NPA Loiret

Mel de Contact : npa.orleans@orange.fr

Solidarité avec les intermittents qui occupent le théâtre d’Orléans depuis le vendredi 12 mars !

Les intermittents occupent le théâtre d’Orléans depuis vendredi 12 mars. © Eric Malot

Le théâtre d’Orléans est occupé par les artistes, créateurs, « gens du spectacle » depuis le Vendredi 12 mars 2021 , vous pouvez leur rendre visite tous les jours de 6h à 18h (ou plus mais apportez votre lit ) et  les soutenir : cuiploiret@mailfence .com

 Si vous êtes loin d’ Orléans allez donc voir si le théâtre de votre ville-village-hameau ne serait pas occupé par hasard.
En tout cas ça fait du bien (300 personnes cet après midi en Assemblée générale). 

Solidarité des Cheminots CGT

Ci-dessous compte rendu de La République du Centre

Une soixantaine d’intermittents occupent le théâtre d’Orléans, sans violence, depuis vendredi 12 mars. Après une première nuit dans les locaux, ils sont plus que jamais décidés à se battre.

« Le moral est très bon » après cette première nuit d’occupation du théâtre d’Orléans, explique Vincent Lemaire, du Syndicat national des artistes musiciens (Snam)­ CGT. Arrivés à une soixantaine en fin d’après-midi vendredi 12 mars, une trentaine de ces intermittents remontés ont dormi dans les locaux.

Et ils ont ressenti un bel élan de solidarité après le début de leur action : « Notre publication Facebook (pour annoncer qu’ils occupaient le théâtre) a reçu 300 partages dans l’heure qui a suivi. Et plus de 2.000 vues en très peu de temps. Cela a réagi tout de suite. On se rend compte qu’il y a une attente. C’est difficile pour toute la population de ne plus voir de spectacles depuis un an. »

« Pour l’instant, pas question que l’on parte » Théâtre d’Orléans occupé – Jour 1

Les intermittents veulent rester sur leurs positions jusqu’à ce que le gouvernement leur donne du concret à se mettre sous la dent : 

« Ce sont des choses qui se décident au jour le jour », souligne Vincent Lemaire. « Mais, pour l’instant, il n’est pas question que l’on parte. Il y a beaucoup de choses à obtenir. On attend des vraies réponses. Plus que les réponses comme « on vous comprend ». On nous dit qu’on nous aime mais au gouvernement, nous demandons des preuves d’amour. On a beaucoup de revendications. Et on ne nous demande pas notre avis. Il y a des choses de faites qui ne sont pas efficaces, d’autres qui pourraient l’être et qui coûteraient moins chères. »

Il faut rappeler que cette occupation se fait sans violence : « Le théâtre d’Orléans est un de nos outils de travail. On ne casse pas nos outils de travail. Ce serait une aberration. Des troupes vont y travailler à partir de lundi, il est évident que l’on respecte le travail de nos collègues. On occupe mais on n’empêche pas nos collègues de travailler. C’est très pacifique. »

« On ne joue pas aux jeux vidéos pendant qu’on est là ! »

Le temps est à la réflexion côté intermittents : « On est en discussion tout le temps. On réfléchit à nos revendications, à les élaborer plus finement. On a beaucoup de conversations d’ordre politique, de stratégie, d’organisation, de suite du mouvement. On prévoit également de travailler, de répéter, ici au théâtre. On ne joue pas aux jeux vidéos pendant qu’on est là ! »

D’ailleurs, comme tous les jours, une assemblée générale est prévue ce samedi après-midi de 15 à 17 heures, pour « donner la parole à tout le monde ». L’AG est ouverte à tous.Théâtre d’Orléans occupé – Jour 1

« Les gens pensent qu’on ne travaille plus depuis un an », conclut Vincent Lemaire. « Mais, c’est faux, on n’a plus d’emploi salarié depuis un an. Parce qu’on ne peut plus se produire. Mais, on travaille ! On fait des répétitions, par exemple. Et cette occupation nous permet de voir plus loin dans la réflexion sur nos métiers. L’enjeu est également là. »

Une chose est sûre : les intermittents occuperont encore le théâtre, ce dimanche. La décision a déjà été prise. « On est parti pour rester la semaine », ajoute Vincent Lemaire. « Même si cela reste des décisions collectives. »

Alban Gourgousse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :