouse, au nord de la Cisjordanie, à l’appel des villageois et avec la participation des factions de l’Action nationale à Naplouse, vers des terres menacées de confiscation, à l’est du village. Les manifestants ont hissé des drapeaux palestiniens et scandé des slogans contre l’occupation israélienne, les colons, le mur d’annexion et l’accord du siècle. Lorsque les manifestants sont arrivés sur les lieux, ils ont trouvé un grand nombre de soldats israéliens qui les attendaient. Les manifestants ont de nouveau scandé des slogans contre l’occupation israélienne et les colons. L’OIF a immédiatement réprimé la manifestation et tiré des balles réelles et en caoutchouc, des bombes sonores et des grenades lacrymogènes sur les manifestants. En conséquence, de nombreux manifestants ont suffoqué en raison de l’inhalation de gaz lacrymogènes et ont reçu un traitement sur place.
  • Vers 11h00, une manifestation pacifique a pris son envol devant le conseil du village de Deir Jarir, au nord-est de Ramallah, dans le centre de la Cisjordanie, vers des terres menacées de confiscation et pour protester contre l’établissement de nouveaux avant-postes de peuplement dans la région d’al-Shurfa, où des colons israéliens ont installé une tente et un réservoir d’eau et effectué des travaux de fouilles sur les terres agricoles du village. Les manifestants ont hissé des drapeaux palestiniens et scandé des slogans contre l’occupation israélienne et les colons. Lorsque les manifestants sont arrivés sur les lieux, ils ont trouvé un grand nombre de soldats et de colons israéliens qui les attendaient. Les manifestants ont effectué la prière du vendredi sur les terres sous la menace de confiscation, puis ont scandé des slogans contre l’occupation israélienne et les colons. Après la prière du vendredi, les manifestants ont de nouveau scandé des slogans contre l’occupation israélienne et les colons. L’OIF a immédiatement réprimé la manifestation et tiré des balles réelles et en caoutchouc, des bombes sonores et des grenades lacrymogènes sur les manifestants. En conséquence, des dizaines de manifestants ont suffoqué en raison de l’inhalation de gaz lacrymogènes et ont reçu un traitement sur place.
  • À peu près au même moment, un groupe de jeunes Palestiniens s’est rassemblé à la périphérie est du village de Kafr Malik, près de la région d’Ein al-Samiyia, au nord-est de Ramallah. Les jeunes Palestiniens ont lancé des pierres et des bouteilles vides sur l’OIF stationnée à l’entrée de la région d’Ein al-Samiyia, qui est fermée par des bermes de sable. L’OIF a tiré de lourdes bombes sonores et des grenades lacrymogènes sur les lanceurs de pierres, les a poursuivis entre des maisons résidentielles et se sont affrontés avec eux. En conséquence, un homme de 21 ans a été abattu d’une balle en caoutchouc dans le pied et a été emmené au centre médical de Silwad pour y être soigné. En outre, des dizaines de villageois et de lanceurs de pierres ont suffoqué en raison de l’inhalation de gaz lacrymogène et ont reçu un traitement sur place.
  • Vers 12h30, l’OIF stationnée à l’entrée nord du village de Kafr Qaddum, au nord de Qalqilya, a réprimé une manifestation pacifique organisée par des dizaines de jeunes Palestiniens. L’OIF a pourchassé de jeunes Palestiniens rassemblés dans la région, les a affrontés et a tiré des balles en caoutchouc, des bombes sonores et des grenades lacrymogènes sur eux. En conséquence, un homme de 42 ans a été directement touché avec une bombe lacrymogène dans la jambe, et un homme de 19 ans a été frappé avec une bombe lacrymogène dans le dos.
  • Vers 14h00, des dizaines d’habitants de Masafer Yatta ainsi que des militants internationaux et israéliens pour la paix ont organisé une manifestation pacifique près de Kherbet al-Rakiz pour protester contre la démolition de maisons et la confiscation des terres. Les manifestants ont hissé des drapeaux palestiniens et scandé des slogans. Entre-temps, un grand nombre d’OIF sont arrivés sur les lieux et se sont déployés sur la route que les manifestants ont tenté de fermer afin d’entraver la circulation des colons vivant dans des avant-postes construits sur les terres confisquées. Une heure plus tard, des soldats israéliens ont poussé les manifestants et leur ont tiré des grenades lacrymogènes. En conséquence, de nombreux manifestants ont suffoqué en raison de l’inhalation de gaz lacrymogènes. En outre, deux soldats israéliens ont attaqué Suilman ‘Eid Yamen al-Hathaleen (68) et l’ont poussé au sol. En conséquence, il a subi des ecchymoses et a reçu des soins à l’hôpital gouvernemental de Yatta.
  • Vers 14h30, Mousa Mohammed Abu ‘Arram (16 ans), de Kherbet Janba, à l’est de la ville de Yatta, au sud d’Hébron, a été blessé aux pieds, et sa main droite a été amputée après l’explosion d’un objet suspect laissé par l’OIF près de la zone d’al-Qaryateen, près de la ligne verte. Abu ‘Arram élevait du bétail dans la région. Lorsque les équipages du Croissant-Rouge palestinien (PRCS) sont arrivés sur les lieux, ils ont fourni les premiers soins à Abu ‘Arram. Lorsque le PRCS a tenté de transférer Abu ‘Arram à l’ambulance palestinienne, une force israélienne est arrivée sur les lieux et a transporté Abu ‘Arram à l’ambulance du David Red Star, puis l’a emmené à l’hôpital Soroka de Beersheba, où il a subi une intervention chirurgicale pendant de longues heures. Les médecins ont pu restaurer sa main amputée. Abu ‘Arram reste dans l’unité de soins intensifs (USI), tandis que les autorités israéliennes n’ont pas encore informé sa famille, qui reste à l’hôpital sait seulement que son fils est en état d’arrestation.
  • Vers 14h30, l’OIF stationnée le long de la clôture frontalière de Gaza avec Israël, à l’est de la vallée de Gaza (Juhor ad-Dik), au sud de la ville de Gaza, a ouvert le feu sur des terres agricoles; aucune victime n’a été signalée.
  • Vers 15h00, un groupe de jeunes Palestiniens s’est rassemblé près d’une tour de guet militaire établie à l’entrée du village de Beit Ummar, au nord d’Hébron, et a lancé des pierres sur des soldats israéliens stationnés sur place. L’OIF a poursuivi les lanceurs de pierres dans la région d’Asida et a tiré sans discernement des bombes sonores et des grenades lacrymogènes sur eux. En conséquence, de nombreux lanceurs de pierres ont suffoqué en raison de l’inhalation de gaz lacrymogènes. L’OIF a également fermé l’entrée du village avec une porte de détecteur de métaux et a empêché les villageois d’entrer et de sortir du village par leurs véhicules. Les affrontements se sont poursuivis jusqu’à 18h00.
  • Vers 16h00, un groupe de jeunes Palestiniens s’est rassemblé dans la région du mont al-Taweel, à l’est de la ville d’Al-Bireh, et a lancé des pierres sur un poste de contrôle militaire établi près de la colonie de Psagot, à l’est de la ville. L’OIF a poursuivi les lanceurs de pierres et leur a tiré des grenades lacrymogènes, des bombes sonores et des balles en caoutchouc. En conséquence, de nombreux lanceurs de pierres ont suffoqué en raison de l’inhalation de gaz lacrymogènes. Les affrontements se sont poursuivis jusqu’à 18h00; aucune arrestation n’a été signalée.
  • Vers 19h30, l’OIF stationnée sur le site commémoratif, au sud-est de Beit Hanoun, au nord de la bande de Gaza, a ouvert le feu sur la zone frontalière et tiré des bombes éclairantes dans le ciel. Plus tard dans la soirée, le porte-parole israélien a déclaré l’arrestation d’un palestinien, à savoir Farhan Hammad Abu Midden (26 ans), du camp de réfugiés de Nuseirat, qui s’est faufilé à travers la clôture frontalière. Les autorités israéliennes l’ont libéré plus tard.
  • Vers 20h30, l’OIF s’est installée dans le quartier d’al-Sa’diyia, dans la vieille ville occupée de Jérusalem-Est. L’OIF a battu un certain nombre d’enfants, sous prétexte de leur lancer des pierres. Lorsque les familles des enfants ont tenté d’aider leurs enfants, l’OIF a tiré des bombes sonores pour les disperser, les frapper et arrêter Khaled al-Dejani (53 ans) et son fils Jehad (24 ans) et Ya’qoub al-Dabbagh (48 ans), les emmenant au poste de police d’al-Qashla dans la vieille ville.
  • Vers 22h30, l’OIF stationnée le long de la clôture frontalière de Gaza avec Israël, à l’est du camp de réfugiés de Bureij, dans le centre de la bande de Gaza, a ouvert le feu sur des terres agricoles; aucune victime n’a été signalée.
  • Vers 8h40 le samedi 09 janvier 2021, l’OIF stationnée le long de la clôture frontalière de Gaza avec Israël, à l’est du camp de réfugiés de Bureij, dans le centre de la bande de Gaza, a ouvert le feu sur des terres agricoles; aucune victime n’a été signalée.
  • Vers 15h00 le samedi 09 janvier 2021, un certain nombre de jeunes Palestiniens se sont rassemblés dans la région de Bab al-Zawiyia, dans le centre d’Hébron, où un poste de contrôle militaire appelé Checkpoint (56) s’est établi à l’entrée nord d’Hébron. Les jeunes Palestiniens ont lancé lapidé au poste de contrôle. L’OIF posté derrière le poste de contrôle a tiré des balles en caoutchouc et des grenades lacrymogènes sur les lanceurs de pierres et les a poursuivis sur la rue Wad al-Tuffah. En conséquence, de nombreux jeunes hommes ont suffoqué en raison de l’inhalation de gaz lacrymogènes. Les affrontements se sont poursuivis jusqu’à 19h00, au cours de laquelle l’OIF a fermé la rue Beersheba et empêché la circulation des véhicules.
  • Vers 18h00, des canonnières israéliennes stationnées au large de Waha Shore, au nord-ouest de Beit Lahia, et au large de la côte d’al-Sudaniyia, à l’ouest du camp de réfugiés de Jabalia, au nord de la bande de Gaza, ont poursuivi des bateaux de pêche palestiniens naviguant à moins de 1-4 milles marins, ont ouvert des tirs sporadiques autour d’eux et tiré des bombes éclairantes dans le ciel, faisant craindre aux pêcheurs et les forçant à fuir. Aucune victime n’a été signalée.
  • Vers 21h30, l’OIF stationnée le long de la clôture frontalière de Gaza avec Israël, à l’est de la ville de Deir al-Balah, dans le centre de la bande de Gaza, a ouvert le feu sur des terres agricoles; aucune victime n’a été signalée.
  • Vers 06h30 dimanche 10 janvier 2021, des canonnières israéliennes stationnées au large de Waha Shore, au nord-ouest de Beit Lahia, au nord de la bande de Gaza, ont poursuivi des bateaux de pêche palestiniens naviguant à moins de 3 milles marins, ont ouvert de violents tirs autour d’eux et tiré des bombes éclairantes dans le ciel, faisant craindre aux pêcheurs et les forçant à fuir. Aucune victime n’a été signalée.
  • Vers 08h00, l’OIF stationnée le long de la clôture frontalière de Gaza avec Israël, à l’est de Khan Yunis, a ouvert le feu sur des terres agricoles, à l’est du village d’Abasan al-Kabira; aucune victime n’a été signalée.
  • Vers 20h00, des canonnières israéliennes stationnées au large de Waha Shore, au nord-ouest de Beit Lahia, au nord de la bande de Gaza, ont poursuivi des bateaux de pêche palestiniens naviguant à moins de 3 milles marins, ont ouvert des tirs sporadiques autour d’eux jusqu’à 21h15, provoquant la peur parmi les pêcheurs et les forçant à fuir. Aucune victime n’a été signalée.
  • Vers 21h00, l’OIF stationnée le long de la clôture frontalière de Gaza avec Israël, à l’est de la ville de Deir al-Balah, dans le centre de la bande de Gaza, a ouvert le feu sur des terres agricoles; aucune victime n’a été signalée.
  • À peu près au même moment, l’OIF stationnée le long de la clôture frontalière de Gaza avec Israël, au nord de Beit Lahia et au nord de la région d’al-Sifa, au nord-ouest de Beit Lahia, au nord de la bande de Gaza, a ouvert des tirs sporadiques sur les zones frontalières et tiré des bombes éclairantes dans le ciel; aucune victime ni dégât matériel n’ont été signalés.
  • Vers 21h10, l’OIF stationnée le long de la clôture frontalière de Gaza avec Israël, à l’est de Khan Yunis, a ouvert le feu sur des terres agricoles, à l’est du village de Khuzaʽa; aucune victime n’a été signalée.
  • Vers 22h30, l’OIF stationnée le long de la clôture frontalière de Gaza avec Israël, à l’est du camp de réfugiés de Bureij, dans le centre de la bande de Gaza, a ouvert le feu sur des terres agricoles; aucune victime n’a été signalée.
  • Vers 06h45, le lundi 11 janvier 2021, l’OIF stationnée près du mur d’annexion sur les terres du village de Far’un, au sud de Tulkarm, a tiré à balles réelles sur un travailleur palestinien qui tentait d’entrer en Israël pour travailler. En conséquence, 6 travailleurs ont été abattus de balles réelles dans leurs extrémités inférieures.
  • Vers 8h30 le lundi 11 janvier 2021, des canonnières israéliennes stationnées au large d’al-SudaniyiaShore, à l’ouest du camp de réfugiés de Jabalia, au nord de la bande de Gaza, ont poursuivi des bateaux de pêche palestiniens naviguant à moins de 4 milles marins, ont ouvert le feu autour d’eux, faisant craindre aux pêcheurs et les forçant à fuir. Aucune victime n’a été signalée.
  • Vers 8h30, l’OIF stationnée le long de la clôture frontalière de Gaza avec Israël, à l’est de la ville de Deir al-Balah, dans le centre de la bande de Gaza, a ouvert le feu sur des terres agricoles; aucune victime n’a été signalée.
  • Vers 19h40, l’OIF stationnée le long de la clôture frontalière de Gaza avec Israël, à l’est de la vallée de Gaza (Juhor ad-Dik), au sud de la ville de Gaza, a ouvert le feu sur des terres agricoles; aucune victime n’a été signalée.
  • Vers 08h00 le mardi 12 janvier 2021, l’OIF stationnée près du mur d’annexion sur les terres du village de Far’un, au sud de Tulkarm, a tiré à balles réelles sur un travailleur palestinien, qui tentait d’entrer en Israël pour travailler. En conséquence, un ouvrier du village de Beit Furik, à l’est de Naplouse, a été abattu d’une balle réelle dans le pied.
  • Vers 22h30, des canonnières israéliennes stationnées au large du port de Gaza, à l’ouest de Rafah, au sud de la bande de Gaza, ont ouvert le feu sur des bateaux de pêche palestiniens naviguant à moins de 7 milles marins, provoquant la peur parmi eux et les forçant à fuir. Aucune victime ni dégât matériel n’ont été signalés.
  • Vers 01h00 le mercredi 13 janvier 2021, l’OIF accompagnée d’officiers des services de renseignement israéliens s’est installée dans le quartier d’Al-Tur, à l’est de la vieille ville occupée de Jérusalem-Est, après qu’un certain nombre de jeunes Palestiniens 20112000 2000 2000se soient installés dans la colonie de Beit Hoshin. L’OIF a tiré de lourdes grenades lacrymogènes dans la région, pourchassé de jeunes Palestiniens et arrêté quatre d’entre eux, les emmenant vers une destination inconnue. Les personnes arrêtées étaient : Yousef Khaled Abu al-Hawa (19 ans), Mohammed Khaled Khowais (19 ans), Ameer Sami Abu al-Hawa (19 ans) et Omar Zaki Khwais (21 ans).
  • Vers 02h00, l’OIF a arrêté ‘Abed al-Rahman ‘Abed al-Muhdi Mahmoud Burqan (22 ans), de la zone sud d’Hébron, après avoir ouvert le feu sur lui et l’avoir blessé au pied à un poste de contrôle militaire (160), qui est établi à l’entrée de la mosquée al-Ibrahimi dans la vieille ville d’Hébron. L’OIF a affirmé que Burqan avait un couteau et qu’il avait tenté de mener une attaque à l’arme blanche. Burqan a été transporté par ambulance israélienne dans un hôpital d’Israël.
  • Vers 05h30, l’OIF s’est installée à Ramallah, dans le centre de la Cisjordanie, et a été stationnée dans le quartier d’al-Tirah. L’OIF a perquisitionné et fouillé la maison de Mohammed Yousef ‘Awadallah Washah (18 ans) et l’a arrêté. L’OIF s’est retirée de la maison de Washah, au cours de laquelle un certain nombre de jeunes Palestiniens se sont rassemblés, ont mis le feu à des pneus et lancé des pierres sur des soldats israéliens. L’OIF a immédiatement tiré des balles en caoutchouc, des bombes sonores et des grenades lacrymogènes pour les disperser. En conséquence, de nombreux jeunes hommes ont suffoqué à cause de l’inhalation de gaz lacrymogène et ont reçu un traitement sur place.
  • Vers 17h00, l’OIF s’est installée dans le quartier d’al-Tur, à l’est de la vieille ville occupée de Jérusalem-Est. Ils ont perquisitionné et fouillé plusieurs maisons, d’où ils ont arrêté Tamer Mahmoud Abu al-Hawa, Adam Sami Abu al-Hawa, Fadi Hijazi Abu al-Hawa, Dawoud Wael Abu Hatab, Ibrahim Khaled Abu al-Hawa, Ashraf Hani Ghaith, Khalil ‘Ataa Abu al-Hawa, et Mohammed Akram Abu al-Hawa. Entre-temps, un certain nombre de jeunes Palestiniens se sont rassemblés, ont lancé des bouteilles vides et des cocktails Molotov et tiré des feux d’artifice sur des soldats israéliens. L’OIF a poursuivi les manifestants, tiré un barrage de balles en caoutchouc, des grenades lacrymogènes et des bombes sonores sur eux. En conséquence, des dizaines de villages ont suffoqué en raison de l’inhalation de gaz lacrymogènes.

2. Incursions et arrestations :


Jeudi 07 janvier 2021:

  • Vers 00h35, l’OIF s’est installée dans le village d’Awarta, au sud-est de Naplouse, au nord de la Cisjordanie. Ils ont perquisitionné et fouillé la maison d’Omar Wasfi Abdat (26 ans) et l’ont arrêté.
  • Vers 1h45, l’OIF s’est installée à Surda, au nord de Ramallah. Ils ont pris d’assaut la station-service al-Zinat au milieu de la ville et arrêté Abdul Razzak Muhanna Abu Shukhaidem (28 ans), alors qu’il était en service, et confisqué les caméras de surveillance et les dossiers, et ont fait irruption à la porte principale du bureau de la station.
  • Vers 02h00, l’OIF s’est installée à Qaqilya par son côté est et a été stationnée dans le centre du village. Ils ont perquisitionné et fouillé plusieurs maisons et arrêté Yousef Ahmed al-Ra’i (49 ans).
  • Vers 02h00, l’OIF renforcée par plusieurs véhicules militaires s’est déplacée vers Yatta, au sud du gouvernorat d’Hébron. Ils ont perquisitionné et fouillé la maison de Khalil Jehad al-Amour (29 ans) et l’ont arrêté.
  • Vers 02h20, l’OIF s’est installée dans le village de Beit Furik, au nord-est de Naplouse. Ils ont perquisitionné et fouillé la maison de Zahran Abu ‘Asba (17) et l’ont arrêté. Vers 12h00, Abu ‘Asba a été libéré après enquête, devant le camp militaire de Huwara, au sud-est de Yatta.
  • Vers 02h20, l’OIF s’est installée dans le village de Beit Dajan, au nord-est de Naplouse. Ils ont perquisitionné et fouillé plusieurs maisons et arrêté Hameed Abdul Raheem Hanaysha (38 ans) et Tayseer Ameen Kan’an (45 ans).
  • Vers 15h30, l’OIF stationnée au poste de contrôle militaire de Za’tara, au sud-est de Naplouse, a arrêté Mohammed Tayseer Zeidan (24 ans), du village d’Om Dar, au sud-ouest de Jénine. L’OIF l’a emmené vers une destination inconnue.
  • Vers 04h00, l’OIF renforcée par plusieurs véhicules militaires s’est déplacée vers Deir Sammit, au sud-ouest de Dura, au sud-ouest du gouvernorat d’Hébron. Ils ont perquisitionné et fouillé la maison d’Ibrahim Abdullah Masalma (27 ans) et l’ont arrêté.
  • Vers 04h00, l’OIF s’est installée dans le village d’al-Isawiya, au nord-est de Jérusalem. Ils ont perquisitionné et fouillé la maison de Samer Monther Atiya (23 ans) et l’ont arrêté.
  • Vers 9h30, l’OIF s’est installée dans le quartier d’al-Wad, l’un des quartiers occupés de Jérusalem-Est. Ils ont perquisitionné et fouillé la maison d’Abdullah Najeeb (21 ans) et l’ont arrêté.
  • L’OIF a effectué (9) des incursions dans le village d’Atuf, au sud-est de Tubas; les villages d’al-Zawiya, Anzah, Sanur et Jaba’ dans le gouvernorat de Jénine; Madama, au sud-est de Naplouse; Azzun, à l’est de Qalqilya, al-Dhahiriya et Beit Ummar à Hébron. Aucune arrestation n’a été signalée.

Vendredi 08 janvier 2021:

  • Vers 01h00, l’OIF s’est installée dans le village de Deir Jarir, au nord-est de Ramallah. Ils ont perquisitionné et fouillé la maison d’al-Sheikh Sa’eed Abdul Aziz ‘Arama(51 ans) et l’ont arrêté.
  • Vers 4h30, l’OIF s’est installée dans le quartier d’al-Tur, à l’est de Jérusalem-Est occupée. Ils ont perquisitionné et fouillé deux maisons appartenant à Tamer Ahmed Thaher (24 ans) et Omar Zaki Khuwais (21 ans), et les ont arrêtées.
  • Vers 21h45, l’OIF a arrêté Naser Farhan Abu Middain (24 ans), du quartier d’al-Nuseirat, alors qu’il tentait de s’infiltrer par la clôture frontalière, au nord-est de Bureij. L’OIF l’a emmené vers une destination inconnue et l’a relâché au bout de deux heures.
  • L’OIF a effectué (6) des incursions à Tayasir, à l’est de Tubas; Ya’bad, au sud-ouest de Jénine; Deir Istiya et Yasuf, à l’est de Salfit; Shuqba et Deir Nidham, au nord-ouest de Ramallah. Aucune arrestation n’a été signalée.

Samedi 09 janvier 2021:

  • Vers 00h15, l’OIF s’est installée dans le village de Qaryut, au sud-est de Naplouse. Ils ont perquisitionné et fouillé plusieurs maisons et arrêté (4) des civils; Islam Mohammed Issa (23 ans), Zuhair Zahi Issa (22 ans), Jaser Mohammed Rizk (24 ans) et Reda Khaled Issa (23 ans). Après plusieurs heures d’enquête, l’OIF les a relâchés devant le camp militaire de Huwara, au sud-est de Naplouse, vers 11h00.
  • Vers 01h00, l’OIF renforcée par plusieurs véhicules militaires s’est déplacée dans le village d’al-Tuwani, à l’est de Yatta, au sud du gouvernorat d’Hébron. Ils ont perquisitionné et fouillé la maison de Hussain Hafez al-Harini (28 ans) et l’ont arrêté. Il convient de noter qu’al-Harini est l’un des militants anti-règlement à Masafer Yatta, et il a été accusé d’attiser les émeutes, affirmant qu’il avait participé à une manifestation la veille.
  • Vers 02h00, l’OIF s’est installée à al-Lubban al-Sharqiya, au sud-est de Naplouse. Ils ont perquisitionné et fouillé la maison de Khaled Sameeh al-A’raj (21 ans) et l’ont arrêté.
  • Vers 02h30, l’OIF s’est installée dans le quartier de Batin al-Hawa à Ramallah. Ils ont perquisitionné et fouillé la maison de Khaled Hasan Amra (35 ans) et l’ont arrêté.
  • Vers 4h20, l’OIF s’est installée dans le camp de réfugiés de Balata, à l’est de Naplouse. Ils ont perquisitionné et fouillé plusieurs maisons et arrêté Issa Nazmi Hashash (23 ans) et Mahmoud Mohammed Sebti (22 ans).
  • Vers 10h00, l’OIF a établi un poste de contrôle militaire temporaire sur la route Naplouse-Ramallah, au sud-est de Naplouse, et arrêté Qusai Ibrahim Hamada (22 ans), de Jénine, avant de retirer le poste de contrôle. L’OIF l’a emmené vers une destination inconnue.
  • Vers 11h15, l’OIF stationnée à un poste de contrôle militaire temporaire établi dans la région d’al-Hadidiya, dans les vallées du nord, à l’est de Tubas, a arrêté Bassam Ahmed Owda (25 ans), de Tammun, au sud-est de Tubas.
  • Vers 23h50, l’OIF s’est installée dans le village de Deir Ghazaleh, au nord-est de Jénine. Ils ont perquisitionné et fouillé plusieurs maisons et aucune arrestation n’a été signalée.
  • L’OIF a effectué (8) des incursions dans les villages d’Arraba, Ya’bad, Jaba et Faqqua dans le gouvernorat de Jénine; village de Madama à Naplouse; al-Tayibe, Beitunia et Deir Jarir dans le gouvernorat de Ramallah. Aucune arrestation n’a été signalée.

Dimanche 10 janvier 2021:

  • Vers 01h00, l’OIF s’est installée dans le quartier d’al-Tur, à l’est de la vieille ville occupée de Jérusalem-Est. Ils ont perquisitionné et fouillé la maison de Hammoud Abu Sbeitan (21 ans) et l’ont arrêté.
  • Vers 02h00, l’OIF s’est renforcée avec plusieurs véhicules militaires déplacés vers Hébron et stationnés dans la région de Jabal Johar. Ils ont perquisitionné et fouillé la maison de Suhail Ashour al-Hussaini (58 ans) et l’ont arrêté avec son fils, Fahed (25 ans).
  • Vers 03h00, l’OIF s’est installée à Kafr ‘Aqab, au nord de Jérusalem-Est occupée. Ils ont perquisitionné et fouillé la maison de Samaha Haitham al-Rajabi (16) et l’ont arrêté.
  • Vers 09h00, l’OIF stationnée au poste de contrôle militaire al-Container, à l’entrée est de Bethléem, a arrêté Rabea’ Awad Kmail (18 ans), de Qabatiya, au sud-est de Jénine. L’OIF l’a emmené vers une destination inconnue.
  • Vers 10h00, l’OIF a arrêté Tareq Sa’ada al-‘Abbasi (28 ans), alors qu’il était présent dans le village de Silwan, au sud de la vieille ville occupée de Jérusalem-Est. L’OIF l’a emmené au centre de police al-Bareed, rue Salah al-Dein, au centre de la ville.
  • Vers 11h00, l’OIF s’est installée dans le village de Kafr Aqab, au nord de Jérusalem-Est occupée. Ils ont perquisitionné et fouillé la maison d’Amjad Mahmoud Mahmoud Mahmoud (28 ans) et l’ont arrêté.
  • Vers 16h00, l’OIF s’est installée dans le village d’Anata, au nord-est de Jérusalem-Est occupée. Ils ont perquisitionné et fouillé deux maisons appartenant à Adham al-Rashq (16 ans) et Zain al-Karaki (16 ans) et les ont arrêtées.
  • Vers 17h00, l’OIF a arrêté Mahmoud Wael Abu Hatab (22 ans), alors qu’il était présent à bab al-Sahera « Porte d’Hérode », l’une des portes occupées de Jérusalem-Est. L’OIF l’a emmené vers une destination inconnue.
  • Vers 19h00, l’OIF stationnée à la Porte d’Hérode, l’une des portes occupées de Jérusalem-Est à Jérusalem-Est occupée, a arrêté Jehad Naser Qaws (26 ans) et l’a emmené au centre de police al-Bareed, rue Salah al-Dein. L’OIF l’a libéré après 3 heures d’enquête.
  • Vers 21h00, l’OIF s’est installée dans le camp de réfugiés d’Ayda, au nord de Bethléem. Ils ont fait une descente et fouillé un magasin dans le camp et arrêté Tamer Rami Owais (17 ans). L’OIF l’a emmené vers une destination inconnue.
  • Vers 22h00, l’OIF s’est installée à Qaryut, au sud-est de Naplouse. Ils ont arrêté Rateb Ahmed Hussain (26 ans) et Hamza Abdullah Kassab (21 ans) et les ont emmenés vers une destination inconnue.
  • À peu près au même moment, l’OIF stationnée au poste de contrôle militaire de Huwara, à l’entrée sud-est de Naplouse, a arrêté Ali Arafat Mansour (20 ans), de Kafr Qallil, au sud-est de Naplouse. L’OIF l’a emmené vers une destination inconnue.
  • Vers 23h00, l’OIF s’est installée dans le quartier d’al-Tur, à l’est de la vieille ville occupée de Jérusalem-Est, stationnée dans la région d’al-Khilwa et a commencé à vérifier les cartes d’identité des civils. Pendant ce temps, un groupe de jeunes hommes se sont rassemblés, ils ont lancé des pierres et des bouteilles vides sur les soldats israéliens, qui ont attaqué les manifestants et les ont poursuivis, et ont arrêté Sufian Firas Abu al-Hawa (17 ans) et Mohammed Adnan Abu al-Hawa (18 ans).
  • L’OIF a effectué (7) des incursions à Jaba, Ya’bad, Arraba et Zububa, dans le gouvernorat de Jénine; al-Shuyukh, Dura et Hadab al-Fawwar, dans le gouvernorat d’Hébron. Aucun arrêté n’a été signalé.

Lundi 11 janvier 2020:

  • Vers 01h00, l’OIF renforcée par plusieurs véhicules militaires s’est déplacée vers Beit Ummar, au nord d’Hébron, et stationnée dans la région d’al-Ein. Ils ont perquisitionné et fouillé la maison et le jardin de Khalil Abdul Fattah Sabarna après avoir détenu toute sa famille dans une pièce, et remis à son fils, Ayham (25 ans), une convocation pour se référer aux services de renseignement israéliens dans la colonie de Gush Etzion, au sud de Bethléem.
  • Vers 02h00, l’OIF s’est installée à Sebastia, au nord-ouest de Naplouse. Ils ont perquisitionné et fouillé trois maisons appartenant à Nayef Abdul Naser Kayed (22 ans), Mohammed Hatem Ghazal (22 ans) et Ayham Nahed Aqel (25 ans), dans le vieux quartier, près de la mosquée Sebastia, et les ont arrêtées. L’OIF les a emmenés vers des destinations inconnues.
  • Vers 3h30, l’OIF s’est installée à Qabatiya, au sud-est de Jénine. Ils ont perquisitionné et fouillé plusieurs maisons et arrêté (4) des civils; Ahmed Talal Kmeil (20 ans), Majdi Hamza Saba’na (19 ans), Ahmed Hasan Nazzal (52 ans) et Montaser Faisal Khzimiya (24 ans).
  • Vers 04h00, l’OIF s’est installée dans le camp de réfugiés d’al-Jalazone, au nord de Ramallah. Ils ont perquisitionné et fouillé plusieurs maisons et arrêté Mohammed Eyad Safi (23 ans) et Alaa Ameer Qasem (28 ans).
  • Vers 9h00, l’OIF s’est installée dans le village d’al-Isawiya, au nord-est de Jérusalem-Est occupée. Ils ont perquisitionné et fouillé la maison d’Akram Ghadi Obaid (17) et l’ont arrêté.
  • Vers 14h00, l’OIF s’est installée dans le village d’al-Isawiya, au nord-est de Jérusalem-Est occupée. Ils ont perquisitionné et fouillé plusieurs maisons et arrêté (4) des civils; y compris un enfant. Les personnes arrêtées sont : Osama Smi al-Fakhouri (21 ans), Abdul Rahman Derbas (19 ans), Saif Ramadan Obaid (21 ans) et Naser Othman Darwish (17 ans).
  • Vers 14h00, l’OIF s’est installée dans le village de Nahalin, à l’ouest de Bethléem. Ils ont attaqué et fouillé la maison de Khaldoun Mahmoud Fannoun (28 ans) et l’ont emmené vers une destination inconnue.
  • Vers 21h00, l’OIF s’est installée dans le village d’al-Isawiya, au nord-est de Jérusalem-Est occupée. Ils ont perquisitionné et fouillé la maison d’Ahmed Haitham Mahmoud (20 ans) et l’ont arrêté.
  • L’OIF a effectué (6) des incursions à Beit Ummar, dans le camp de réfugiés d’Aroub et à al-Dhahiriya dans le gouvernorat d’Hébron; Villages de Farkha, al-Zawiya et Iskaka dans le gouvernorat de Salfit. Aucune arrestation n’a été signalée.

Mardi 12 janvier 2020:

  • Vers 02h00, l’OIF s’est installée à Anata, au nord-est de Jérusalem-Est occupée. Ils ont perquisitionné et fouillé la maison de Nour Mahmoud Salama (22 ans) et l’ont arrêté. L’OIF l’a emmené vers une destination inconnue.
  • Vers 02h00, l’OIF s’est installée à Qabatiya, au sud-est de Jénine. Ils ont perquisitionné et fouillé plusieurs maisons et arrêté (4) des civils; Ameer (18 ans) et son frère Mohammed Amer Zakarna (24 ans), Mohammed Abdul Rahman Abu al-Rab (20 ans) et Ayyash Ra’ed Zakarna (18 ans).
  • À peu près au même moment, l’OIF s’installe dans le camp de réfugiés de Nour Shams à Tulkarm et est stationné au milieu du camp. Ils ont perquisitionné et fouillé plusieurs maisons et arrêté Hothaifa Saleh Abu Saris (22 ans).
  • À peu près au même moment, l’OIF s’installe à Tulkarm et est stationnée au milieu de la ville. Ils ont perquisitionné et fouillé plusieurs maisons et arrêté Mohammed Wasfi al-Jallad (22 ans) et Abdul Fattah Azem al-Qaddoumi (52 ans), de la ville.
  • Vers 03h00, l’OIF s’est installée dans le village de Tammun, au sud-est de Tubas. Ils ont perquisitionné et fouillé la maison d’Othman Ahmed Bani Owda (24 ans) et l’ont arrêté. L’OIF l’a emmené vers une destination inconnue.
  • Vers 16h00, l’OIF s’est installée dans le quartier d’al-Wad, l’un des quartiers occupés de la vieille ville de Jérusalem-Est. Ils ont perquisitionné et fouillé la maison de Nabeel Nidal Sidr (18 ans) et l’ont arrêté.
  • Vers 19h00, l’OIF a arrêté Munir Kayed Mahmoud (28 ans), d’al-Isawiya, au nord-est de Jérusalem-Est occupée, alors qu’il était en service près de la gare routière centrale de Jérusalem-Ouest. L’OIF l’a emmené dans l’un des centres de police de la ville.
  • Vers 22h00, l’OIF a établi un poste de contrôle militaire temporaire à l’entrée du village de Ya’bad, au sud-est de Jénine. Ils ont arrêté Baha’ Maher Kmeil (22 ans) et Hamza Mahmoud Abu al-Hasan « al-Zar’ini » (22 ans), avant de retirer le poste de contrôle. L’OIF les a emmenés vers une destination inconnue.
  • L’OIF a effectué une incursion à Iskaka, à l’est de Salfit. Aucune arrestation n’a été signalée.

Mercredi 13 janvier 2021:

  • Vers 1 h, l’OIF s’est installée dans le camp de réfugiés de Jénine, à l’ouest de Jénine. Ils ont perquisitionné et fouillé plusieurs maisons et arrêté Mohammed Ali Suliman al-Sa’id (33 ans) et son frère Lo’ay (28 ans).
  • Vers 02h00, l’OIF s’est installée rue al-Saf à Bethléem. Ils ont attaqué et fouillé la maison de Ramez Mohammed al-Harimi (23 ans) et l’ont emmené vers une destination inconnue.
  • Vers 02h00, l’OIF renforcée par plusieurs véhicules militaires s’est déplacée vers Beit Ummar, au nord d’Hébron, et stationnée dans la région d’Asida. Ils ont perquisitionné et fouillé deux maisons et arrêté Kotaiba Nader al-‘Allami (19 ans) et Abdullah Ali Za’aqiq (20 ans).
  • Vers 02h30, l’OIF s’est installée à Qabatiya, au sud-est de Jénine. Ils ont perquisitionné et fouillé plusieurs maisons et arrêté Hashem Omar Zakarna (18 ans) et Ameer Bassam Abu al-Rab (20 ans).
  • Vers 03h00, l’OIF s’est installée dans le village de Tayasir, à l’est de Tubas. Ils ont attaqué et fouillé plusieurs maisons et arrêté (3) des civils; Yazan Zahi Abu Ali (24 ans), Salama Abdul Razik Dabak (32 ans) et son frère Mojahed (30 ans).
  • Vers 03h30, l’OIF a pris d’assaut une imprimerie à al-Eizariya, à l’est de Jérusalem-Est occupée, appartenant à Amer Abu al-Rish. Ils ont endommagé une grande partie de son contenu et confisqué une partie du contenu, sous prétexte d’incitation.

Amer Abu al-Rish a déclaré que l’OIF a pris d’assaut et endommagé sa imprimerie et confisqué certains articles comme; deux imprimantes et un ordinateur portable. En outre, ils ont accroché des bannières sur les portes qui avertit les gens de traiter avec nous, affirmant que la presse écrite est illégale et travaille en faveur du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), et a averti quiconque traite avec notre imprimerie ou le FPLP sera tenu responsable.

  • Vers 4h20, l’OIF s’est installée à Birzeit, au nord de Ramallah. Ils ont perquisitionné et fouillé la maison d’Amro Hamza Ba’irat (33 ans) et l’ont arrêté.
  • Vers 06h00, l’OIF renforcée par plusieurs véhicules militaires et bulldozers déplacés à 120 mètres à l’est d’al-Fukhkhari, à l’est de Khan Yunis. Ils ont nivelé et peigné les terres adjacentes à la clôture frontalière au nord, puis à 150 mètres à l’est de Khuza’a puis à ‘Abasan al-Kabira et al-Jadida.

Brochures laissées par l’OIF à Khan Younis oriental leur disant de récolter leurs récoltes

Ils ont également lancé des documents écrits en deux langues (arabe et hébreu) disant que: « Vos cultures ont augmenté à moins de 100 mètres de la clôture de sécurité. Si toutes les cultures ne sont pas enlevées dans le délai fixé, elles seront enlevées par l’OIF. Il convient de noter que l’OIF n’a pas fourni de délai pour sa décision. Le 16 décembre 2020, l’OIF avait mené une incursion dans l’est d’al-Fukhari et à Khuza’a, où elle avait mené des opérations similaires.

  • Vers 12h30, après des tirs des résistants palestiniens sur les véhicules israéliens, à l’est d’Abasan al-Jadida, l’OIF a lancé au hasard des bombes fumigènes et des obus à la bombe sur les points de surveillance des zones frontalières. Après 30 minutes, l’OIF a tiré à balles réelles autour des journalistes tout en documentant la situation, ce qui les a conduits à fuir et à se cacher dans l’espace pendant 5 minutes avant de quitter la zone.
  • Ils ont continué à niveler et à peigner les terres adjacentes à la clôture frontalière du nord à l’est du camp de réfugiés d’al-Bureij, où l’OIF s’est de nouveau déployée à l’intérieur de la clôture frontalière vers 17 h.
  • Vers 10h00, l’OIF stationnée au poste de contrôle militaire(160), établi à l’entrée de la mosquée al-Ibrahimi « Grotte des Patriarches » au milieu de la vieille ville d’Hébron, a arrêté Mohye al-Dein Mohammed al-Sharif (18 ans), affirmant qu’il était en possession d’un couteau. L’OIF l’a emmené au centre d’enquête de la colonie de « Kiryat Arba », à l’est d’Hébron.
  • Vers 13h30, l’OIF stationnée au poste de contrôle militaire de Za’tara, au sud-est de Naplouse, a arrêté Nidal ‘Allam Zakarna (23 ans), du village de Deir Ghazaleh, au nord-est de Jénine. L’OIF l’a emmené vers une destination inconnue.
  • Vers 14h00, l’OIF s’est installée dans le village d’al-Isawiya, au nord-est de Jérusalem-Est occupée. Ils ont perquisitionné et fouillé plusieurs maisons et arrêté (4) des civils, Abdullah Amjad Obaid (16 ans), Yazan Emran Obaid (20 ans), son frère Mohammed (21 ans) et Mohammed Hussain Abu Rajab (19 ans).
  • Vers 16h00, l’OIF a arrêté Ghassan Bassam Itmizi (31 ans) et Mo’taz Mahmoud al-‘Assoud (20 ans), du village d’Idhna, à l’ouest d’Hébron, après les avoir arrêtés alors qu’ils travaillaient dans des extensions d’eau à l’entrée ouest de la ville.
  • Vers 18h00, l’OIF stationnée au poste de contrôle militaire d’al-Zaeem, à l’est de Jérusalem-Est occupée, a arrêté Ameer al-Dein Abu al-Hawa (18 ans), du quartier d’al-Tur, à l’est de la ville occupée, alors qu’il traversait le poste de contrôle. L’OIF l’a emmené vers une destination inconnue.
  • Vers 20h00, l’OIF s’est installée dans le quartier de Bab Huta, l’un des quartiers occupés de la vieille ville de Jérusalem-Est. Ils ont perquisitionné et fouillé la maison d’Ameen Dwaik (27 ans) et l’ont arrêté.
  • L’OIF a effectué (11) des incursions à Jénine et Tayasir, à l’est de Tubas; Awarta, Kafr Qallil, Beit Dajan et Burqa, dans le gouvernorat de Naplouse; al-Beira et Beitunia, dans le gouvernorat de Ramallah; al-Dhahiriya et al-Samu, dans le gouvernorat d’Hébron. Aucune arrestation n’a été signalée.

3. Expansion des colonies et violence des colons en Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est occupée

Démolition et confiscation de biens civils

  • Vers 07h00 le jeudi 07 janvier 2021, l’OIF accompagnée d’un VUS de l’administration civile israélienne s’est installée dans le village de Farasin, au sud-ouest de Jénine. L’OIF a encerclé une maison appartenant à Yousif Tayseer Mohammed ‘Amarnah et a forcé sa famille de 7 membres, dont 5 enfants, vivant dans la maison à quitter la maison, notant que la maison a été construite il y a 200 ans et rénovée par Amarnah pour y vivre. Après l’évacuation, l’OIF a ouvert les deux portes de la maison en plus de quatre fenêtres et les a confisquées. Ils ont également endommagé et détruit la cuisine et la salle de bain ainsi que la confiscation de quatre réservoirs d’eau de 1,5 cbm. Ils ont également confisqué un générateur et 25 semis d’olives préparés pour la plantation dans la terre. Tout cela se serait produit pour rénovation illégale de maison dans la zone C.
  • Vers 10 h le vendredi 8 janvier 2021, l’OIF, appuyée par des véhicules de l’armée et de l’administration civile israélienne, s’est déplacée dans le village de Sinjil à Ramallah. Les soldats déployés dans la région et les officiers de l’administration civile ont confisqué un tracteur appartenant à ‘Ayed ‘Abdel Salam Ghefari (54 ans) alors qu’il labourait ses terres. Il convient de noter qu’il existe une colonie « Ma’ale Levona » établie sur les terres du village de Sinjil, et les colons ont établi le 25 août 2020 un nouvel avant-poste de peuplement composé de 4 tentes et d’une bergerie. Cependant, les villageois ont confronté les colons et les ont forcés à l’enlever une semaine après.
  • Vers 17h30, l’OIF s’est installée dans le village de Furush Beit Dajan, dans le centre de la vallée du Jourdain, au nord-est de Naplouse. Ils ont saisi un bulldozer et un tracteur appartenant à Maher Turkman alors qu’il réhabilitait la route devant sa maison avec le bulldozer pour faciliter la circulation de ses anciens parents vivant dans la maison que sa mère est transférée par ambulance deux fois par semaine pour un traitement à l’hôpital en raison d’une insuffisance rénale. Le travailleur sur le terrain du PCHR a déclaré que l’OIF avait forcé Turkman à conduire son bulldozer au milieu de deux patrouilles militaires jusqu’au camp militaire « Jadi » dans le village d’al-Jiftlik, dans le centre de la vallée du Jourdain. L’OIF a gardé le bulldozer sous garde et a ramené Turkman chez lui, lui ordonné de conduire le tracteur, qui se trouvait devant la maison, ainsi que le même camp pour confiscation. Turkman a été relâché devant le camp tandis que le bulldozer et le tracteur auraient été confisqués pour travail illégal dans la zone C.
  • Vendredi soir, Hatem Shahin al-Salaymah a auto-démoli une partie de sa maison dans le quartier de Ras al-Amoud, à l’est de la vieille ville occupée de Jérusalem-Est, conformément à la décision de la municipalité israélienne qui a revendiqué des constructions sans permis.

Hatem al-Salaymah a dit qu’il vit avec sa femme et ses 3 enfants dans sa maison, construite en 1998. Il a ajouté que les équipes de la municipalité israélienne le hantent depuis 2001, lorsqu’ils ont imposé 5 amendes d’environ 70 000 ILS et qu’il a engagé un avocat pour obtenir un permis de maison. Son cas est resté le même jusqu’à ce que la justice israélienne a rendu, en janvier dernier, une décision de démolition de maison, que son avocat a fait appel. Avant la décision du tribunal sur la demande d’appel, l’OIF lui a ordonné de démolir la maison 3-memter recul afin qu’il puisse obtenir la licence. Al-Salaymah obéit et démolit délibérément une petite pièce sur le toit de la maison (20 m²) et soutène les murs afin que sa maison soit autorisée et protégée de la démolition. Il a fait l’auto-démolition parce que le tribunal l’a informé que s’il ne le faisait pas, la municipalité israélienne détruirait complètement la maison.

  • Vers 8h30 le dimanche 10 janvier 2021, l’OIF a libéré un terrain vacant à Wadi al-Rababah à Silwan, au sud de la vieille ville occupée de Jérusalem-Est, et expulsé les propriétaires par la force pour permettre aux bulldozers de l’Autorité israélienne de la nature de niveler et de creuser dans la région.

Khaled abu Tayeh, membre du Comité de défense de Silwan, a déclaré que l’OIF avait pris d’assaut en grand nombre la parcelle de terrain n° 19/20 du quartier de Wadi al-Rababah et battu les propriétaires, qui se sont rassemblés depuis le petit matin. L’OIF a également tiré des bombes sonores et des balles en caoutchouc sur eux pour les forcer à quitter la zone. Abu Tayeh a ajouté que les propriétaires fonciers ont tenté d’affronter les bulldozers de l’Autorité de la nature avec leurs corps et ont insisté pour rester sur leurs terres afin d’éviter tout raz-de-terre qui ouvrirait la voie à la confiscation de leurs terres.

Abu Tayeh a également déclaré que l’OIF avait arrêté et battu 6 civils, dont un enfant, et qu’ils étaient comme suit Ahmed Sumrein, Ahmed ‘Awad, Faris ‘Awad, Youssef ‘Awad, Mahmoud ‘Awad et Abdullah ‘Away, l’enfant.

Ahmed Sumrein, membre du Comité de défense de Silwan et l’un des personnes arrêtées, a déclaré après sa libération qu’il avait été arrêté avec 5 autres personnes pour leur présence sur leurs terres afin de le protéger de la confiscation. Il a ajouté qu’ils avaient été détenus pendant 12 heures au poste de police de la rue Salah Al-Deen, puis libérés à une condition qu’ils restent assignés à résidence pendant 5 jours et qu’ils soient expulsés du quartier pendant 10 jours.

Le Comité de défense de Silwan a déclaré que les propriétaires fonciers dans le quartier de Wadi al-Rababah, ont des documents et des cartes prouvant leur propriété et que leurs terres sont plantées avec des arbres dont ils prennent quotidiennement soin. Le comité a ajouté que l’Autorité de la nature et la municipalité cherchent, par le biais du soi-disant « projet de jardinage », à confisquer les terres et à refuser aux civils l’accès à celle-ci afin de les transformer en jardins et chemins bibliques.

  • Vers 09h00 le dimanche 10 janvier 2021, l’OIF s’est installée dans le village d’Atouf, à l’est de la ville de Tammun, au sud-est de Tubas, dans le nord de la Cisjordanie. Ils ont confisqué un camion cargo chargé de cours de base appartenant à ‘Emad Ahmed Joudah, d’Irak al-Tayeh, à l’est de Naplouse, alors qu’il travaille pour une société contractante appartenant à Samer Ahmed Mahmoud Rabay’ah du village de Meithalun, au sud-est de Jénine. La société contractante travaille dans un projet de réhabilitation des routes du village d’Atouf qui est financé par le ministère de la Gouvernance locale en faveur du conseil du village. Le camion a été confisqué alors qu’il travaillait dans la zone B et a été emmené par les soldats avec le chauffeur au camp d’al-Mozeiqeh, près du village. Le conducteur a ensuite été libéré après lui avoir remis un mandat de confiscation, prétendument pour travail illégal dans la zone C, bien qu’il s’agissait de la zone B selon les cartes de la gouvernance locale palestinienne.
  • Vers 11h20, l’OIF accompagnée du VUS de l’Administration civile s’est installée à Kherbet al-Ras al-Ahmar, dans le nord de la vallée du Jourdain, à l’est de Tubas, dans le nord de la Cisjordanie. L’officier de l’administration civile a remis à Sa’id Zidan Thaher un avis de démolition de sa maison en construction prétendument pour construction illégale dans la zone C.
  • Le lundi 11 janvier 2021, l’OIF a démoli une clôture dans le village d’Anata, au nord-est de Jérusalem occupée, sous prétexte de construction sans permis.

« Le maire du village d’Anata, Taha al-Refa’ie, a déclaré que les bulldozers de l’OIF ont démoli une clôture entourant une parcelle de terrain appartenant à Nazzal Mohammmed ‘Ali, du camp de réfugiés de Shu’fat, près de l’entrée principale du village.

  • Vers 09h00 le mardi 12 janvier 2021, l’OIF a démantelé une serre appartenant à Salim Hamdan Soliman dans le village de Teqoa à Bethléem sous prétexte d’être dans la zone C bien que le propriétaire ait eu un permis selon la procédure judiciaire.

Taysir Abu Mefleh, maire du village de Teqao, a déclaré que Salim Soliman avait récemment inauguré sa pépinière dans ses terres agricoles dans le village en raison de ses mauvaises conditions de vie afin de soutenir sa famille. Bien que la pépinière ne représente aucune menace pour la rue principale ou d’autres, l’OIF a emporté sa source de revenus quand ils ont démantelé ce matin la maison verte établie sur 150 m² et confisqué.

  • Vers 01h00 le mercredi 13 janvier 2021, l’OIF, appuyée par des véhicules militaires et accompagnée d’un véhicule de l’Administration civile israélienne et d’une pelle, s’est déplacée dans la région d’al-Qarn, à l’est de Beit Ummar, au nord d’Hébron. Ils se sont déployés près d’une parcelle de terrain appartenant à ‘Issam Hasan Abu ‘Ayyash (59), et l’excavatrice a commencé à niveler de grandes parties du terrain de 8 dunum qui a été planté de 100 oliviers et amandiers il ya 5 ans. L’OIF a affirmé qu’Abu ‘Ayyash avait réhabilité une terre confisquée, tandis que la Cour suprême israélienne a rendu une décision pour permettre à Abu ‘Ayyash de travailler sur ses terres pour avoir des documents de propriété.

Attaques de colons contre des civils palestiniens et leurs biens

  • Vers 10h30 le jeudi 07 janvier 2021, un groupe de colons de la colonie de « Kokhav HaShahar », à l’est du village de Kafr Malik, au nord-est de Ramallah, a attaqué les régions d’al-Lahaf et d’al-Tbeil, à l’est du village en Cisjordanie centrale. Les colons attaquèrent avec des bâtons et des pierres les fermiers qui labouraient les terres agricoles. En conséquence, trois civils ont été blessés et meurtris et ont été identifiés comme Maher Rezeq Abu ‘Alia, du village d’al-Mughayyir, qui a subi des ecchymoses et des coupures à la main droite et au dos; Khaled Namourah qui a subi des coupures dans la tête et Abdel Jalil ‘Obaidah Safa (55) qui a subi des coupures et des ecchymoses dans son pied. Les citoyens se sont ensuite rassemblés et ont lancé des pierres sur les colons pour les forcer à partir, mais l’OIF est intervenue pour protéger les colons et a tiré à balles réelles et des grenades lacrymogènes sur les civils et les a poursuivis. En conséquence, un tracteur appartenant à Diaa’ Waleed Rostom (28 ans) a subi de graves dommages et l’OIF l’a arrêté, confisquant son tracteur et l’emmenant vers une destination inconnue. De plus, des tirs de l’OIF ont brisé les vitres avant et latérales du véhicule de Khaled Namourah.
  • Vers 20h45, le samedi 09 janvier 2021, un groupe de colons de la colonie de « Shiloh » établie sur les terres palestiniennes du nord-est de Ramallah a lancé des pierres sur les véhicules palestiniens circulant sur la rue principale Ramallah-Naplouse, près de l’intersection du village de Turmus Ayya, au nord-est de la ville. En conséquence, la vitre avant droite et le pare-brise d’une voiture appartenant à Jamal Riyadh Jamal Dar Shalabi (40 ans), du même village, ont été brisés et l’arrière de celui-ci a subi des dommages.
  • Vers 22 h le samedi 9 janvier 2021, des colons du groupe « Hilltop Youth » se sont rebellés et ont lancé des pierres près des intersections de 6 routes : l’entrée de la colonie « Homish » évacuée, au nord-ouest de Naplouse; intersection Soliman al-Faresi « Yitzhar » dans le village de Huwara; Intersection du point de contrôle de Za’atara; à l’entrée de la colonie de Shiloh, dans la vallée d’Ali, près du village d’Al-Lubban ash-Sharqiya, au sud de Naplouse; et Sora-Jeet Road, à l’ouest de Naplouse. En conséquence, un minibus de taxi appartenant à Jamil Rateb ‘Abdel Rahim Kafeina, du village d’As-Sawiya, au sud-est de Naplouse, a subi des dommages et ses fenêtres ont été brisées. De plus, un autre minibus de taxi a subi des dommages et la vitre arrière a été brisée.
  • Dans le même temps, des dizaines de colons ont manifesté sur la rue Jérusalem-Hébron près de l’intersection « Gush Etzion » pour la quatrième semaine consécutive.

Les colons, protégés par l’OIF, ont soulevé des slogans appelant les Arabes à partir et fermé la rue principale devant les véhicules palestiniens. Ils ont lancé des pierres sur les véhicules, brisant les vitres d’un véhicule appartenant à Ahmed al-Za’arir, du village d’al-Dawhah, à l’ouest de Bethléem.

  • Le dimanche 10 janvier 2021 au matin, des colons du groupe « Price Tag » sont sortis de l’avant-poste de peuplement d’Esh Kodesh, au sud-est de Naplouse, pour attaquer la région de She’ab al-Kharab, dans le sud-est du village de Qusra, à côté de l’avant-poste. Les colons ont déraciné 190 semis d’olives et les ont confisqués sur une parcelle de terre appartenant à ‘Issam ‘Abel Hamid Yousif ‘Odah, Mahmoud Ibrahim ‘Abdullah ‘Odah et Nayef ‘Ali Ka’abnah.
  • Vers 21h30, des colons du groupe « Hilltop Youth » ont pris la route de la colonie de « Shiloh » établie sur la route Naplouse-Ramallah, au sud-est de Naplouse, au nord de la Cisjordanie, et ont lancé des pierres sur les véhicules palestiniens circulant sur la route; un camion appartenant à Mohammed Salim Khader ‘Odah, du village de Huwara, au sud-est de Naplouse, a subi des dommages et le pare-brise, la fenêtre du côté droit et le rétroviseur avant ont été brisés.
  • Le lundi 11 janvier 2021 au matin, un groupe de colons de la colonie d’Ahyah établie dans l’est du village de Jalud, au sud-est de Naplouse, au nord de la Cisjordanie, a attaqué une parcelle de terre appartenant à Ghassan Khalil Haj Mohammed située à 150 mètres de la colonie, qui se trouve dans la zone B de la terre n° (6) dans la plaine de Jalud. Les colons ont déraciné 150 semis d’olives et les ont confisqués ainsi que le siège entourant la terre.
  • Vers 15h30, un groupe de colons s’est installé dans la région d’al-Tawil, à l’est du village d’Aqraba, au sud-est de Naplouse. Les colons ont commencé à labourer une parcelle de terre appartenant à Ayman Fawzi Bani Fadel et ses frères, qui accompagnés d’un certain nombre de citoyens se sont dirigés vers la protection de la terre et d’expulser les colons de celui-ci. L’OIF est intervenue pour protéger les colons et a amené la police israélienne, de sorte que Ra’ed Fawzi Bani Fadel (30 ans) leur a dit qu’il était le propriétaire de la terre et qu’il avait des documents qui le prouvaient. Il se heurta aux colons; au cours de laquelle un colon l’a poussé. En conséquence, la police israélienne l’a arrêté et l’a emmené vers une destination inconnue.
  • Vers 19h50, des colons du groupe « Hilltop Youth » ont fait leur chemin depuis l’avant-poste de colonisation « Havat Gilad » établi sur la route Naplouse-Qalqiliya, au sud-ouest de Naplouse dans le nord de la Cisjordanie, ont lancé des pierres sur une voiture palestinienne appartenant à Oussama Rafe’a ‘Awayes; voyager 7 citoyens de Ramallah et traverser la route de contournement « Yitzhar » près de l’intersection Sora sur la route Naplouse-Qalqiliya. La fenêtre de la porte gauche et le verre éparpillés sur les citoyens à l’intérieur et l’un d’eux, Mahmoud Yazid Walid Daghlas (24 ans) a été frappé avec une pierre dans le sourcil droit.
  • Vers 10 h le mercredi 13 janvier 2021, deux colons de la colonie de Jetit établies sur les terres du sud-est de Naplouse ont attaqué Mohammed Abdel Rahman Zain al-Deen (70 ans) et son fils, Ezz al-Deen (34 ans), du village de Majdal Bani Fadil, les blessant à la tête. Ils ont ensuite été emmenés par une ambulance de la Société du Croissant-Rouge palestinien (PRCS) pour y être soignés à l’hôpital gouvernemental Rafidia de Naplouse. L’attaque s’est produite alors que les deux civils se rendreaient sur les terres menacées de confiscation à Khirbat al-Minya, où des colons gardés par la police israélienne et l’OIF labourent les terres.
  • Vers 18h30, des colons du groupe « Hilltop Youth » sont parties de la colonie de « Taffuh » établie près du point de contrôle de Za’atara à l’entrée est de Salfit, au sud-est de Naplouse, au nord de la Cisjordanie, et ont lancé des pierres sur les véhicules palestiniens traversant l’intersection Za’atara qui relie Naplouse, Ramallah, Salfit et Jéricho. En conséquence, le pare-brise d’une voiture appartenant à Mahmoud Ahmed ‘Othman, de Majdal Bani Fadil, au sud-est de Naplouse en plus d’une autre voiture.

4. Politique de fermeture et restrictions à la liberté de circulation des personnes et des marchandises :

La bande de Gaza subit toujours la pire fermeture de l’histoire de l’occupation israélienne de l’oPt alors qu’elle est entrée dans les 14E année consécutive, sans aucune amélioration de la circulation des personnes et des biens, des conditions humanitaires et des conséquences catastrophiques sur tous les aspects de la vie.

La Cisjordanie:

En plus de 108 postes de contrôle permanents et routes fermées, cette semaine a vu la mise en place de postes de contrôle plus temporaires qui restreignent les marchandises et les individus 75 postes de contrôle temporaires, où ils ont fouillé les véhicules des Palestiniens, vérifié leurs iD et arrêté 12 d’entre eux. L’OIF a fermé de nombreuses routes avec des cubes de ciment, des barrières de détecteur de métaux et des bermes de sable et a resserré ses mesures contre le mouvement des individus aux postes de contrôle militaires permanents.

Jérusalem:

  • Le jeudi 07 janvier 2021, l’OIF a établi un poste de contrôle à l’entrée du tunnel du village de Biddu, au nord-ouest de Jérusalem-Est occupée.
  • Le samedi 09 janvier 2021, l’OIF a établi un poste de contrôle à l’entrée du tunnel du village de Biddu, au nord-ouest de Jérusalem-Est occupée.
  • Le dimanche 10 janvier 2021, l’OIF a établi un poste de contrôle à l’entrée du tunnel du village de Biddu, au nord-ouest de Jérusalem-Est occupée.

Ramallah:

  • L’OIF a continué de fermer les entrées ouest et est du village d’Al-Mughayyir, au nord-est de Ramallah, avec des bermes de sable et des cubes de ciment à partir du 7 janvier 2021, forçant les villageois à traverser un chemin de terre pour entrer et sortir du village.
  • Le jeudi 7 janvier 2021, l’OIF a établi un poste de contrôle à l’intersection du village de Taybeh.
  • Le vendredi 08 janvier 2021, l’OIF a établi deux postes de contrôle dans une rue reliant les villages de Silwad et Ein Yabrud, et à l’intersection de Wadi al-Dalb, près d’Deir_Ibzi un village.
  • Le samedi 9 janvier 2021, l’OIF a établi un poste de contrôle sur la place du village d’Ein Siniya, au nord de Ramallah.
  • Le dimanche 10 janvier 2021, l’OIF a établi un poste de contrôle sous le pont du village d’Atara, au nord de la ville.
  • Le lundi 11 janvier 2021, l’OIF a établi deux postes de contrôle à l’intersection de la colonie de l’Ofra, au nord-est de la ville, et à l’entrée ouest du village de Silwad.

Bethléem:

  • Le jeudi 07 janvier 2021, l’OIF a établi deux postes de contrôle dans la région d’Aqabet Hassna et près de l’intersection de la région d’al-Nashnash, au sud de la ville.
  • Le vendredi 08 janvier 2021, l’OIF a établi un poste de contrôle à l’entrée nord du village de Tuqu, à l’est de Bethléem.
  • Le samedi 09 janvier 2021, l’OIF a établi trois postes de contrôle à l’entrée nord du village de Tuqu, à l’entrée d’Al-Walaja et près de l’intersection de la région d’al-Nashnash, au sud de la ville.
  • Le dimanche 10 janvier 2021, l’OIF a établi trois postes de contrôle à l’entrée ouest du village de Tuqu, à l’entrée ouest du village de Beit Fajjar et près de l’intersection de la région d’al-Nashnash, au sud de la ville.
  • Le lundi 11 janvier 2021, l’OIF a établi trois postes de contrôle à l’entrée nord du village de Tuqu, à l’entrée ouest du village de Husan et à l’entrée du village de Jannatah, à l’est de Bethléem.
  • Le mardi 12 janvier 2021, l’OIF a établi 5 postes de contrôle à l’entrée nord du village de Tuqu, à l’entrée du village de Beit Jala, à l’entrée du village de Jannatah, près du pont du village d’Al-Khader et dans la région d’al-Nashnash, au sud de la ville.

Jericho:

  • Le jeudi 07 janvier 2021, l’OIF a établi 4 postes de contrôle aux entrées sud et nord de Jéricho, sur la route al-Mo’arajat et à l’intersection de la mer Morte.
  • Le vendredi 08 janvier 2021, l’OIF a établi deux postes de contrôle aux entrées nord et sud de Jéricho.
  • Le samedi 9 janvier 2021, l’OIF a établi 3 postes de contrôle à l’entrée du village d’Al-Auja et aux entrées nord et sud de Jéricho.
  • Le dimanche 10 janvier 2021, l’OIF a établi deux postes de contrôle aux entrées nord et sud de Jéricho.

Naplouse:

  • Le jeudi 7 janvier 2021, l’OIF a établi un poste de contrôle à l’entrée du village d’Aqraba, au sud-est de Naplouse.
  • Le samedi 09 janvier 2021, l’OIF a établi 3 postes de contrôle à l’intersection du village d’Awarta, sur le pont du village de Madama et à l’intersection de lacolonie de Shafi Shimron.
  • Le dimanche 10 janvier 2021, l’OIF a établi un poste de contrôle sur le pont du village de Madama, au sud-est de Naplouse.
  • Le lundi 11 janvier 2021, l’OIF a établi un poste de contrôle à l’entrée du village de Madama, au sud-est de Naplouse.

Hébron:

  • Le jeudi 7 janvier 2021, l’OIF a établi 4 postes de contrôle à l’entrée du camp de réfugiés d’Al-Arroub, aux entrées des villages de Sa’ir et tarqumiyah, et à l’entrée sud d’Hébron.
  • Le vendredi 08 janvier 2021, l’OIF a établi trois postes de contrôle à l’entrée nord de la ville de Halhul et aux entrées des villages de Beit Ummar et idhna.
  • Le dimanche 11 janvier 2021, l’OIF a établi 4 postes de contrôle aux entrées des villages de Sa’ir, Beit Kahil et Surif, ainsi qu’à l’entrée ouest d’Hébron.
  • Le lundi 12 janvier 2021, l’OIF a établi 3 postes de contrôle aux entrées des villages de Beit Ummar, Ash-Shuyukh et Khasa.
  • Le mardi 12 janvier 2012, l’OIF a établi 4 postes de contrôle aux entrées des villages d’Idhna et de Beit Kahil, à l’entrée ouest d’Hébron et sur la route Kjelet al-Mayia, à l’est de Yatta.
  • Le mercredi 13 janvier 2021, l’OIF a établi deux postes de contrôle aux entrées des villages de Beit Ummar et surif.

Qalqilya:

  • Le vendredi 08 janvier 2021, l’OIF a établi deux postes de contrôle aux entrées des villages d’Azzun et d’Izbat al-Tabib, à l’est de Qalqilya.
  • Le lundi 11 janvier 2021, l’OIF a établi 4 postes de contrôle aux entrées des villages d’Azzun, Izbat al-Tabib et Jit, ainsi qu’à l’entrée est de Qalqilya.

Salfit:

  • Le jeudi 07 janvier 2021, l’OIF a établi deux postes de contrôle aux entrées des villages haris et kafr ad-dik, à l’est de Salfit.
  • Le lundi 11 janvier 2021, l’OIF a établi 3 postes de contrôle à l’entrée nord de Salfit et aux entrées de Kifl Haris et Haris, au nord de Salfit.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 25 janvier 2021 par dans APARTHEID, COLONIALISME, DROITS DEMOCRATIQUES, DROITS HUMAINS, GAZA, ISRAEL, Palestine.